Résultats de WWE RAW du 07 novembre 2022

1

Ce nouvel épisode de WWE RAW s’ouvre en ce lundi 07 novembre 2022 en direct de la Mohegan Sun Arena at Casey Plz à Wilkes-Barre, Pennsylvanie, avec l’entrée des Undisputed WWE Tag Team Champions The Usos et Solo Sikoa de The Bloodline. Il est rappelé que Seth Rollins défendra le United States Championship dans un Open Challenge, ce soir, tandis que les Usos défendront leurs ceintures face à New Day ce vendredi à Smackdown.

Sur le ring et micro en main, Jimmy dit que Roman Reigns a détruit Logan Paul samedi dernier et qu’eux ont détruit The Brawling Brutes. Il montre une photo de The Bloodline à la fin de Crown Jewel, qui apparait sur l’écran géant. Jey rappelle leur match face à New Day vendredi prochain et confirme ce que le public scande : “New Day rocks”. Mais cela ne changera rien au résultat final de vendredi : ils conserveront les ceintures et battront le record. “We the…”… le theme de New Day retentit.

Kofi Kingston et Xavier Woods font leur entrée vers le ring. Woods dit qu’ils vont défendre leur record face aux Usos à vendredi et que ce record de 483 jours va rester intact. Les Usos répondent à New Day avec de nombreux compliments et en résumant leur carrière, affirmant qu’ils les respectent. Cela doit être super d’être la deuxième meilleure équipe de l’histoire de la WWE. Woods répond en disant que c’est eux qui ont actuellement le record, c’est donc les Usos qui sont actuellement deuxièmes.

Woods poursuit, affirmant que les Usos ont battis leur héritage grâce au passé de leur famille. Ils ont eu une chance à la WWE grâce à leur famille. Quant à eux, The New Day, ils ont créé leur héritage à partir de rien. Les Usos répondent en parlant de la pression qu’ils ont dû subir par rapport à leur héritage pour parvenir à réussir dans ce business. Woods dit qu’ils connaissent mieux la pression qu’eux, en mentionnant leur chaine Youtube extérieur à la WWE.

Les Usos rappellent qu’ils sont les champions et Jey dit que Kofi Kingston a eu son “Kofi Mania” grâce à eux et grâce à son forfait précédent ce moment. Il lui dit de faire la même chose ce vendredi. Kofi répond, disant qu’il ne pourrait jamais faire cela car cela contredirait tous leurs principes, dont ceux de la persévérance et la positivité. Alors non, ils ne vont pas abandonner leur record à eux. Le theme de Matt Riddle l’interrompe.

Ce dernier monte sur le ring et s’excuse pour l’interruption. Il parle du groupe qu’il forme avec Elias et propose à Xavier et Kofi de “frapper ses bongos”. Ils le font et Riddle propose à Sikoa, qui ne réagit évidemment pas. Jimmy le fait et s’en amuse. Jey refuse en repoussant Riddle par ses bongos. Riddle dit qu'”aucun homme ne peut toucher à ses bongos”. Il propose un 6-Man Tag Team match, qui débutera après la publicité.

6-Man Tag Team match
The Usos & Solo Sikoa battent New Day & Matt Riddle
par tombé

Sikoa réalise le tag avec Jimmy sans que Riddle ne s’en aperçoit. Riddle assène un RKO sur Jimmy mais Sikoa lui porte dans la foulée un Spinning Solo pour le compte final et la victoire.

Un résumé de Crown Jewel est diffusé.

Le WWE Hall of Famer JBL réalise son entrée vers le ring avant le lancement de la publicité. Après le break, JBL prend la parole et dit qu’il a fait vendre des tickets dans toutes les grandes arènes dans le monde et cette arène n’en fait pas partie. Il présente le “Modern Day Wrestling God”, Baron Corbin. Ce dernier réalise son entrée vers le ring. Il est rejoint par son adversaire, Cedric Alexander, tandis que JBL s’installe à la table des commentateurs.

Match simple
Baron Corbin bat Cedric Alexander
par tombé

Corbin assène son End of Days sur Alexander pour mettre fin à cette rencontre en seulement quelques minutes.

Le United States Champion Seth “Freakin” Rollins réalise son entrée vers le ring. Micro en main, il souhaite au public la bienvenue à “Monday Night Rollins”, pendant que les fans chantent sa musique. Il dit que ce soir est une édition spéciale de “Monday Night Rollins” car, à la demande populaire, c’est le retour du US Championship Open Challenge. Le theme de The Judgment Day retentit et ses membres réalisent son entrée vers le ring.

