La femme de Brodie Lee détaille les semaines qui ont précédé le décès de son mari

8

Cette semaine la femme de Jon Huber, Amanda, a été l’invité du podcast AEW Unrestricted afin qu’elle puisse s’exprimer concernant le décès de son mari. Afin de balayer les théories et rumeurs farfelues qui ont circulé sur le net à la suite de cette tragédie mais aussi pour aider les fans à comprendre les circonstances, Amanda a décidé d’expliquer en détails les jours et semaines qui ont précédé le décès de Brodie Lee.

Il est important de préciser que c’est Amanda elle-même qui a demandé à être invité dans le podcast afin qu’elle puisse pleinement s’exprimer. Les propos ont été condensé en un résumé par l’utilisateur Reddit miber3 et ont été traduits par nos soins.

Lundi (date non précisée, mais il s’agit certainement du 19 octobre) :

Le même jour où Brodie Lee a enregistré le podcast AEW Unrestricted, il a décidé de s’exercer sur son vélo d’appartement mais a été incapable de terminer son entrainement en raison d’un souffle court. Puisque cela était inhabituel pour lui, Amanda a pris sa température et a testé son sens de l’odorat et du goût afin de déterminer si cela pouvait être la COVID-19. Tout était normal et rien n’indiquait que le symptôme pouvait être lié au virus.

Mardi :

Il a essayé de s’entrainer une nouvelle fois mais le résultats était le même.

Mercredi :

Brodie Lee s’est rendu aux enregistrements de Dynamite à Jacksonville et a été testé négatif à la COVID-19. Cependant, le Docteur Sampson a préféré lui refuser l’accès en raison de ses symptômes, par mesure de précaution. Brodie est donc rentré chez lui et s’est isolé dans sa chambre, loin d’Amanda et ses enfants, là aussi par mesure de précaution.

Jeudi :

Il a commencé à développer une forte fièvre. Amanda s’est assurée qu’il soit hydraté mais il ne mangeait pas. Le même jour, il a passé un test PCR et ils sont reçu les résultats le dimanche. Ils étaient négatifs.

Vendredi :

Ils se sont rendu aux urgences et une bronchite ainsi que une allergie ont été diagnostiqués. Brodie et Amanda n’étaient pas convaincu par le diagnostic et ont plutôt soupçonnés une pneumonie. Le médecin lui a prescrit des antibiotiques, stéroïdes et des médicaments contre les allergies.

Dimanche :

Son état s’empirant, Brodie a été transporté à l’hôpital par Amanda. Il a dû s’appuyer sur Amanda pour marcher jusqu’aux portes de l’hôpital car il avait des difficultés pour marcher. Brodie a refusé de s’asseoir sur un fauteuil roulant pour être transporté.

Une fois pris en charge, les médecins lui ont pris sa température mais sa fièvre avait disparu. Ils ont ensuite mesuré sont niveau d’oxygène à plusieurs reprises avec différentes machines et le résultat était fortement inquiétant. Son niveau d’oxygène était à 52 (un niveau normal est approximativement à 100 et de 85 en cas de crise d’asthme).

Il a alors été traité en urgence et placé sous oxygène. Les médecins ont suspecté la COVID-19 mais il a été testé négatif pour la troisième fois. Amanda précise que son état variait beaucoup, avec du mieux comme du moins bon. Parfois il se sentait bien, parfois très mal.

Mercredi :

Brodie a été déplacé en unité de soins intensifs afin que les médecins puissent le surveiller de plus près.

A ce moment là, quelques personnes à la AEW étaient au courant des problèmes de santé de Brodie et les vestiaires savaient qu’il avait été renvoyé à la maison lors de son arrivée au Daily’s Place. Chris Harrington, un ami proche et de longue date de la famille Huber, les a contacté pour leur proposer son aide mais Amanda a décliné l’offre. Cette dernière a expliqué qu’elle voulait absolument éviter que la situation ne s’ébruite dans les médias et que celle ci reste dans le cercle privé.

Halloween, le 31 octobre :

Le médecin a annoncé à Amanda que Brodie devait être transféré dans un autre hôpital, en dehors de Tampa. Ils ont opté pour la Mayo Clinic à Jacksonville car la famille avait quelques contacts sur place grâce à la AEW.

