Résultats de AEW Dynamite du 09 novembre 2022

1

Ce nouvel épisode de AEW Dynamite s’ouvre en ce mercredi 09 novembre 2022 en direct du Indiana Farmers Coliseum à Indianapolis, Indiana, avec l’entrée de Austin et Colten Gunn, accompagnés jusqu’au stage par Stokely Hathaway et jusqu’au ring par W Morrissey.

Les frères vont s’associer avec Keith Lee et Swerve Strickland pour faire face à FTR et The Acclaimed, dans un instant. Cependant, le début du match est légèrement retardé par l’assaut de Billy Gunn sur Strickland, mais ce premier est stoppé puis renvoyé en coulisse.

8-Man Tag Team match
FTR & The Acclaimed battent Swerve In Our Glory & The Gunns (w/W Morrissey)
par tombé

Bowens et Caster réalisent un combo Arrival/Mic Drop sur Colten, tandis que FTR réalisent leur Big Rig sur Austin. Bowens fait le tombé final sur Colten pour la victoire.

Un extrait d’une interview de MJF est diffusée. Ce dernier dit que les médecins lui ont recommandé de ne pas combattre avant son match face à Jox Moxley, à cause de l’attaque subie par The Firm. Il dit qu’il va et doit tout faire pour remporter le AEW World Championship à Full Gear. Il n’aime pas Moxley mais il le respect. Il le respecte car Moxley n’était pas né pour être catcheur, au contraire il est né avec deux pieds gauches.

Cependant, il a tout donné et a travaillé comme jamais pour obtenir les opportunités. Malheureusement pour Moxley, MJF est né pour cela. Non seulement il est né pour être catcheur, mais il est né pour être “LE” catcheur, celui qui peut tout faire : films, interview, promos. Il est né pour offrir au AEW World Championship la lumière qu’il mérite. MJF en a marre d’attendre son tour. À chaque fois, quelqu’un était là pour lui voler la vedette. À Full Gear, personne ne lui la volera, plutôt mourir. William Regal a misé sur le mauvais cheval. Il n’aura pas besoin du Diamond Ring pour éteindre Moxley. À Full Gear, “The Devil” va reprendre ce qui lui appartient.

Après la publicité, une vignette de Stokely Hathaway. Ce dernier parle de son amitié d’enfance avec MJF et dit qu’il pensait qu’ils voulaient les mêmes choses : argent, voitures, des vêtements. Cependant, quelqu’un a oublié d’où il vient. Il veut de l’adulation. Hathaway voulait être au côté de son ami pour le voir remporter son premier titre mondial, mais MJF en a décidé autrement. Ils se reverront en enfer.

Full Gear AEW World Title Eliminator Tournament
Ethan Page (w/Stokely Hathaway) bat Eddie Kingston
par tombé

Kingston parvient à faire taper Page sur un stretch mais l’arbitre est distrait par Hathaway. Ortiz intervient pour virer Hathaway du ringside et la rencontre se poursuit. Quelques instants plus tard, Page parvient à réaliser un Avalanche Ego Slam sur Kingston (!) pour le compte de trois et se qualifier pour la suite du tournoi.

Ariya Daivari se trouve sur le ring avec son majordome. Il propose à Wardlow un échange : son majordome en échange du TNT Championship. Le TNT Champion réalise son entrée vers le ring pour un Open Challenge avec sa ceinture en jeu.

TNT Championship Open Challenge
Wardlow (c) (w/Samoa Joe) bat Ariya Daivari
par tombé

Wardlow s’amuse avec son adversaire et lui assène sa Powerbomb Symphony à 4 reprises pour le compte final et conserver aisément son titre. Après le match, Wardlow prend un micro et réclame la venue de Powerhouse Hobbs. Ce dernier arrive sur le stage. Wardlow dit que Hobbs sera enfin un adversaire à sa hauteur mais que celui-ci ne lui prendra le titre. Il est TNT Champion, c’est son titre et il le sera pour toujours. En plus de cela, il va prendre tous les titres de cette compagnie. Derrière lui, le ROH World Television Champion, Samoa Joe… l’attaque ! Joe fracasse le dos de Wardlow avec sa ceinture avant de lui asséner un choke. Sur la rampe d’entrée, Hobbs hurle à Joe qu’il peut lui botter le c*l quand il le veut. Hobbs rejoint le stage, tandis que Joe célèbre rapidement avant de quitter le ring.

En coulisse lors d’une interview avec Jade Cargill et les Baddies, Renee Paquette officialise une rencontre entre Cargill et Nyla Rose pour le TBS Championship à Full Gear.

Tony Schiavone se trouve sur le ring et présente ses invitées, Dr. Britt Baker D.M.D. et Saraya. Ces dernières font leurs entrées vers le ring pour y rejoindre Schiavone. Celui-ci donne le micro à Saraya et cette dernière veut donner des nouvelles de sa blessure. Après ses derniers rendez-vous avec ses médecins et ces derniers résultats, elle a une nouvelle a annoncer. Malheureusement… pour Britt, elle est 100% médicalement autorisée à combattre ! Avec énormément d’émotion et des larmes aux yeux, Saraya affirme “AEW is my house!”.

