Goldberg partage l’opinion de l’Undertaker concernant la nouvelle génération “trop soft”

19

Comme nous en parlions sur CAQ, The Undertaker a récemment été l’invité du podcast de Joe Regan et s’est exprimé quant à son ressenti vis-à-vis du produit actuel que propose la WWE. Dans l’interview, le Deadman a avoué “avoir du mal à regarder la WWE et que le produit est devenu un peu soft”.

Invité du podcast After The Bell de Corey Graves, le WWE Hall of Famer Bill Goldberg a répondu aux commentaires du Phenom, qui avait aussi laissé sous-entendre que la nouvelle génération de catcheurs et catcheurs étaient aussi devenue “soft” :

“Quand vous entendez les différentes critiques sur mon retour et du fait que je fasse un ou deux matches par an du style “Il ne le mérite pas. Il ne paye pas son dû, il n’est jamais sur la route et les autres eux le sont”… Les gens oublient vite tout ce que nous avons fait par le passé. J’ai mérité la place que j’ai maintenant et, une fois encore, je suis l’un des hommes les plus chanceux du monde.

Oui, je pense que comparativement à ma génération, le business est soft. Mais le business actuel c’est celui de 2021, donc les choses ont changé et les choses doivent changer. On a eu des mégas-Superstars, mais c’est difficile de créer la même chose avec cette génération. Il y a quelques personnes qui ont réussi à obtenir la confiance du public et le devenir, ils ont frayé leur propre chemin vers les sommets et ont mérité leur place. Drew McIntyre est l’un d’entre eux.

Je repense notamment à la première fois où j’ai parlé à Drew, au début. Je parlais à tout le vestiaire, donc à tout le monde. Et c’est lui le leader, n’est-ce pas ? Donc il faut s’adresser au meneur pour s’assurer que tout est fait dans les règles. Comme je l’ai dit, les temps sont assez différents de ce qu’ils étaient à l’époque, mais les gars sont soft. Les gens s’offusquent beaucoup trop vite. Soyez moins susceptibles les garçons et les filles, c’est tout ce que je peux dire.