Big E se confie sur sa convalescence : “Je suis reconnaissant d’être encore là”

4

Le 11 mars 2022, Big E s’est brisé la nuque à la suite d’une overhead belly-to-belly suplex par Ridge Holland exécutée à l’extérieur du ring. Depuis ce jour, Big E est en rééducation et espère pouvoir un jour rechausser ses bottes. Malheureusement pour l’ancien champion de la WWE, la route sera très longue car la blessure qu’il a subi aurait pu lui être mortelle.

Après cinq mois de rééducation, Big E se sent bien et continue à travailler durement à la salle pour, un jour, espérer revenir sur les rings. Lors de l’émission Out of Character présentée par Ryan Satin, le membre de The New Day s’est confié sur sa thérapie, sur ce ce que le futur lui réserve mais aussi sur le fait qu’il est reconnaissant d’être toujours là pour en parler :

“Pour l’instant, je suis autorisé à vivre une vie normale et c’est ce que je fais. Mais je ne suis pas autorisé à sauter, faire des “suicides spears” ou encaisser des chutes sur le ring. La nature de notre sport est très physique, elle implique votre nuque et votre colonne vertébrale. J’aimerais qu’elles restent aussi intactes que possible.

Donc, concernant la prochaine étape, c’est qu’ils veulent me réexaminer après un an, pour faire d’autres radios. Donc, ça devrait se faire vers mars 2023 et on verra ce qui se passe. On pourrait également faire des examens de contrôle aux 6ème et au 9ème mois. Mais le bon côté des choses, c’est qu’à l’heure actuelle, je n’ai pas de problèmes nerveux, pas de picotements, pas de faiblesse.

Je me suis remis au sport depuis semaines après m’être cassé la nuque. Ils m’ont dit : ‘Tant que ta nuque est dans l’attelle, tant que tu garde l’attelle, tu peux y aller’. Donc, oui, je me suis entrainé, je me sens bien. Je suis vraiment reconnaissant.

Honnêtement, j’ai l’impression qu’une balle m’a effleuré la tête. J’ai senti le vent de la balle siffler à mes oreilles et je suis très reconnaissant d’être encore là, d’avoir l’usage de mes membres, de me sentir encore bien. C’est vraiment ce que je retiens le plus, la gratitude. J’essaie d’être reconnaissant d’être encore là.”