Résultats de WWE RAW du 09 janvier 2023

Ce nouvel épisode de WWE RAW s’ouvre ce lundi 09 janvier 2023 en direct de la Legacy Arena à Birmingham, Alabama, avec l’entrée de Kevin Owens. Sur le ring et micro en main, Owens rappelle qu’il affrontera Roman Reigns dans trois semaines pour l’Undisputed… Il est immédiatement interrompu par le theme de JBL.

Au micro, JBL se moque du public du Texas en disant que tous ici croient au Big Foot mais personne ne croit qu’Owens va vaincre Roman Reigns au Royal Rumble. Il présente le “Modern Wrestling God” Baron Corbin. Ce dernier réalise son entrée. À son tour, Corbin dit qu’Owens n’a aucune chance de vaincre Reigns. Owens est le Texas, Reigns est la Géorgie. C’est un perdant. Désespéré, Owens pose sa tête contre le coin du ring.

Pendant ce temps, Corbin dit qu’il va remporter le Royal Rumble match et qu’il vaincra une fois de plus Roman Reigns mais cette fois-ci dans le Main Event de Wrestlemania pour devenir le nouveau Undisputed WWE Universal Champion. JBL s’énerve et demande à Owens de se réveiller. S’il souhaite faire une sieste, il peut l’endormir s’il le souhaite, menace Corbin.

Owens se moque, disant que cela fait trois minutes qu’ils parlent et qu’ils n’ont toujours pas dit quelque chose d’intéressant. Owens prend la menace de Corbin comme un challenge et dit qu’il peut lui asséner un Stunner immédiatement ou alors qu’ils aient un match avant qu’il lui colle un Stunner, au choix. JBL s’excite, demandant à Owens s’il ose challenger le “Modern Wrestling God”. Owens répond calmement que oui. Corbin monte sur le ring et la rencontre débute.

Match simple
Kevin Owens bat Baron Corbin (w/JBL)
par tombé

Owens parvient à réaliser son Stunner sur Baron Corbin pour le compte de trois et décrocher la victoire. Après le match, Owens se fait attaquer par The Usos et Solo Sikoa de The Bloodline. Owens se défend et parvient à faire fuir le groupe. Il se retrouve seul sur le ring avec une chaise, pendant que des officiels dont Adam Pearce s’assurent que The Bloodline reste sur le stage.

En coulisse, Pearce annonce qu’un Tag Team Turmoil aura lieu ce soir pour déterminer les prochains challengers des Usos. Pearce décide de bannir les champions par équipe du bâtiment mais Solo Sikoa, lui, aura un match face à Dolph Ziggler ce soir.

Alexa Bliss apparait debout sur la table des commentateurs. Micro en main, elle parle de la RAW Women’s Champion Bianca Belair, disant que cette dernière n’a pas peur de Bray Wyatt et Uncle Howdy. Elle a peur d’elle car elle sait qu’elle est le “the face of evil”. Bliss ne regrette pas son attaque sur Belair et dit qu’elle “the whole world in my hands” et qu’elle a le pouvoir d’en faire ce qu’elle veut. Elle ne regrette pas car ce qu’elle a fait lui a fait du bien. Bliss poursuit mais est interrompue par Uncle Howdy sur l’écran géant. Ce dernier lui demande “te sens-tu vraiment en contrôle ?”. Howdy apparait sur le stage et la publicité se lance.

Damage CTRL réalise son entrée vers le ring, suivi par l’entrée de Michin. Avant le début de la rencontre qui va l’opposer à Mia Yim, Bayley prend la parole pour se moquer de Becky Lynch. Bayley dédie ce match à Becky Lynch et propose à IYO SKY et Dakota Kai de retourner en coulisse pour se reposer ce soir.

Match simple
Bayley bat “Michin” Mia Yim
par tombé

Bayley réalise un back slide sur Mia Yim, pour un tombé appuyé tout en utilisant les cordes, pour le compte de trois et la victoire.

Le United States Champion Austin Theory réalise son entrée vers le ring. En son centre, il crie “The Champ is here”. Il dit que le public doit accepter la vérité : il est champion maintenant et pour toujours. Theory parle de Seth “Freakin” Rollins et se moque de lui et des propos qu’il avait tenu en son encontre. Le public scande “we want Rollins” mais Theory l’envoie balader. Theory poursuit sa promo mais est interrompu par le theme de Rollins.

