bret hart actualités

Evan Husney parle d’Eric Bischoff dans ‘Who Killed WCW ?’, je pense qu’il a été assez honnête

idées clés détails supplémentaires
🎬 Série documentaire fascinante La série “Who Killed WCW ?” explore l’histoire de la WCW.
🗣️ Participation d’Eric Bischoff Bischoff admet pour la première fois certaines erreurs.
💡 Interviews honnêtes Husney remarque l’honnêteté et la transparence de Bischoff.
📺 Défis télévisuels Produire beaucoup de contenu télévisé en un court laps de temps.
🌟 Impact de Bischoff Malgré ses échecs, Bischoff a marqué l’ascension de la WCW.

Salut les fans de catch, prêts à monter sur le ring de l’info ? Aujourd’hui, on plonge dans les coulisses de la spectaculaire série documentaire de VICE TV, “Who Killed WCW ?”, avec Evan Husney et Eric Bischoff. Dans cette série en quatre épisodes, des légendes comme Kevin Nash, Bret Hart, Booker T, The Rock, et Goldberg partagent leurs récits.

Evan husney et l’implication honnête d’eric bischoff

Beaucoup ont été surpris en voyant la participation d’Eric Bischoff dans “Who Killed WCW ?”. Lors d’une interview avec Fightful, Evan Husney a souligné l’honnêteté de Bischoff. Il a surtout fait remarquer que pour la première fois, Bischoff avait admis avoir induit les fans en erreur en leur faisant croire que Kevin Nash et Scott Hall envahissaient la WCW depuis la WWF.

Husney, ayant interviewé Bischoff de nombreuses fois, a trouvé cette interview particulièrement transparente. Bischoff a, entre autres, assumé la responsabilité de nombreuses idées qui n’ont pas fonctionné, y compris la célèbre victoire de David Arquette pour le titre. “Il a dit : ‘J’étais derrière l’idée, je l’ai approuvée, et même participé.'”, a noté Husney.

Il est facile, 25 ans plus tard, de pointer du doigt les erreurs commises. D’autant plus que prendre de telles décisions critiques en deux ans, entre 1997 et 1999, n’a pas été de tout repos. Produire autant de contenu télévisé en si peu de temps est un défi monumental, comme le souligne Husney. Les exigences élevées de la télévision ne permettent souvent pas de peaufiner chaque détail.

Les défis constants d’eric bischoff

Bien que Eric Bischoff ait parfois échoué, il est évident qu’il a joué un rôle crucial dans l’ascension de la WCW. “Sans lui, la WCW n’aurait jamais atteint son apogée”, a déclaré Husney. Les dirigeants de Turner Network, ont corroboré les affirmations de Bischoff quant aux raisons de la chute de la compagnie.

L’émission vise également à mettre en lumière les facteurs souvent sous-estimés qui ont conduit à la fin de la WCW. La passion et la vision fortes nécessaires pour surmonter les obstacles dans un environnement corporatif sont essentielles. Les forces en présence, notamment les décideurs ayant le pouvoir de dire oui ou non, rendent chaque décision plus complexe.

Bischoff a dû affronter des défis quotidiens non seulement financiers, mais aussi sur le plan de la production, comme devoir créer un second show sans budget. Husney compare cela à la réalisation de “Dark Side of the Ring” avec des contraintes budgétaires similaires. La culture interne de la compagnie a directement influencé ces difficultés.

Eric bischoff, un portrait humain dans “who killed wcw ?”

Husney estime qu’Eric Bischoff mérite des éloges pour sa gestion de la WCW. “Il n’a pas toujours réussi, mais il a fait un travail incroyable en tentant l’impossible.” La série brosse un portrait humain de Bischoff, montrant un homme qui a essayé et affronté des obstacles immenses.

Les critiques entourant “Who Killed WCW ?” sont de plus en plus nombreuses, mais Husney a tenu à répondre à certaines d’entre elles. Il rappelle que la série met en exergue tant les réussites que les échecs, et dresse un tableau réaliste des énormes défis auxquels Bischoff a dû faire face.

En somme, “Who Killed WCW ?” avec Eric Bischoff en vedette offre une perspective unique sur l’ascension et la chute de la WCW. Bischoff n’a peut-être pas réussi à tout gagner, mais son parcours reste extraordinaire et digne d’être raconté. Restez branchés pour plus d’actus catch explosives !

Harry