Le transfert a été décrit par le médecin comme “une question de vie ou de mort”. A ce stade, il devait être branché sur une machine ECMO (oxygénation par membrane extracorporelle) voire subir une greffe des poumons.

Pendant cette période, Brodie était toujours conscient mais les médecins ont demandé à Amanda de ne pas le voir car sa propre détresse émotionnelle pouvait aggraver la situation et empirer l’état de son mari. On lui a alors demandé de rentrer chez elle et de préparer un sac d’affaires.

Pendant ce temps, son fils Brodie Jr. voulait se déguiser en Orange Cassidy pour Halloween. Au début, Amanda a trouvé l’idée idiote car personne n’allait savoir qui est Orange Cassidy. “Va lui acheter une put**n de veste en jean” ont été parmi les derniers mots de Brodie Lee. Pour son autre fils, Nolan, Amanda a peint à la main un costume de Brodie Lee. Cet Halloween devait être spécial pour eux, car il devait être le premier de Brodie Lee à la maison avec ses enfants.

Plus tard, le même jour, Amanda a décidé d’expliquer la situation à Brodie Jr. sans mentir et lui dire tout irait bien mais plutôt en se concentrant sur le positif et lui expliquer qu’il allait être transférer dans le meilleur hôpital de Floride.

Amanda a également pris des photos de ses fils dans leurs déguisements pour les montrer leur père à l’hôpital.

Alors qu’elle faisait son sac pour se diriger vers l’hôpital, elle a reçu un appel pour lui signaler que la condition de Brodie s’empirait et qu’il a dû être intubé.

Elle a expliqué que lorsqu’elle est arrivée à l’hôpital, la scène était “horrifique”. La chambre était sans dessus dessous et que Brodie avait un tube dans sa gorge. Elle a entendu dans la salle de conférence le temps que le transfert aérien soit prêt. Vers 1h00 du matin, ils sont montés à bord de l’avion et se sont envolés pour Jacksonville.

1er novembre :

Brodie a été placé sur une machine ECMO et préparé à être opéré.

Pendant ce temps, Amanda a dû passer la nuit à l’hôtel à Jacksonville et malgré qu’elle voulait gérer la situation d’elle-même, la AEW a insisté pour couvrir les frais d’hôtel.

Amanda a tenu à féliciter les infirmières et le personnel de la clinique Mayo pour la gentillesse et la compassion dont ils ont fait preuve – non seulement pour aider Brodie, mais aussi pour l’aider elle et la tenir informée.

Étant quelqu’un qui n’aime pas recevoir de l’aide des autres, Amanda a pris un moment pour parler de la façon dont elle a bénéficié des traitements et de la thérapie qui l’ont aidée à traverser ces moments difficiles.

9 novembre :

Amanda a signé les documents nécessaires pour débuter le processus de greffe pulmonaire pour Brodie.

Elle s’est ensuite entretenue avec la AEW. Ils lui ont demandé comment elle voulait gérer la situation et elle leur a dit qu’elle voulait garder tout cela privé. Elle a proposé de parler aux talents en personne, dans le but de les “culpabiliser” de ne pas révéler l’information autour d’eux. Amanda et Aubrey Edwards ont expliqué qu’elles ont toute deux vérifiées régulièrement les sites comme Reddit pour voir si l’information n’avait pas fuité.

À la clinique Mayo, avant son transfert, Brodie a été testé une fois de plus à la COVID-19 mais via une méthode qui permet de déceler une contamination qui n’est pas détectable avec les tests traditionnels. Encore une fois, les résultats étaient négatifs.

14 novembre (le jour de l’anniversaire d’Amanda) :

Les infirmières ont fait une bannière et ont surpris Amanda avec un gâteau d’anniversaire.

Fin novembre :

Brodie commençait à montrer des signes d’amélioration. Les médecins ont alors pratiqué une trachéotomie afin de pouvoir retirer Brodie du ventilateur. Il a pu se réveiller et communiquer de manière non verbale avec Amanda (sourire, en formant des mots avec ses lèvres). Il a commencé la rééducation et les choses semblaient s’améliorer.

A la place d’être ventilé, Brodie a été mis sous oxygène. Malheureusement, il a souffert d’un grise d’angoisse et la situation s’est nettement empirée à cet instant.

