Résultats de WWE “RAW is XXX” – RAW célèbre ses 30 ans

Cet épisode spécial de WWE “RAW is XXX” s’ouvre ce lundi 23 janvier 2023 avec l’entrée de Jimmy Hart et de Hulk Hogan. Sur le stage et micro en main, Hogan s’adresse aux fans de la WWE. Malgré quelques coupures de micro, Hogan parle de la célébration des 30 années de Monday Night RAW.

Un technicien, pas très discret, parvient à changer le microphone du Hall of Famer et ce dernier termine sa courte promo d’ouverture par sa fameuse catchphrase “whatcha gonna do” :

Une vidéo retraçant les moments les plus forts de l’histoire de WWE Monday Night RAW est diffusée puis les feux d’artifices illuminent le Wells Fargo Center de Philadelphie. Paul Heyman, Sami Zayn, Solo Sikoa, les Undisputed WWE Tag Team Champions The Usos et l’Undisputed WWE Universal Champion Roman Reigns – The Bloodline – réalisent leur entrée vers le ring. Sur celui-ci, une table et des chaises sont installées. Les commentateurs rappellent que Roman Reigns défendra son titre face à Kevin Owens ce samedi au Royal Rumble.

Sur le ring, Sami Zayn – en retrait du reste du Bloodline – reçoit une grande ovation de la part du public. Micro en main, Reigns demande au public de Philadelphie de “le reconnaitre”. Zayn, les Usos et Reigns s’installent sur les chaises, pendant que le public scande “ECW!”. Heyman prend la parole pour se présenter.

Il parle du chant du public et dit à Reigns que la ECW est morte et qu’il souhaite la même chose à Sami Zayn. Heyman affirme que Zayn est un traitre, Judas, qu’il est du côté de la conspiration fondée par Owens depuis le premier jour. Heyman se moque des Philadelphia Eagles, l’équipe de football américain local, ce qui provoque la bronca dans l’arène. Heyman revient sur Zayn et dit qu’il a des preuves pour appuyer ses dires.

Une première vidéo est diffusée dans laquelle Zayn fuit une attaque de Drew McIntyre sur les Usos, suivie d’une durant laquelle Zayn hésite à donner une chaise aux Usos, provoquant la défaite de Jimmy face à Kevin Owens. La troisième montre Zayn sur la cage des WarGames, seul, faisant le signe de la nWo. La quatrième montre Zayn qui bouscule légèrement Reigns avec son épaule. Heyman se montre extrêmement critique envers Sami et continue d’affirmer qu’il n’est qu’un traite.

Zayn prend la parole. Il dit qu’il avait préparé toute une défense mais il ne savait pas comment il allait réagir, il ne savait pas quelles émotions il allait ressentir. Voir Heyman dire tout cela, malgré ses accolades et ses embrassades qui ont duré des mois, cela lui fait mal. Très mal. Voir tout cela lui fait simplement mal. Heyman pense qu’il est impliquée dans une controverse avec Kevin Owens ? Il ne sait absolument rien. Heyman ne voit pas la réalité, affirme Zayn, mais les fans eux la voit. Sa défense est simple : il n’a pas de défense. Zayn dépose le micro.

Reigns pète les plombs et hurle sur Zayn. Il le critique pour ne même pas avoir l’envie ni le courage de se défendre, malgré tout ce qu’il a fait pour lui. “SOLO !” hurle Reigns. Ce dernier se positionne auprès de Zayn et s’apprête à porter son Samoan Spike mais Jey le stoppe à temps ! Au micro, Jey dit que ce n’est pas contre Reigns et qu’il ne veut pas lui manquer de respect, mais lui aussi il a des vidéos à lui montrer. Ces vidéos sont les nombreuses fois où Zayn a aidé The Bloodline et s’est sacrifié pour le bien de Reigns ou du reste de The Bloodline. Sa loyauté envers The Bloodline lors des WarGames est également diffusé.

De retour sur le ring, Sami Zayn a les larmes aux yeux. Jey dit que ces vidéos sont la preuve que Zayn s’est sacrifié encore et encore pour The Bloodline, même pour lui alors qu’il le détestait. Ce gars est un véritable gilet par balle. Jey défend à coeur ouvert Sami, qu’il aime pour tout ce qu’il a fait pour lui et The Bloodline, affirmant à quel point Zayn est fidèle à eux. Jey demande à ceux qui veulent voir Sami Zayn rester dans The Bloodline de lever le doigt. Jey le lève, suivi de Jimmy.

