Depuis quelques temps, plusieurs talents du roster principal de la WWE ont réalisé diverses apparitions à NXT, dont notamment The Miz, AJ Styles, Dolph Ziggler, R-Truth, Johnny Gargano et plus récemment Dana Brooke, Mustafa Ali et Baron Corbin. L’actuel World Heavyweight Champion Seth Rollins pourrait, lui aussi, faire son retour à NXT prochainement, puisqu’il fut challengé par Bron Breakker lors du dernier épisode du show jaune.

Ces retours et débuts à NXT par les Superstars du roster principal ne seraient pas qu’une simple stratégie voulue la WWE pour uniquement booster les audiences du show mais, en réalité, cette manoeuvre devrait permettre à la compagnie de faire d’NXT sa troisième brand. C’est en tout cas ce le PDG de la WWE Nick Khan avait mentionné lors d’une conférence publique, il y a de cela quelques semaines.

Le journaliste Dave Meltzer de Wrestling Observer a creusé le sujet lors de la dernière édition de son émission Wrestling Observer Radio et confirme que ces apparitions de Superstars à NXT font partie d’une vaste stratégie en plusieurs étapes pour permettre une transition de “brand de développement” vers “troisième brand”.

L’utilisation des Superstars de RAW et Smackdown devrait permettre d’augmenter les audiences télévisées, ce qui permettrait ensuite à la WWE de décrocher un meilleur contrat avec la chaine USA Network et, donc, gagner plus d’argent. Faire de NXT la troisième brand serait donc l’objectif final derrière ces étapes.

Ce qui peut être considéré comme ironique dans cette histoire, c’est que faire de NXT la troisième brand de la WWE a toujours été la volonté de Triple H, mais cela n’aura jamais abouti puisque la compagnie – principalement Vince McMahon – en a décidé autrement. Après des années de construction pour faire de NXT la brand “Black & Gold”, le projet “NXT 2.0” a été imposé et le show a été complètement transformé pour en refaire une brand de développement, comme c’était le cas à ses débuts. De toute évidence, la WWE a encore changé d’avis et a décidé de rétropédaler.