Rhea Ripley, Damian Priest et Dominik Mysterio encerclent le ring, tandis que Finn Balor y monte. Micro en main, Balor rappelle à Rollins qu’il lui a couté de l’or par le passé et ce soir, c’est à son tour de le priver d’or. Le theme de The O.C. se lance. AJ Styles, Karl Anderson et Luke Gallows font leur entrée et montent sur le ring, pour confronter Judgment Day. Rollins en profite pour se faire la malle.

Au micro, AJ dit que cette rivalité est loin d’être terminée. Balor répond que seul The Judgment Day n’est pas terminée, contrairement à leur “club”. AJ dit que le problème c’est que, depuis le début, cela a toujours été du 3 contre 4. “Elle” s’est présentée au Judgment Day. En ringside, Mia Yim attaque Rhea Ripley ! Un brawl éclate entre les deux groupes, qui se termine par une domination de The O.C. et un Styles Clash par AJ sur Dominik. The O.C. célèbre au centre du ring pour conclure le segment.

En coulisse pour une interview, Seth Rollins confirme que son Open Challenge est maintenu et qu’il aura lieu plus tard ce soir.

Match simple
Otis (w/Chad Gable) bat Elias
par tombé

Gable distrait Elias, ce qui permet à Otis d’asséner un World Strongest Slam sur son adversaire pour le compte de trois et la victoire.

En coulisse pour une interview avec Byron Saxton, The Judgment Day affirme que The O.C. n’a pas trouvé de solution face à eux, mais ils n’ont trouvé que des problèmes supplémentaires. En partant, Rhea Ripley confronte quelques secondes la RAW Women’s Champion Bianca Belair.

Après la publicité, la RAW Women’s Champion Bianca Belair, Asuka et Alexa Bliss font leur entrée vers le ring. Une vidéo est diffusée, dans laquelle les trois femmes et Damage CTRL se sont confrontées dans le parking plus tôt dans la journée. Belair dit que ce n’est pas fini avec elles et réclament au groupe de venir sur le ring.

Damage CTRL font leur entrée et s’avancent jusqu’au ring. Dakota se moque, rappelant qu’elles ont remporté les WWE Women’s Tag Team Championships à deux reprises. Bliss répond qu’elles ont gagné à Crown Jewel uniquement parce que Nikki Cross est intervenue. Asuka et IYO SKY se parlent et se disputent en japonais pendant une minute. SKY fini par répondre “salope” à Asuka et un brawl éclate.

Les six femmes se battent et Damage CTRL fuient le ring. Belair dit que ce n’est plus une rivalité ou un match désormais, mais une guerre. Tout cela se terminera à… War Games ! Nikki Cross débarque sur le ring et attaque Belair dans le dos. Damage CTRL remonte sur le ring et un nouveau brawl éclate. Cette fois-ci, Damage CTRL et Nikki Cross dominent. Elles détruisent leurs adversaires et célèbrent au centre du ring pour conclure le segment.

Match simple
Austin Theory bat Shelton Benjamin
par tombé

Le Mr. Money in the Bank aveugle Benjamin lorsque l’arbitre a le dos tourné, avant de lui asséner son A-Town Down pour le compte final et la victoire.

Avant d’affronter Johnny Gargano, The Miz réalise son entrée vers le ring pour une promo. Il affirme que tout ce que Gargano a dit lors de son interview est complètement faux. Tout le monde y croit sans même vérifier les sources, son propre père y croit. Miz dit qu’il discute avec une grande productrice d’Hollywood car elle veut faire un film à propos de sa vérité. Il dit également qu’il a consulté son avocat et qu’il va porter plainte contre Gargano pour diffamation.

Gargano fait son entrée sur le stage. Il dit qu’il ne peut pas commencer ce match avant de dire la vérité le concernant. Lorsqu’il a fait cette publicité, il l’a fait pour que le public ouvre les yeux et obliger The Miz à se confesser. Malheureusement, cela n’a pas fonctionné comme il le voulait, alors il a trouvé une autre solution. La productrice avec qui Miz a diné, était en réalité une détective privée, qui a porté un caméra cachée.

