Résultats de AEW Dynamite du 1er juin 2022 – MJF lâche une pipebomb

7

Ce nouvel épisode de AEW Dynamite s’ouvre en ce mercredi 1er juin 2022 en direct du Kia Forum de Inglewood, près de Los Angeles en Californie, avec l’entrée du nouveau AEW World Champion CM Punk. Ce dernier se jette dans la foule puis se remet sur le stage dans l’attente de ses co-équipiers du soir, les ROH Tag Team Champions FTR. Ensemble, ils feront face au Gunn Club et Max Caster dans un Trios match.

Trios match
CM Punk & FTR battent The Gunn Club & Max Caster (w/Billy Gunn & Anthony Bowens)
par tombé

CM Punk assène une powerbomb sur Austin Gunn qui lui permet en même temps de se débarrasser de Billy qui tentait d’intervenir. Il porte Austin sur ses épaules puis fait le tag avec Dax Harwood et réalise le GTS, suivi du Big Rig par FTR et du tombé par l’homme légal.

Après le match, les vainqueurs célèbrent au centre du ring. La musique se coupe et Punk a un micro dans la main, pendant que le public scande son nom. En rigolant, il dit qu’il n’a jamais pris de drogue de sa vie mais “ça” doit ressemblait à ça. Punk dit qu’il en est à ce stade de sa vie grâce à ses échecs sur sa route. On peut dire ce que l’on veut de lui, mais il faut l’appeler “champion”.

Harwood prend la parole. Il parle de sa famille, disant que c’est la seule chose qui compte pour lui. Dax poursuit en parlant des autres talents qui voudraient se mesurer à eux. Peu importe d’où ils viennent, de cette compagnie ou d’une autre, ils sont prêts. Punk rebondi pour parler de la NJPW et du Pay-Per-View Forbidden Door qui arrive.

Punk sait que cette “porte” est en coulisse, maintenant. Il veut l’ouvrir tout de suite. Le theme de la légende de la NJPW Hiroshi Tanahashi se lance. Ce dernier fait son entrée sur le stage et célèbre rapidement devant les fans, tout en confrontant FTR et Punk du regard, à distance, pour conclure le segment.

MJF fait son entrée vers le ring, micro en main. Pendant qu’il marche, il demande d’un geste de la main que sa musique soit coupée. Au centre du ring, MJF dit qu’il souffre beaucoup depuis dimanche, mais les fans veulent absolument l’attendre parler, n’est ce pas ? Alors il va parler. Il s’adresse directement à Tony Khan, disant que si une “mauvaise chose” se passe, ce sera de sa faute.

MJF affirme qu’il n’est pas respecté à la AEW. Tout ce qu’il touche se transforme en or, il n’y a rien qu’il ne peut pas faire. Les autres veulent être “grands”, lui veut être “parfait”. Il porte cette compagnie sur ses épaules depuis le début. MJF dit qu’il entend des hués mais aussi des applaudissements venant de la foule, “c’est drôle car ce sont les mêmes qui l’ont traité de “connard non-professionnel” le weekend dernier”.

Les autres en coulisse veulent sa place ? Qu’ils la prennent, car il ne veut plus être là désormais. MJF insulte copieusement et sans filtre les fans, disant qu’ils sont des “connards ingrats”, dont l’opinion sur les réseaux sociaux ne sert à rien. Les autres catcheurs et les fans ne les prennent pas au sérieux car il n’a pas le même parcours et entrainement que les favoris de la foule, parce qu’il ne prétend pas de regarder la New Japan, qu’il ne fait pas tomber ses adversaires sur la tête ou peut-être parce qu’il ne fait pas la course aux étoiles.

Comment peut-il devenir le meilleur ? Flash info, il EST le meilleur. Il est le meilleur au monde car il le seul mec à transmettre des émotions. Contrairement aux autres, il n’a pas besoin de “faire des conneries” pour y arriver. Il est un talent multigénérationnel et les fans le prennent comme acquis.

Mais il ne sont pas les seuls, c’est aussi le cas du “big man” en coulisse. MJF affirme qu’il est le deuxième catcheur qui attire le plus d’audience “minute par minute” de la compagnie et c’est quelque chose que Tony Khan ne veut pas que l’on sache. Les fans n’ont qu’à lui demander directement s’ils ne le croit pas. Mais ne lui demandez pas de mettre la main à la poche et de payer celui qui “se casse le cul pour lui depuis le premier jour”.

Mais non, il doit garder cet argent pour tous ses nouveau ex-WWE qu’il n’arrête pas de faire venir et qui ne sont pas de son niveau. “Hey boss, tu me traiterais mieux si j’étais un ex-WWE ?” demande t-il. Son problème est qu’il a une position de pouvoir dans une compagnie de catch alors qu’il devrait n’être qu’un fan comme un autre. Il ne veut pas attendre 2024 alors il va être direct.