Reigns se lève de son siège et annonce que Sami Zayn est reconnu “non-coupable”. Le public est en extase. “Pour le moment…” ajoute Reigns. Il aura une chance de prouver sa bonne foi, ce samedi lors du Royal Rumble lors d’une épreuve de la dernière chance. D’ici là, il ne veut plus le voir, pas avant le Royal Rumble. Reigns quitte le ring tandis que les Usos y restent avec Zayn. Jimmy Uso lui offre son collier de fleurs par respect et ils se prennent dans les bras.

Dominik Mysterio, Finn Balor, Damian Priest et Rhea Ripley – The Judgment Day – réalisent leur entrée vers le ring. The Usos et Zayn les attendent pour le début de leur match de championnat.

Undisputed WWE Tag Team Championship match
The Usos (c) (w/Sami Zayn) vs. Judgment Day (Damian Priest & Dominik Mysterio) (w/Finn Balor & Rhea Ripley)

Pour son intervention durant le match contre Jey, Finn Balor est exclu du ringside par l’arbitre. La rencontre se poursuit mais Jimmy se blesse au genou lors d’un suicide dive. L’arbitre réalise le signe “X” et des médecins interviennent pour l’aider à rejoindre les coulisses. Adam Pearce arrive et demande à Jimmy s’il peut continuer ou non. Jimmy affirme que non.

Au micro, Pearce dit que si Jimmy ne peut pas poursuivre la rencontre, le protocole prévoit que les Usos perdent non seulement la rencontre mais aussi les titres. Zayn demande à Pearce de ne pas faire cela, car il a une autre solution : si Jimmy Uso ne peut pas continuer, Sami Uso lui peut. Il l’a fait récemment pour Judgment Day, dit Adam Pearce, donc il accepte aussi pour RAW XXX ! Le match reprend, tout de suite !

Undisputed WWE Tag Team Championship match
Sami Zayn & Jey Uso (c) battent Judgment Day (Damian Priest & Dominik Mysterio) (w/Rhea Ripley)
par tombé

À plus reprises, Zayn parvient à se dégager les épaules avant le compte de trois malgré des situations difficiles et sauve Jey d’un tombé fatal. Quelques minutes plus tard, Sami et Jey réalisent ensemble un 1D sur Dominik pour le compte final par Sami ! Les Usos conservent, grâce à Sami ! Le duo célèbre en soulevant les ceintures. En coulisses, Reigns semble satisfait mais rappelle à Paul Heyman qu’il ne veut pas revoir Sami avant samedi.

En coulisse, JBL et Baron Corbin tentent de rentrer dans une soirée, mais The Godfather refuse l’entrée à Baron Corbin, qu’il appelle “Barry Corbin”, car il ne le trouve pas sur la liste. JBL demande à parler au “propriétaire de l’établissement” et Godfather accepte. Le propriétaire, Ron Simmons, fait son apparition. Il salut son vieil ami, JBL mais ignore Corbin. À son tour, il lui refuse l’entrée mais Corbin achète Simmons et Godfather avec des liasses de billets de banque. Tous, ils passent par la porte (qui ne mène finalement pas dans un pièce mais sur rien, car elle tient seule) et c’est une soirée poker qui est organisée.

Sur le ring, LA Knight réalise une promo dans laquelle il s’adresse aux légendes de la WWE, qu’il critique. Il challenge n’importe quelle légende souhaitant se mesurer à lui maintenant, dans une preview de ce qui arrivera à Bray Wyatt dans leur Pitch Black match au Royal Rumble. Le theme de The Undertaker se lance ! Au bout de quelques dizaines de secondes, c’est le theme de The American Badass qui prend le relai et l’Undertaker réalise son entrée au guidon de sa moto !

LA Knight en profite pour s’éclipser et fini par interrompre l’entrée de l’Undertaker, qui se trouve sur le ring. Knight revient sur les propos récents de Taker, sur le fait que les catcheurs d’aujourd’hui sont plus “soft” qu’avant. Knight affirme qu’il est d’accord avec lui, surtout en ce qui concerne Bray Wyatt. Mais ce n’est pas son cas et il va rendre un service à l’Undertaker ce soir : il ne va pas l’affronter, pour ne pas gâcher sa retraite et le laisser en profiter. Après samedi, il sera le nouveau “lord of darkness”.

Les lumières de l’arène se coupent et le theme de Bray Wyatt retentit. Au bout de quelques instants, Bray Wyatt et sa lanterne apparaissent derrière LA Knight, ce qui surprend ce dernier. Wyatt s’avance lentement vers le ring, tandis que Knight recule et fini par monter entre les cordes.