Grâce à sa télécommande universelle qu’il a ramené de chez lui et qui fonctionne sur cet écran, Gargano diffuse les images de cette discussion. Dans la vidéo, The Miz confirme que tout ce que Gargano a dit lors de cette interview est vrai. Sur le ring, Miz est très gêné, tandis que Gargano est évidemment très heureux. Une fois la vidéo terminée, Gargano rejoint le ring et la publicité se lance.

Match simple
The Miz bat Johnny Gargano
par tombé

À la fin d’un long et très bon match, The Miz part en dessous du ring et en ressort avec un morceau en métal du ring. Il demande à l’arbitre de regarder sous le ring assurant que quelqu’un s’y trouve. L’arbitre regarde et Gargano s’approche du Miz. Ce dernier frappe Gargano avec l’objet puis remonte sur le ring avec l’arbitre : 1, 2 et 3. Après le match, Dexter Lumis attaque The Miz avec une chaise sur la rampe d’entrée. Dexter s’assoie sur la chaise mais la sécurité débarque et Lumis part en courant dans la foule pour s’enfuir.

En coulisse, Damage CTRL affirment à Nikki Cross qu’elles se soucient d’elle et qu’elle va pouvoir se défouler sur Dana Brooke ce soir. Cross éclate de rire et dit “il est l’heure de jouer”.

24/7 Championship match
Nikki Cross bat Dana Brooke (c)
par tombé
!! NOUVELLE CHAMPIONNE !!

Cross parvient à réaliser son finisher sur Brooke pour lui couvrir les épaules jusqu’à trois et, ainsi, remporter le 24/7 Championship. Après le match, Bayley quitte la table des commentateurs et rejoint Cross, avec Dokota Kai et IYO SKY, qui sont désormais à ses cotés.

En coulisse, Nikki Cross marche avec Damage CTRL et rigole en regardant le ciel. Au passage, elle jette le titre en direction d’une poubelle, mais la ceinture tombe à côté.

Toujours en coulisse, pour une interview avec Byron Saxton, The O.C. présente Mia Yim et lui souhaite officiellement dans la bienvenue dans le groupe.

Pour la seconde fois de la soirée, le United States Champion Seth “Freakin” Rollins fait son entrée vers le ring. Micro en main, il rappelle qu’il compte toujours défendre son titre ce soir. Il dit également que ce mois-ci marque dix ans passées à la WWE pour lui. Avant qu’il ne remporte le US Championship en vainquant Bobby Lashley, cela faisait bien trop longtemps qu’il n’avait pas remporté un titre. Rollins demande alors à son challenger de se présenter.

Mustafa Ali apparait sur l’écran géant pour accepter le challenge, mais il est attaqué par Bobby Lashley. Ce dernier dit qu’il y a deux raisons pour lesquelles il n’est pas United States Champion actuellement. La première raison est Brock Lesnar, mais il lui a botté le c*l à Crown Jewel. La seconde raison est lui, Seth Rollins. Mustafa Ali se jette sur Lashley et les deux se battent, mais le “All Mighty” jette Ali par dessus une caisse. Il reprend ce qu’il disait et accepte le challenge. La publicité se lance.

Après le break, Bobby Lashley réalise son entrée. Sur le ring, Lashley attaque Rollins sans attendre le début de la rencontre. Les deux se battent en ringside et tout dégénère. Des officiels interviennent pour tenter de les séparer, mais en vain. Lashley prend le dessus sur Rollins et l’écrase contre la table des commentateurs. Lashley se décide à stopper son attaque et rejoint le stage, escorter par les officiels. Le Mr. Money in the Bank Austin Theory arrive, mallette en main et souriant. La publicité se lance.

Après le break, Austin Theory cash-in sa mallette ! Theory jette Rollins sur le ring et le rejoint. L’arbitre officialise la rencontre !

United States Championship match
Seth Rollins (c) bat Austin Theory
par tombé

En plein match, Theory assène son A-Town Down sur Rollins et réalise le tombé, mais Bobby Lashley réapparait et tire l’arbitre en dehors du ring. Lashley atomise Austin Theory puis part dans le public. Theory est au sol et l’arbitre revient sur le ring. Ce dernier débute son compte mais Theory parvient à remonter sur le ring juste avant le 10. Cependant, Rollins assène immédiatement son stomp sur Theory et lui river les épaules jusqu’au compte de trois. Rollins conserve le titre et Theory perd officiellement sa mallette du Money in the Bank. Rollins célèbre et RAW rend l’antenne.