MJF s’interrompe pour insulter un membre du staff qui veut le coupe et qu’il traite de “sac à merde”. Il replace son regard vers la caméra et dit à Tony de le virer. Il VEUT qu’il le vire. MJF insulte très violemment Tony, au point où ses insultes sont entièrement censurés. Le micro de MJF se coupe et la lumière se coupe à son tour. La publicité se lance immédiatement.

Johnny Elite réalise sont entrée vers le ring. Miro fait son retour télévisé, apparaissant sur l’écran géant pour une promo. Il réalise son entrée vers le ring et le match débute.

Match simple
Miro bat Johnny Elite
par soumission

Miro réalise le Game Over sur Johnny pour le faire taper et décrocher une impressionnante victoire pour son retour.

La Jericho Appreciation Society réalise son entrée vers le ring, sans Daniel Garcia. Micro en main, Parker affirme qu’ils ont dominé l’Anarchy in the Arena dimanche à Double or Nothing. Menard dit qu’ils sont les princes de la AEW. Jericho rappelle qu’ils ont remporté la rencontre et parle de Eddie Kingston, qui a voulu le mettre en feu en l’aspergeant d’essence. Quel genre d’homme brule un autre ?

Jericho poursuit et parle du Main-Event de ce soir qui sera Daniel Garcia vs. Jon Moxley. Il continue en affirmant que le divertissement sportif sera toujours meilleur que le catch professionnel. Il est interrompu par le theme d’Eddie Kingston, qui débarque sur le stage en compagnie de William Regal. Kingston veut les affronter et demande à Regal “où”. La légende répond “Blood and Guts” !

Jericho refuse et envoie le reste de la J.A.S. contre lui. Les trois hommes attaquent Kingston, qui fonçait déjà vers le ring. Ortiz débarque de nul part sur le ring et attaque Jericho. Avec une paire de ciseaux, il lui coupe une mèche de cheveux puis fuit avant l’arrivée de Menard, Parker et Hager. Ortiz rejoint Kingston devant le ring et rigole ensemble des cheveux de Jericho. Ce dernier devient fou et accepte un Blood and Guts match mais à la seule condition qu’Ortiz l’affronte dans un Hair vs. Hair match. Ortiz accepte.

10-Man Tag Team match
Undisputed Elite & Hikuleo battent Jungle Boy, Luchasaurus, Darby Allin, Christian & Matt Hardy
par tombé

Les Bucks assènent le Meltzer Driver sur Jungle Boy pour le compte de trois et la victoire, tandis que le vainqueur de la Owen Cup Adam Cole fait leur éloge à la table des commentateurs.

Tony Schiavone se trouve sur le stage et présente la nouvelle addition au roster de la AEW, qui a réalisé ses débuts à Double or Nothing : Athena. Cette dernière fait son entrée pour rejoindre Schiavone. Elle peut enfin le dire”Athena est All Elite !”. Ce n’est pas surprenant puisque c’est ici que la meilleur compétition se trouve. Elle s’adresse directement à la TBS Champion Jade Cargill, affirmant que toutes les séries sont vouées à être brisées. Elle est la Fallen Goddes… Athena est interrompue par la voix de Cargill.

Cette dernière débarque, avec les Baddies et Stokely Hathaway. Ce dernier affirme que la vraie Goddes est Cargill et que Athena n’avait aucun droit de ruiner sa victoire dimanche dernier à Double or Nothing. Il poursuit mais Kris Statlander arrive à son tour pour confronter Red Velvet, tandis que Kiera Hogan confronte Athena. Hathaway réclame la venue de la sécurité pour séparer tout le monde et un officiel arrive pour le faire et conclure le court segment.

Match simple
Wardlow bat JD Drake
par tombé

Sans forcer et sans surprise, Wardlow détruit son adversaire et lui assène le Powerbomb Symphony pour le tombé final et décrocher la victoire. Tony Schiavone se trouve sur le ring pour interviewer Wardlow mais il est tout de suite interrompu par “Smart” Mark Sterling. Ce dernier débarque avec des agents de sécurité et annonce à Wardlow qu’il le poursuit en justice pour avoir agressé tous des agents de sécurité ces dernières semaines. Wardlow rigole et s’en moque complètement. Un agent lui remet les documents du procès mais il est attaqué par Wardlow. Ce dernier lui met les papiers dans la bouche puis célèbre une fois de plus pour conclure le segment.

Tag Team match
Ruby Soho & Toni Storm battent Britt Baker & Jamie Hayter
par tombé

Soho assène son finisher, le Destination, sur Baker puis lui rive les épaules jusqu’à trois pour la victoire. Après le match, Hayter attaque Soho et Storm avec le Owen Cup Championship de Baker.

Match simple
Jon Moxley bat Daniel Garcia
par soumission

Chris Jericho fonce de la table des commentateurs pour tenter de distraire Moxley mais Eddie Kingston face sur lui et l’attaque. Sur le ring, Mox porte le bulldog choke sur Garcia pour le faire taper et décrocher la victoire. Il est annoncé que Hair vs. Hair match netre Ortiz et Jericho aura lieu à Road Rager dans deux semaines et Blood and Guts le 29 juin prochain. AEW Dynamite rend l’antenne.