Undertaker l’attrape par la gorge et attend que Wyatt monte sur le ring. Les deux se fixent du regard et Undertaker jette Knight à Wyatt, qui convertit la passe en Sister Abigail. Knight roule en dehors du ring. Undertaker et Wyatt continuent leur long et profond regard. Undertaker s’approche de Wyatt et lui murmure quelque chose à l’oreille. Le Deadman quitte le ring, monte sur sa moto et remonte jusqu’au stage pour conclure le segment.

En coulisses, DDP, Alpha Academy, Alundra Blayze et Baron Corbin jouent ensemble au poker.

Bayley et les WWE Women’s Tag Team Champions IYO SKY et Dakota Kai – Damage CTRL – font leur entrée vers le ring. Bayley va faire face Becky Lynch dans un Steel Cage match dans quelques instants. La publicité se lance (pour la première fois en plus d’une heure) et Becky Lynch fait son entrée après le break.

Avant que Lynch ne rentre dans la cage, SKY et Kai l’attaquent. Le trio passe Lynch à tabac puis s’enferme avec elle dans la cage. Toutes les trois, elles passent Lynch à tabac. Adam Pearce arrive et parvient à couper la chaine grâce à une pince. Pearce rentre dans la cage mais Bayley, SKY et Kai montent à son sommet pour semer Pearce et les officiels.

Triple H, Shawn Michaels, X-Pac et Road Dogg Jesse James – D-Generation X – réalisent leur entrée vers le ring. Kurt Angle les accompagne. Sur le ring, Road Dogg débute son habitude catchphrase mais au moment de dire “The Bad Ass Bill…” il réalise que ce n’est pas lui mais Kurt Angle. Il lui demande ce qu’il fait ici. Angle répond qu’il a toujours voulu faire partie de DX. Il retire son t-shirt et en laisse apparaitre un de DX. Triple H s’avance vers lui et lui dit qu’il le peut, mais qu’il doit passer un test avant. “Are you ready?” lui demande t-il. Angle répond “c’est ça le test ?”.

Triple lève les yeux au ciel. Le groupe se met en ligne et Triple début sa catchphrase mais le theme d’Imperium se lance. Giovanni Vinci, Ludwig Kaiser et l’Intercontinental Champion Gunther réalisent leur entrée jusqu’au ring. Sur celui-ci, ils affirment que DX est honteux, ridicule. Gaunther dit qu’il les veut en dehors de leur ring, qu’ils ne respectent pas. Il challenge n’importe quel membre de DX dans un match, maintenant !

Triple H s’approche… Mais refuse et dit “nah, j’suis retraité”. Michaels dit qu’il est trop vieux pour cela. X-Pac a mal à la jambe, il ne peut pas. “Il ne reste que moi alors….” dit Road Dogg, mais se dégonfle. Les quatre se réunissent et discutent. “Kurt est d’accord !” annonce Triple H (sans le consulter, évidemment) mais Kurt refuse catégoriquement, pas question pour lui de combattre. “Alors qui ?” se demande Triple H. Le theme de Seth “Freakin” Rollins retentit !

Ce dernier réalise son entrée jusqu’au ring, mais DX réalise que Seth est tout seul, alors qu’Imperium est trois. “Une équipe en plus serait idéale…” se disent t-ils et le theme de The Street Profits se lance. Le reste de DX demande à Triple H de confirmer ce match mais ce dernier dit, de manière hilarante “eh, ce truc de booking c’est pas facile, je ne peux pas tout faire et tout choisir”. Le theme de Teddy Long se lance !

Le mythique General Manager de Smackdown s’avance sur le stage et officialise la rencontre, “playa!”. Maintenant, ils leur faut un arbitre. HHH, Dogg, HBK et X-Pac se consultent mais Angle veut parler. “Pas maintenant, discussion privée entre DX” lui dit Triple H. Mais Angle insiste. “J’ai une idée” leur dit Angle. Il enlève son t-shirt pour dévoiler un maillot d’arbitre ! La rencontre aura lieu après la publicité et Jerry “The King” Lawler sera aux commentaires.

6-Man Tag Team match (Arbitre spécial : Kurt Angle)
Seth “Freakin” Rollins & The Street Profits battent Imperium (Gaunther, Giovanni Vinci & Ludwig Kaiser)
par tombé

Spinebuster par Angelo Dawkins, Frog Splash par Montez Ford puis Stomp par Seth Rollins sur Vinci pour le tombé par Rollins et le compte de trois par Angle pour sceller la victoire des bayfaces.

