Le CA de la WWE ouvre une enquête à l’encontre de Vince McMahon

13

Lourdes accusations à l’encontre du Président de la WWE Vince McMahon. Selon le très renommé Wall Street Journal, le conseil d’administration de la WWE enquête sur un “règlement secret” de 3 millions de dollars que le Président de la WWE, Vince McMahon, aurait versé à une employée démissionnaire avec laquelle il aurait eu une liaison. Ces accusations sont soutenues par des documents et par des personnes proches de l’enquête réalisée par le conseil.

L’ancienne employée aurait été embauchée en tant qu’assistante juridique en 2019 avant de quitter l’entreprise en janvier 2022 en signant un accord lui interdit de divulguer sa relation avec Vince McMahon ou de le dénigrer. L’enquête du conseil d’administration aurait commencé en avril et s’est étendue à d’autres accords de non-divulgation signés impliquant des allégations faites par d’autres anciennes employées de la WWE à propos de McMahon et du Responsable des Relations avec les Talents de la WWE, John Laurinaitis.

Les membres du conseil d’administration auraient appris l’existence de cet accord de 3 millions de dollars par des emails anonymes provenant d’une personne qui se dit amie avec l’ancienne employée de l’entreprise. Selon le premier mail reçu par le CA, McMahon aurait embauché la femme à un salaire de 100 000 dollars par an, mais l’avait augmenté à 200 000 après avoir débuté une relation sexuelle avec elle. Dans ce même courriel électronique, la personne anonyme affirme également que son amie a été “passée tel un jouet” à John Laurinaitis.

Un autre email adressé au conseil d’administration indiquait que “mon amie avait tellement peur, qu’elle a démissionné après que Vince McMahon et son avocat Jerry [McDevitt] lui ont versé des millions de dollars pour qu’elle se taise”. Un porte-parole de la WWE a déclaré au Wall Street Journal que l’entreprise prenait ces allégations au sérieux et coopérait pleinement avec l’enquête de la commission. Il est également précisé par le WSJ que la relation entre McMahon et l’employée était consensuelle.

D’après Fighful Select, les employés de la WWE ont été informé de l’article de WSJ et un email interne a été envoyé dans cet objectif. Dans les coulisses, nombreux sont ceux qui pensent que cette information a été intentionnellement divulguée au journal par quelqu’un présent au sein de la compagnie.

Beaucoup d’employés suspectaient déjà cette relation entre leur patron et son ex-employée, indique également Sean Ross Sapp. Le journaliste ajoute que la femme a été promue d’un poste d’assistante de John Laurinaitis à un rôle de Directrice en avril 2021, période correspondante aux coupures budgétaire de la compagnie cette année là.