WWE Survivor Series : Qui de RAW ou de Smackdown a triomphé dans le 5-on-5 masculin ?

1

Après un opener intense mais controversé entre Becky Lynch et Charlotte Flair, le Pay-Per-View Survivor Series s’est poursuivi ce dimanche 21 novembre avec le 5-on-5 Traditional Survivor Series Elimination match masculin. Séparément, les Superstars qui composent l’équipe de RAW ont réalisé leurs entrées, survient par celles des membres de l’équipe de Smackdown.

À peine la cloche sonnée, des tensions se créaient entre les membres de l’équipe de RAW, notamment entrée Seth Rollins et Kevin Owens. Ce dernier insiste pour débuter le match mais Rollins refuse. Finalement, Owens obtient ce qu’il souhaite et est prêt à affronter King Woods. Cependant, Owens quitte très rapidement le ring et rejoint les coulisses. Pendant que ses coéquipiers d’un soir ne savent pas comment réagir, l’arbitre décompte Owens jusqu’à dix et ce dernier est ainsi éliminé.

La Team RAW encaisse cet handicap prématuré et le match se poursuit. Les tags s’enchainent et plus ou moins tous se confrontent à un adversaire différent. Profitant d’un brawl général, Finn Balor parvient à assigner le Coup de Grâce sur Happy Corbin pour lui river les épaules jusqu’à trois et l’éliminer. Les deux équipes sont de retour à égalité.

À plus faible intensité pendant quelques minutes, la rencontre continue. Austin Theory se confronte à Jeff Hardy, jusqu’au tag de ce dernier pour King Woods. Le vainqueur du King of the Ring est attaqué par Bobby Lashley, qui décide de faire le tag avec Theory. L’ancien WWE Champion lui assigne un puissant spear suivi du Hurt Lock pour faire taper et éliminer son adversaire. Quatre à trois pour RAW.

Lashley se transforme en machine à détruire, jusqu’à ce qu’il croise la route de McIntyre. Les deux hommes se battent à l’extérieur du ring mais finissent par être tous les deux décompter à l’extérieur par l’arbitre. Malgré leur double élimination, les deux ennemis se battent encore sur le ring. McIntyre assigne le Claymore sur Lashley, pour le faire fuir du ring. Des arbitres s’interposent pour empêcher Lashley de se venger.

McIntyre reste sur le ring et assigne un Glasgow Kiss sur Rollins après les moqueries de ce dernier. Sheamus tente d’en profiter avec un tombé mais Seth se dégage les épaules. Le match se poursuit, avec Sheamus qui parvient plus tard à éliminer Finn Balor à la suite d’un Brogue Kick. Les comptes s’équilibrent et les deux équipes sont à deux partout. Theory s’attaque à Sheamus mais ses coups ne sont pas suffisant pour éliminer le Celtic Warrior. Seth Rollins fait le tag et s’attaque à l’ancien WWE Champion.

Jeff Hardy et Sheamus s’entendent bien et n’hésitez pas à travailler ensemble pour mettre Theory et Rollins – qui s’entendent bien également – au tapis. Cependant, rien n’est suffisant pour les vaincre et les débats sont équilibrés. Theory parvient finalement à réaliser un roll-up gagnant sur Sheamus pour l’éliminer. Jeff Hardy se retrouve seul face à Theory et Rollins.

Éliminé, Sheamus déverse sa frustration sur Jeff Hardy qu’il attaque avant de rentrer en coulisses. Rollins en profite avec un splash mais… Non ! Hardy ne compte pas perdre maintenant et parvient à se dégager les épaules. Il se débarrasse de Rollins et assigne un superbe Swanton Bomb sur le jeune Theory pour le 1-2-3. Les équipes se retrouvent encore une fois à égalité.

Jeff Hardy et Seth Rollins s’affrontent, se rendant coup pour coup sous les chants “this is awesome” du public. Hardy contre une tentative de stomp par Rollins et tente le Swanton, mais il est contré par les genoux du Savior. Ce dernier plante le crâne d’Hardy avec le stomp et lui rive les épaules jusqu’à trois pour décrocher la victoire. Rollins est le seul survivant et offre la victoire à RAW.