Ce nouvel épisode de WWE RAW s’ouvre ce lundi 11 septembre 2023 en direct de la Scope Arena à Norfolk, Virginie, avec l’entrée de “Main Event” Jey Uso. Micro en main, Jey dit sa catchphrase avant d’ajouter que cela fait du bien d’être à Monday Night RAW, loin de la Bloodline et seul. Le theme de Kevin Owens se lance.

Sur le ring et au micro, Owens corrige Jey en disant que “Jey Uso est désormais dans le Kevin Owens show”. Ce dernier affirme qu’il comprend la position de Jey, car il a fait beaucoup de mauvaises choses à de nombreuses personnes. Cela lui a pris du temps pour gagner le respect de ces personnes et certaines ne le respectent toujours.

Il dit que Drew McIntyre et Matt Riddle sont loin d’être les seuls à ne pas être heureux de voir Jey Uso ici à RAW, au contraire. À part Sami Zayn qui est content de le voir, personne n’est heureux. Jey va devoir prouver à tous, dont lui, qu’il n’était pas la même ordure qu’il a été avec The Bloodline. Le theme de Judgment Day retentit. Les Undisputed WWE Tag Team Champions Finn Balor & Mr. Money in the Bank Damian Priest et le NXT North American Champion Dominik Mysterio font leur entrée.

Micro en main, Finn prend la défense de Jey, disant qu’il n’a rien à prouver à Owens. “Grand Slam Finn” le respecte, lui, tout comme l’ensemble de Judgment Day. Priest s’adresse à Owens, affirmant qu’il ne parle pas au nom des vestiaires et certainement pas au nom de Judgment Day, car c’est eux qui contrôlent le show. Priest dit à Jey qu’il peut prendre son temps pour réfléchir à leur proposition mais qu’il le sache : leur porte est toujours ouverte.

Priest prend Dominik comme exemple, disant qu’il a refusé un millier de fois, mais qu’aujourd’hui il est là et qu’il est champion. Dominik prend la parole mais les huées du public sont tellement fortes qu’il est inaudible. Priest dit qu’ils sont là car ils voulaient un combat face à Owens et Sami Zayn, sauf qu’il est absent. Owens dit que cela ne change rien et qu’il veut tout de même se battre. Jey Uso propose à Owens de faire équipe avec lui, puisqu’il doit gagner son respect. Owens accepte. Ce dernier et Jey se jettent sur Judgment Day et un brawl éclate. La publicité se lance.


Non-titles : Judgment Day (Damian Priest & Finn Balor) (w/Dominik Mysterio) battent Jey Uso & Kevin Owens, par tombé.
Priest esquive un superkick de Jey et ce dernier le plante sur Owens, par accident. Priest en profite et jette Jey hors du ring. Finn Balor enchaine avec un Coup de Grâce sur Owens pour le tombé final et la victoire.


En coulisse, Jey Uso et Kevin Owens s’expliquent concernant l’incident survenu durant le match. Owens ne croit pas à la version de Jey et lui dit de rejoindre Judgment Day, puis s’éloigne de lui.


The Miz bat Akira Tozawa, par tombé.
Miz assène trois Skull Crushing Finale de suite pour le compte de trois et décrocher la victoire.


Imperium se trouvent sur le ring pour célébrer le record de Gunther, qui a dépassé le plus long règne de l’histoire du titre Intercontinental. Micro en main, Gunther affirme que les précédents détenteurs n’ont contribués à rien et qu’il a fait de ce titre ce qu’il est, seul. Gunther poursuit avant d’être interrompu par Chad Gable. Au micro, Gable félicite Gunther pour avoir conserver leur titre et battu le record après leur match.

Gable monte sur le ring. Il affirme que personne n’a été aussi proche de le vaincre que lui, de tout son règne. Gable parle de sa famille, qui était présente en ringside et de sa fille ainée, qui était en pleure. Gable rappelle qu’il a déjà vaincu Gunther par le passé et qu’il va y parvenir un jour, peu importe comment, peu importe où et quand. Il jure qu’il va gagner ce titre et que sa fille aura un sourire sur son visage.