Décembre :

Tout au long du mois, la situation s’est vite aggravée. Les médecins ont alors repensé à l’option de la greffe. Ces derniers ont expliqué à Amanda Brodie avait besoin soit d’une “transplantation pulmonaire, soit de soins de fin de vie”.

Pendant son séjour à l’hôpital, les poumons de Brodie se sont infectés. Amanda a découvert le problème aux alentours du 13 décembre, date de leur anniversaire de mariage.

16 décembre (le jour de l’anniversaire de Brodie Lee) :

Chris Jericho a fait venir Brodie Jr. à Jacksonville au bord de son jet privé. Il a pu assister à un épisode en direct de Dynamite ce soir-là, ce qui était très important pour lui car il a toujours été un grand fan de catch. À part avoir son père à la maison, c’était la deuxième chose qu’il voulait le plus pour Noël.

Ce soir-là, Amanda s’attendait à recevoir un appel téléphonique concernant la décision de faire ou non une greffe des poumons à Brodie. Elle n’a reçu aucun appel, ce qui, selon elle, signifiait que ce serait un “non”. Cela a été confirmé par la suite, car les médecins chargés de la greffe ont refusé, mais un autre médecin était catégorique : il voulait creuser toutes les pistes et ne pas abandonner.

23 décembre :

Depuis une semaine environ, d’autres centres de transplantation ont refusé la greffe et Amanda attendait toujours des nouvelles de certains autres.

Elle a alors décidé de rentrer chez elle afin de passer Noël avec ses enfants. Elle a appelé l’hôpital tous les jours pour prendre des nouvelles mais ne voulait pas l’inverse, car elle ne voulait pas “entendre de mauvaises nouvelles”.

24 décembre :

Malgré ses demandes, elle a reçu un appel téléphonique d’un médecin (dont elle n’était pas particulièrement fan) disant qu’ils devaient commencer les soins palliatifs. À ce moment-là, les reins et le cœur de Brodie étaient défaillants. Amanda a refusé de revenir à Jacksonville, car elle était déterminée à passer Noël avec ses enfants – en prenant le risque de ne pas être là si Brodie partait.

25 décembre :

La famille est venue leur rendre visite à la maison pour tenter de passer un Noël normal, malgré les difficultés évidentes. Cette nuit là, Amanda, son beau-frère et belle soeur se sont rendus à l’hôpital à Jacksonville, tandis que ses enfants sont restés à la maison avec sa belle-mère.

Elle a appelé Cody Rhodes (qui a été proche d’Amanda tout au long du processus) et Big E (le catcheur préféré de Brodie Jr.) pour savoir s’ils seraient prêts à venir à l’hôpital et à être là quand elle devrait annoncer à Brodie Jr. le décès de son père.

26 décembre (le jour du décès) :

Cody, Big E, Shawn Spears, Peyton Royce, Tyler Breeze, Margaret et Megha de l’équipe juridique de la AEW (des proches qui l’ont soutenu pendant cette période compliquée) sont tous venus à l’hôpital pour dire au revoir à Brodie.

Cody, Big E et Amanda sont allaient à l’hôtel pour aller parler à Brodie Jr. et lui expliquer le décès de son père.

La cause officielle du décès a été déterminée comme étant “une fibrose pulmonaire idiopathique”. Le terme “idiopathique” est utilisé lorsque la cause d’une maladie n’est pas connue. La “fibrose pulmonaire” est une cicatrisation des poumons. Amanda est toujours en attente d’un rapport d’autopsie complet, qui pourrait fournir des informations supplémentaires.

30 décembre (Brodie Lee Celebration of Life) :

Aucun service funéraire n’a été organisé pour Brodie, en raison de la COVID-19. Le show “Brodie Lee Celebration of Life” de la AEW “a été ses funérailles”.

“L’effusion d’amour des fans a été irréelle.” a commenté Amanda. Elle n’a pas voulu regarder la vidéo tribute de la AEW en avance, afin de la découvrir sur le ring. Elle dit à Jess Palombo – le producteur du clip – que “C’était parfait, c’était magnifique”.

Pour conclure, Amanda a avoué être “très, très énervée” lorsqu’elle voit un commentaire du style “Oh, ils exploitent la famille”. Elle affirme que “la AEW se surpasse pour laisser un enfant de 8 ans vivre sa chose préférée dans le monde et avoir son lien avec son père”.