Brodie Lee aurait été hospitalisé près de deux mois avant son décès

18

Ce week-end nous avons appris la disparition de Brodie Lee, aka Luke Harper à la WWE, à l’âge de 41 ans. Sa femme Amanda a révélé sur Instagram que le décès de Lee était dû à une infection aux poumons. Dave Meltzer de Wrestling Observer est revenu sur la terrible nouvelle pour y apporter quelques précisions.

Selon le journaliste, et dans l’ordre chronologique des événements, Lee s’était absenté des écrans de la AEW après son Dog Collar match face à Cody Rhodes, en octobre dernier, afin de vendre les “blessures” subies pendant la rencontre. Quelques semaines de congés lui ont alors été accordées dans cette optique.

C’est pendant ce temps libre que Lee a commencé à ressentir une gène respiratoire durant ses entrainements, sans comprendre l’origine du problème. A la fin du mois d’octobre, les poumons de Lee ont subitement cessé de fonctionner et il a été hospitalisé d’urgence dans une clinique à Jacksonville, en Floride. Dès cet instant, l’état de santé de Lee a été jugé très grave.

Amanda, sa femme, a alors informé la AEW de la situation mais a demandé à toutes les personnes, dans le secret, de ne pas révéler l’information publiquement. Les officiels de la AEW ont alors mis un point d’honneur a faire respecter cet engagement auprès de tous les employés. Malheureusement, après près de deux mois d’hospitalisation, Lee n’a pas pu être sauvé et est décédé à l’hôpital.

Alors au courant de la gravité de la situation et de l’état de santé inquiétant de Brodie Lee, la AEW a décidé d’organiser un petit cadeau pour son fils. Pendant un segment non-télévisé, Brodie Lee Jr. a rivé les épaules de Kenny Omega pour remporter le AEW World Championship à titre honorifique. Son père nous quitta une semaine plus tard.