En coulisse au tournoi de poker, Baron Corbin remporte des milliers de dollars au poker en battant Ted Dibiase, Sr mais IRS apparait et réclame tous les gains de Corbin pour les impôts. Il lui laisse tout de même un billet de 100 dollars. Ron Simmons voit la scène et dit son fameux “Damn!” pour conclure le segment :

En coulisse, après le break, Bobby Lashley est interviewé concernant son US Championship match face à Austin Theory plus tard ce soir. Ils se feront face dans un match sans disqualification. Lashley dit que cette stipulation est là pour s’assurer que Theory n’ait pas d’excuse lorsqu’il perdra. Il affirme que Brock Lesnar est la seule raison pour laquelle il n’est plus champion aujourd’hui. MVP arrive et veut lui parler en tête à tête. Il l’appelle “champion”, car il est convaincu qu’il sera champion ce soir et ils iront faire la fête plus tard ce soir lorsqu’il aura récupéré son titre. Lashley remercie MVP et lui dit qu’il n’a pas besoin de lui ou d’Omos pour gagner ce soir.

Le 16-fois World Champion et double WWE Hall of Famer Ric Flair réalise son entrée jusqu’au stage. Micro en main, il parle de la célébration des 30 ans de RAW et dit que “les diamants sont pour toujours, tout comme Monday Night RAW”. Il a le privilège de présenter sa fille, dont il est si fier : Charlotte Flair. La Smackdown Women’s Champion réalise son entrée et enlace son père avant de poursuivre son chemin, seule, vers le ring.

Micro en main, elle dit que c’est à RAW que la “Women’s Revolution” a débuté. C’est ici qu’elle est passée de “Divas” à “14-fois Women’s Champion”. Elle a affronté et vaincu de grandes catcheuses, dont les Bellas Twins, Asuka ou encore Rhea Ripley. Aujourd’hui, elle est présente en tant que Smackdown Women’s Champion mais RAW sera pour toujours sa maison. Charlotte est interrompue par le theme de la RAW Women’s Champion Bianca Belair.

Cette dernière se joint à Charlotte sur le ring et confirme qu’elle est “The Queen” mais ajoute qu’elle se bat chaque semaine pour être la star de RAW, qui est son show. Le theme de Sonya Deville l’interrompe. Au micro, Deville se moque de Charlotte et lui demande si cela valait vraiment le coup de faire prendre l’avion à son papa juste pour la brosser dans le sens du poil.

Deville rappelle qu’elle a été la Manager General de RAW pendant plus d’un an et parle de son importance dans cette division, disant qu’elle aussi mérite d’être reconnue à sa juste valeur. Charlotte se tourne vers Belair et lui dit qu’elle a raison, c’est son show, alors c’est à elle de s’occuper de “ce truc”, en parlant de Deville. Charlotte propose à Deville de faire face à la championne, puisqu’elle semble le vouloir tant que ça. Deville n’a pas l’air très enthousiaste. La publicité se lance et la rencontre débutera juste après.

Match simple (non-title)
Bianca Belair bat Sonya Deville
par tombé

Belair assène son K.O.D. sur Deville pour le compte de trois et décrocher la victoire. Après le match, Belair prend la parole et dit qu’elle n’a pas oublié Alexa Bliss et le Royal Rumble. Ce qu’elle vient de faire à Sonya n’est qu’une preview de ce qu’elle fera à Bliss samedi. Elle peut faire venir Bray Wyatt, Uncle Howdy ou la Firefly Fun House, ça ne changera.

Bliss apparait sur l’écran géant. Devant un miroir, Bliss s’adresse à Belair et dit qu’elle n’aura pas besoin de Bray Wyatt ou Huncle Howdy pour lui arracher le visage. Elle lui promet de ne pas toucher à ses yeux pour qu’elle puisse la voir repartir avec le RAW Women’s Championship.

Une nouvelle vignette de Cody Rhodes est diffusée.

The Miz se trouve sur le ring. Micro en main, il se plaint du fait que ce RAW est le plus important de l’année et qu’il n’a même pas le droit à un “MizTV”. Il est le premier double Grand Slam Champion de l’histoire de la WWE et qu’il mérite du respect. Kevin Owens apparait derrière lui et lui assène un Stunner ! Owens récupère le micro et s’adresse à Roman Reigns. Il affirme qu’il ne lachera rien ce samedi au Royal Rumble, il va tout faire et tout donner pour que les fans obtiennent enfin un champion dont ils peuvent être fiers. Il ne s’arrêtera pas se battre jusqu’à ce qu’il aura remporté ce titre, ou il mourra en essayant.

United States Championship No Disqualification match
Austin Theory (c) bat Bobby Lashley
par tombé

Alors qu’Austin Theory est inconscient après être passé à travers une table, le theme de Brock Lesnar retentit ! The Beast réalise son entrée et son retour. Il monte sur le ring assène un F5 sur Lashley puis un sur Theory, qui retombe en position de tombé sur Lashley : 1, 2 et 3 ! Theory conserve. RAW rend immédiatement l’antenne.