Lutteur, catcheur, boxeur et légende absolue, Danny Hodge est décédé

4

C’est avec tristesse que nous apprenons le décès de l’ancien catcheur, lutteur et boxeur Danny Hodge à l’âge de 88 ans. Il nous a quitté ce vendredi 25 décembre dans sa ville natale à Perry, en Oklahoma. Les grands noms de l’histoire de la lutte et du catch décrient Hodge comme l’un des plus grands lutteurs dans l’histoire de la lutte et du catch professionnel, à l’instar de ce qu’avait déclaré le WWE Hall of Famer Bret “The Hitman” Hart en 2008.

Hodge a débuté sa carrière comme lutteur dans les années 50 à l’Université de Oklahoma, là où il a établi un record de 46 victoires pour 0 défaites avec 36 tombés. Il se dit également qu’il n’a jamais été soulevé de terre par ses adversaires. Il a remporté trois Big Seven Championships et trois NCAA Championships. En 1956, il participa aux Jeux Olympiques de Melbourne et décrocha la médaille d’argent. Encore à ce jour, Hodge est le seul lutteur de l’histoire à avoir été en couverture du magazine Sports Illustrated.

Après de nombreux autres succès dans son sport de prédilection, Hodge se lança dans une carrière dans la boxe et remporte les Chicago Golden Gloves de 1958 en tant que poids-lourds. En tant qu’amateur, il aura remporté 17 rencontres, dont 12 par KO et n’aura encaissé aucune défaite. Il se lança par la suite en tant que professionnel et réalisa un record de 8 victoires (dont seulement 7 sont documentées) pour 2 défaites. Il mettra fin à sa carrière dans la boxe en 1959.

Entrainé par Leroy McGuirk et Ed “Strangler” Lewis et réalise ses débuts dans le monde du catch en octobre 1959. Par sa popularité dans le monde, Hodge devient instantanément une énorme star à la NWA, là où il est devenu notamment 7 fois World Junior Heavyweight Champion, 6 fois United States Tag Team Champion (dont 5 fois en version Tri-State) et 3 fois North American Heavyweight Champion.

Hodge a mis fin à sa carrière en 1979 avant d’être intronisé dans le PWI Stanley Weston Award en 1996, le Wrestling Observer Newsletter Hall of Fame en 1996, le George Tragos/Lou Thesz Professional Wrestling Hall of Fame en 2000 puis le Professional Wrestling Hall of Fame and Museum en 2007. Il a également été intronisé dans trois catégories différentes dans le Cauliflower Alley Club en 1998, 2004 et 2007. En 2021, il sera intronisé dans le International Professional Wrestling Hall of Fame.

Hodge a réalisé quelques apparitions à la WWE, notamment en 2005 et en 2012 lors de Monday Night RAW. La cause de son décès n’est pour le moment pas connue, mais le Wrestling Observer révèle que Hodge souffrait de démence depuis quelques années. S’il nous quitte physiquement, Hodge restera à jamais dans les annales du sport de combat. Au cours de sa vie et sa carrière, Hodge aura aussi développé la drôle de réputation de pouvoir écraser des pommes à la seule force de sa main. Une caractéristique impressionnante sur laquelle il aura forgé une partie de sa célébrité tout au long de sa vie.