Baker répond, avec beaucoup d’indifférence pour cette nouvelle. Elle dit que la AEW n’est pas “sa maison”. C’est elle, Britt, qui a construit cette maison. Ce sont les catcheuses… Superstars, comme Saraya qui s’y invite. Elle a l’audace de dire que c’est “sa maison” alors qu’elle n’a pas posé une seule brique. Britt comprend pourquoi Saraya est obnubilée par elle, car elle est tout ce qu’elle aurait aimé être. Si Saraya pense que c’est faux, elle doit se souvenir que c’est elle qui a quitté “sa maison” pour rentrer dans la sienne. “Tu dois prendre rendez-vous, sal*pe”.

Saraya répond, disant que Baker a eu cette position grâce à Tony Khan et qu’on lui a offert des entrainements de QT Marshall. Elle n’est en face d’une caméra depuis seulement trois ans, contrairement à ses 13 années en professionnel. Britt ne sait pas ce que cela exige d’être une Superstar, ni même une star. Elle voyagé du Royaume-Uni partout en Europe gratuitement car elle aime ce business. Elle s’est fait renverser par une voiture et a catché le même jour car elle aime ce business.

Elle s’est fait refuser des bookings car elle est une femme. Britt n’a aucune idée de ce qu’il faut pour réussir. Elle a créé une révolution avant que cela soit une tendance et avant que le catch ne soit une passion pour Britt. Elle a fait le Madison Square Garden, le O2, le Tokyo Dome et maintenant elle est en face d’une d’une sal*pe ingrate.Britt n’a aucune idée de ce qu’il faut pour réussir. Elle a été humilié publiquement devant des millions de personnes.

Elle a lutté contre son addiction pour la drogue publiquement. Elle a donné sa carrière, sa nuque, pour ce business. Britt n’a aucune idée de ce qu’il faut pour réussir. Mais voilà une autre opportunité offerte à Baker. Il va s’agir de sa “comeback story” et du plus grand match de la carrière de Britt car ce sera Saraya vs. Britt Baker à Full Gear ! Baker tente d’attaquer Saraya mais cette dernière la contre et lui plante un DDT modifié. Saraya hurle “this is my house !” avant de quitter le ring.

Match simple
Jay Lethal (w/Satnam Singh & Sonjay Dutt) bat Trent Beretta (w/Chuck Taylor & Danhausen)
par tombé

Avant le début du match, Lethal attaque Trent sur le stage puis en ringside, mais la rencontre débute quand même. Plus tard, Satnam Singh et Sonjay Dutt rejoignent Lethal, tandis que Chuck Taylor et Danhausen viennent au côté de Trent. Profitant de distraction et d’interventions extérieures, Jay assène son Lethal Injection pour le compte final et la victoire.

Après le match, The Embassy rejoignent le ring. Dutt présente Jeff Jarrett, qui réalise son entrée. Ce dernier parle de leur groupe et des capacités, du palmarès de chacun. Il challenge Sting et Darby Allin, disant qu’ils vont les mettre dans un sac mortuaire. Un producteur demande à Jarrett de se dépêcher de fini mais Jarrett le menace. Il poursuit et dit qu’ils sont prêts n’importe quand, ce soir, la semaine prochaine ou à Full Gear.

Dans une interview en coulisse, “Jungle Boy” Jack Perry dit qu’il ne veut pas attendre Full Gear pour se confronter à Luchasaurus et le challenge dans un match à AEW Rampage, ce vendredi.

William Regal et le AEW World Champion Jon Moxley font leur entrée vers le ring. Micro en main, Mox s’adresse à Regal et dit que, par le passé, il voulait être un top-guy comme lui. Alors il l’a confronté, il l’a combattu mais il s’est fait détruit et torturer par lui. Il a fini par le battre et lorsque Regal l’a pris sous son ail, il lui a dit “c’est maintenant que le vrai travail débute”. Cette histoire leur font penser à MJF, qu’il va affronter à Full Gear pour son titre, même s’il n’est pas sûr car il est actuellement crise existentielle.

Mox dit que MJF parle comme un grand champion du monde mais il est lui-même un multi-millionnaire et un multi-champion du monde, donc il n’y croit pas une seule seconde. Il trouve cela drôle que MJF se fasse appeler “le diable” car il a lui-même rencontré le diable et l’a regardé droit dans les yeux. Il a rencontré de vraies personnes profondément mauvaises et MJF n’est pas comme ça. Moxley et Regal veulent que MJF atteigne son plein potentiel. Ils ne s’en font pas pour cela, mais Moxley doute de ce que MJF a dans les tripes. MJF doit se rappeler que tout ce qu’il a fait jusqu’à maintenant a été facile.

Une nouvelle vignette de The Elite, avec ses grands moments effacés, est diffusée.

Match simple
Jamie Hayter (w/Britt Baker & Rebel) bat Skye Blue (w/Toni Storm)
par tombé

Hayter assène son lariat sur Blue pour lui couvrir les épaules jusqu’à trois et, ainsi, décrocher la victoire.

En coulisse, Lance Archer attaque Ricky Starks et affirme au micro d’Alex Marvez que “tout le monde va mourrir”.

Best of 2 out of 3 Falls match
Bryan Danielson bat Sammy Guevara (w/Tay Melo)
par soumission (2-1)

Fall 1 : Guevara balance une chaise dans le crâne de Danielson mais l’arbitre le voit faire, ce qui provoque la disqualification.

Fall 2 : Guevara assène son GTH sur un Danielson très affaiblit pour égaliser. L’arcade de Danielson est ouvert et saigne.

Fall 3 : Avec Tay Melo exclue plus tôt, Bryan Danielson parvient à réaliser son LeBell Lock sur Guevara pour le faire taper et, ainsi, remporter cette véritable bataille que les deux hommes ont mené.