Ce dernier réalise son entrée avec une béquille. Sur le ring, Theory pense que Rollins est vraiment blessé après ce qu’il lui a fait subir la semaine dernière. Il complimente Rollins mais dit qu’il n’est pas aussi bon que lui, affirmant qu’il va non seulement remporter le Royal Rumble match avant de vaincre Roman Reigns pour devenir le nouveau Undisputed WWE Universal Champion à Wrestlemania.

Le public scande le theme de Rollins. Ce dernier parle de sa blessure au genou et dit qu’il est blessé mais qu’il sera à 100 prêt pour le Royal Rumble match et le remporter. Il lui reste beaucoup de temps pour pouvoir être dans le Main Event de Wrestlemania. En vérité, il est venu ici juste pour entendre le public chanter son nom. “On se voit au Rumble, gamin” réplique Rollins avant de quitter le ring en laissant sa béquille à Theory. Le theme de Bobby Lashley se lance.

Lashley passe devant Rollins puis monte tout de suite sur le ring. Theory lui demande de ne pas monter sur ce ring car “il est le passé” et tente de le frapper avec la béquille mais n’y parvient pas. Lashley esquive le coup et lui plante un spear. Lashley jette Theory par dessus la troisième corde puis prend un micro. Il affirme qu’il se fiche de qui est dans le Royal Rumble car il est de retour. Sa suspension est terminée et il a hâte de détruire tous les autres hommes dans le Royal Rumble match.

Match simple
Rhea Ripley bat Candice LeRae
par tombé

Sans grandes difficultés, Rhea parvient à vaincre LeRae à l’aide de son Riptide pour le compte final.

En coulisse, MVP vient à la rencontre de Bobby Lashley et tente de se réconcilier avec lui. Il veut le convaincre de reprendre là où ils en étaient dans leur relation professionnelle. Lashley dit qu’il n’a aucun problème avec lui mais qu’il préfère poursuivre sa route seul. Les deux se check pour conclure le segment.

En coulisse, Mustafa Ali reproche à Dolph Ziggler de ne pas faire équipe avec lui ce soir pour le Tag Turmoil. Il lui a déjà couté le US Championship et maintenant les titres par équipe. Ziggler affirme que ce n’est pas personnel et qu’il a besoin d’affronter Solo ce soir.

Bronson Reed est interviewé par Baron Saxton en coulisse mais est interrompu par The Miz. Ce dernier parle de Reed comme son ami mais ce dernier le recale, disant qu’il n’y a pas de “nous”. S’il a besoin de lui, qu’il le paie.

Match simple
Solo Sikoa bat Dolph Ziggler
par tombé

Sikoa plante un Samoan Spike sur Ziggler pour le compte de trois et la victoire.

En coulisse, Damage CTRL attaquent Michin et la passent à tabac.

The Miz réalise son entrée vers le ring pour un nouvel épisode de “MizTV”. Il présente ses invités de la soirée, The Judgment Day. Le groupe réalise son entrée vers le ring et Dominik est habillé comme un “gangster”. Installé face à ses invités, The Miz demande à Dominik de raconter son expérience en prison. De manière exagérée, Dominik en parle en disant qu’il a dû tout faire pour survivre. The Miz dit que selon ses sources, il n’a été en prison que quelques heures. Le groupe s’énerve et Damian Priest menace Miz. Il est interrompu par le theme de The O.C. pour le Tag Team Turmoil à suivre.

Tag Team Turmoil
The Judgment Day battent The O.C., Shelton Benjamin & Cedric Alexander, Alpha Academy, The Street Profits

Damian Priest & Finn Balor éliminent The O.C. (par tombé)
Damian Priest & Finn Balor éliminent Shelton Benjamin & Cedric Alexander (par tombé)
Damian Priest & Finn Balor éliminent Alpha Academy (par tombé)
Damian Priest & Dominik éliminent The Street ¨Profits (par tombé)

Alors que Damian Priest parvient à éliminer Otis par tombé, Finn Balor se blesse et des médecins doivent l’assister. Adam Pearce dit à Damian Priest qu’il est obligé d’interdire à Balor de combattre. Soit ils déclarent forfait, soit Dominik le remplace. Priest accepte la proposition. En finalité, c’est Dominik qui parvient à réaliser un roll up (grâce aux cordes et Rhea Ripley) sur Montez Ford pour le compte de trois et la victoire. Les Undisputed WWE Tag Team Champions The Usos font leur entrée et confrontent sur le stafe leurs nouveaux challengers. WWE RAW rend l’antenne.