Le 27 février dernier, Becky Lynch devenait WWE Women’s Tag Team Champion avec son idole de toujours, Lita. Ces dernières ont perdu les titres peu de temps après à cause de Trish Stratus, qui a effectué un heel turn juste après.

Durant une interview avec Mark Andrews, “The Man” s’est exprimée sur la chance qu’elle a eu d’être en équipe avec “la personne qui l’a incité à se lancer dans le milieu”, Lita :

“C’était carrément fou. Je pense que cela [remporter les titres avec Lita] n’a jamais été prévu, mais ils ont pris un autre chemin et ont décidé que c’était la meilleure solution. Ce qui était formidable avant ce match, c’est que personne ne savait ce qui allait se passer. Les gens se disaient “ceci pourrait arriver et ça pourrait aller dans telle ou telle direction”. Il y avait tellement de possibilités.

Le fait d’être au côté de la femme qui vous a incité à vous lancer dans ce sport m’a permis de repenser à comment j’en suis arrivé là. J’arrivais avec mes cheveux roux teints et mes pantalons amples, je portais mon string en dehors de mes vêtements et j’essayais de ressembler à Lita, et là, on se tenait côte à côte en tant qu’égales, sur le point de remporter les WWE Women’s Tag Team Championships.

Si vous pouviez dire à votre vous adolescent que c’est ce qui va se passer quand vous serez plus vieux, il vous giflerait et vous dirait d’être réaliste. C’était vraiment génial. Au fil des années, elle est devenue une grande amie et un mentor. Elle était cette asocial, cette “grunge” du rock n roll qui avait de grands rêves et elle a reconnu cela en moi, que je ne rentrais pas nécessairement dans le moule, mais que j’avais cet amour pour le métier. Nous avons été des âmes sœurs dans ce sens.

Parfois, en tant que babyface, je ne sais presque pas comment interagir avec les autres babyfaces parce que “The Man” ne fait pas confiance à tout le monde car elle a été trahie tellement de fois. Je me sens très mal à l’aise dans ce contexte. Si je devais avoir une partenaire par équipe comme ça, je ne pouvais pas demander mieux. Même si j’ai pu avoir cette storyline avec elle l’année dernière, aussi courte qu’elle ait été, c’est l’un de mes moments de catch dont je suis la plus fière, et l’un des matchs dont je suis la plus fière. Maintenant, j’ai beaucoup d’histoires avec la femme qui m’a le plus inspiré”.