“Je me suis évanoui deux fois” : Ric Flair revient sur son dernier match

3

Lors du dernier épisode de son podcast “To Be The Man”, Ric Flair est revenu sur son dernier match qui s’est déroulé lors de Starrcast le 31 juillet dernier. En équipe avec son beau-fils Andrade El Idolo, Ric Flair a fait face au WWE Hall of Famer Jeff Jarrett et Jay Lethal.

Durant l’ultime match de sa carrière qu’il a eu à l’âge de 73 ans, Ric Flair s’est évanoui à deux reprises. Tout au long de la rencontre, le double WWE Hall of Famer s’est montré hagard et désorienté. Ce dernier a expliqué les circonstances et pourquoi ce fut le cas :

“Je ne pense pas que les gens aient réalisé que je me suis évanoui deux fois. Mon régime d’entraînement était très strict. Je voulais que mon poids idéal soit de 99,7kg pour ce match. Donc, le dernier jour et demi, en plus de tout le travail que nous avions prévu, je ne me suis pas hydraté parce que je m’étais mis en tête que je devais peser 99,3kg.

Quoi qu’il en soit, je suis monté sur le ring avec un poids d’environ 98,4 kg. Ce qui s’est passé pendant le match, c’est que je me suis déshydraté. Alors que j’étais sur le ring, j’ai regardé Jay [Lethal] et je lui ai dit : “Mec, je crois que je tombe malade”, parce que j’étais étourdi. Rien à voir avec mon coeur. Rien à voir avec mes intestins. Je me sentais étourdi. Je suis sûr que c’était aussi le stresse.

Je crois que Jay a dit “On doit accélérer”, mais ce n’est pas ce que j’ai voulu lui dire. Manny [Andrade El Idolo] s’est approché et m’a dit, ‘Monsieur, c’est à vous. Monsieur, c’est à vous. Monsieur, c’est à vous.”. Alors je suis entré dans le ring, mais je ne savais pas où nous en étions dans le match parce que, clairement, j’avais manqué au moins 10 secondes de celui-ci. Alors quand je suis sorti du ring, je pense que tout le monde s’est un peu emballé.”

L’idée c’était qu’il fasse le tag puis que je rampe. Alors je rampe, je fais le tombé, compte de un, puis le sauvetage. Après, c’était la guitare. Bingo. Quand j’étais à terre, je me suis encore évanoui et Manny m’a dit : “Monsieur, il faut vous réveiller.”. J’avais le poing américain dans la main. “Monsieur, il faut que vous vous réveilliez.”. Je me suis réveillé et j’ai su où nous étions. Mais je jure devant Dieu, deux fois pendant le match, je ne me souvenais de rien.

C’était une question de déshydratation. J’avais deux docteurs avec moi et Undertaker est arrivé en courant me voir [après le match]. J’avais un pack de six bières dans les mains mais il me l’a pris et m’a dit : ‘Tu vas d’abord boire deux boissons énergétiques”. Alors j’en ai bu deux et voilà. J’ai sous-estimé l’importance de rester hydraté.”