Jake Atlas arrêté et placé en détention pour avoir agressé son compagnon

3

Le 23 mai dernier, l’ancienne Superstar de WWE NXT et actuel talent de la AEW, Jake Atlas, a été arrêté par la police de Floride après l’agression de son compagnon avec qui il entretient une relation depuis plusieurs années. Relâché le jour-même, Atlas a été placé en détention pour “violence conjugale”.

Le nom de son compagnon n’est pas indiqué par PWInsider, qui révèle l’affaire via un rapport de police qu’ils se sont procurés. Cependant, il est de notoriété publique que Atlas est en couple avec la Superstar de WWE NXT Duke Hudson depuis plusieurs années. Il s’agit donc probablement de lui, mais cela n’est pas confirmé pour le moment.

Concernant l’incident, PWInsider révèle que Jake Atlas, Kenny Sanchez Martinez de son vrai nom, était sous l’empire d’un état alcoolique quelques heures avant les faits, le 22 mai. Aux alentours de 22h00, Martinez a appelé son compagnon pour qu’il vienne le chercher au restaurant où il se trouvait. Lorsque celui-ci est arrivé sur les lieux, Martinez ne voulait pas rentrer chez lui malgré le souhait de son compagnon et voulait qu’il reste avec lui pour boire.

Son partenaire – sa victime – a alors expliqué aux policiers que Martinez souhaitait qu’ils aillent tous les deux chez une amie en commun pour avoir des relations sexuelles tous les trois. Selon la victime, Martinez n’a pas apprécié qu’il “porte plus d’attention à elle qu’à lui”, provoquant une dispute verbale. Par la suite, Martinez s’est montré “physiquement agressif” et a tenté d’attaquer la victime. Un autre témoin s’est alors interposé pour arrêter Martinez à temps.

Le témoin a convaincu Martinez, intoxiqué, d’aller chez lui pour y passer la nuit. La victime a alors quitté l’appartement mais Martinez l’a suivi et poursuivi l’agression verbale, pendant que la victime tentait de partir. Martinez a une fois de plus tenté d’agresser physiquement la victime, pendant que le même témoin a tenté de l’arrêter. Cette fois-ci, l’agression a provoqué des blessures physiques sur la victime, dont une égratignure sur son avant bras gauche et son débardeur déchiré.

Le témoin a pu séparer Martinez de la victime et le placer dans une voiture, mais le suspect n’a pas dénié se calmer, réclamant d’être amené à son appartement pour récupérer son chien. Une fois de retour dans son appartement, qu’il partage avec la victime, Martinez a refusé de le quitter et cela malgré “les nombreuses opportunités qu’il a eu pour le faire”. La police a donc été appelée, le 23 mai à 00h57.

Une fois en présence des concernés, l’officier de police a noté dans son rapport que Martinez a refusé de donner sa version des faits et s’est contenté de “parler mal” de la victime. Le policer a déterminé que Martinez était l’agresseur et l’a placé en détention. Le rapport révèle que Martinez a signé une injonction d’éloignement, l’interdisant de communiquer avec la victime et de rester à plus de 500 pieds (environ 152 mètres) d’elle. Martinez a été libéré de prison le jour-même et sera jugé le 28 juin 2022 à 19h30 à Orange County, en Floride, pour violence conjugale.

Jake Atlas n’a plus combattu pour le compte de la AEW depuis le mois de janvier de cette année. Le 16 février, il a révélé qu’il doit se faire opérer pour une déchirure du ligament croisé antérieur. Pour le moment, ni la All Elite Wrestling ni Jake Atlas n’ont commenté l’affaire. Cependant, le profil d’Atlas a été supprimé du site officiel de la AEW il y environ deux jours de cela.