En réponse, Gunther provoque Gable, disant qu’il utilise ses enfants comme appât. Il est un très grand athlète, mais un horrible père. Gable se jette sur Gunther et un brawl éclate. Les trois membres d’Imperium prennent vite le dessus, mais Otis débarque, suivi de Tommaso Ciampa. Ce dernier a une chaise en main et fait fuir Imperium pour conclure le segment.


En coulisse, Alpha Academy, Maxxine Dupri et Tommaso Ciampa sont interviewés. Otis propose qu’ils fassent tous les trois équipe pour affronter Imperium dans un 6-Man Tag Team match, ce soir. Ciampa semble accepter, en ne disant rien et partant.


Drew McIntyre bat Xavier Woods, par tombé.
McIntyre plante son Claymore sur Woods pour lui river les épaules jusqu’à trois et décrocher la victoire.


Cody Rhodes réalise son entrée vers le ring. Micro en main, il débute une promo pour parler de Jey Uso, mais il est immédiatement interrompu par le NXT North American Champion Dominik Mysterio et JD McDonagh. Sous de fortes huées, Dom se moque de Cody car c’est lui qui a fait venir Jey à RAW alors qu’il s’apprête à rejoindre Judgment Day, estimant donc que Cody va passer pour un imbécile quand cela arrivera.

Dominik provoque Cody en “jouant” avec sa cravate, ce qui énerve ce dernier et une bagarre éclate. Cody prend l’avantage sur Dominik et JD et parvient à asséner un Cross Rhodes sur le NXT North American Champion pour conclure le segment.


En coulisse, Drew McIntyre et Jey Uso se mettent d’accord pour s’affronter la semaine prochaine à RAW.


Shayna Baszler bat Chelsea Green (w/Piper Niven), par tombé.
Baszler réalise son nouveau finisher sur Green, nommé Exterminatus, pour le compte final. Après le match, Niven attaque Baszler mais Zoey Stark fonce sur le ring pour l’aider et faire fuir les championnes par équipe.


Le World Heavyweight Champion Seth “Freakin” Rollins réalise son entrée vers le ring. Micro en main, il réalise une promo dans laquelle il parle des tous les personnages et attitudes qu’il a eu durant sa carrière, le menant à son actuel : lui-même. Seth s’adresse ensuite à Shinsuke Nakamura et dit qu’il veut l’affronter maintenant et qu’il met en jeu le World Heavyweight Championship.

Le theme de Shinsuke Nakamura se lance mais personne n’apparait. Sur l’écran géant, Nakamura se trouve en coulisse et attaque Ricochet. Nakamura provoque Rollins et se moque de lui pour conclure le segment.


En coulisse, Finn Balor continue d’essayer de recruter Jey Uso au sein du Judgment Day.


Tommaso Ciampa & Alpha Academy (Chad Gable & Otis) (w/Maxxine Dupri) battent Imperium, par soumission.
Gable assène un Ankle Lock sur Giovanni Vinci, pendant que Ciampa assène sa propre soumission sur Gunther pour l’éloigner et l’empêcher de briser la soumission de Gable. Vinci tape.


En coulisse, Tiffany Stratton et Becky Lynch, en compagnie d’Adam Pearce, signent leur contrat pour leur NXT Women’s Championship match qui aura lieu demain.


NXT Women’s Championship match : Rhea Ripley (c) bat Raquel Rodriguez, par tombé.
Lorsque l’arbitre a le dos tourné, Nia Jax débarque de nul part et attaque et Rodriguez avec un Soman Drop. Ripley profite de la situation et enchaine avec son Riptide pour le tombé final et conserver son titre. Après le match, Jax attaque la championne du monde puis célèbre son retour à la WWE pour conclure cet épisode de RAW.