Undertaker, son après carrière : Quatre hypothèses

10

La nouvelle est tombée au mois de juin dernier : Mark Calaway, alias « The Undertaker », annonçait officiellement sa retraite sportive après plus de trente années au sommet de la WWE. Sa dernière apparition officielle a eu lieu le 22 novembre dernier à l’occasion des Survivor Series à Orlando (Floride). Avec sept titres de champion du monde à la WWE, une streak légendaire à Wrestlemania et un statut d’icône internationale, Calaway a étendu sa renommée bien au-delà des frontières de son sport.

La domination du colosse de Houston (Texas) a été telle que ses rares défaites à Wrestlemania ont été qualifiées d’historiques par les journalistes comme par les fans. Autant dire que l’on ne se fait pas de souci pour Calaway pour son après-carrière. La question que tout fan de WWE se pose désormais est : que va-t-il faire désormais qu’il est éloigné des rings ? Voici quelques spéculations.

Il va faire du cinéma

En fait, The Undertaker a déjà figuré dans diverses productions cinématographiques ou télévisuelles. Il a notamment figuré dans quelques séries Z avant de prêter sa voix aux animations à succès Les Pierrafeu et Scooby-dooAvec un physique pareil, Mark Calaway a tout pour devenir le parfait méchant d’une grosse production hollywoodienne ou au moins d’un solide film d’action. Il pourrait ainsi rejoindre son collègue Dwayne Johnson, lui aussi ancien catcheur devenu entre-temps l’acteur le mieux payé d’Hollywood avec plus de 87,5 millions de dollars de gains entre le 1er juin 2019 et le 1er juin 2020. On se réjouit à l’avance d’un affrontement entre les deux sur grand écran !

Il va jouer au poker

Une autre reconversion possible pour Calaway serait le poker. Et ce pour plusieurs raisons, The Undertaker a toujours affiché une “poker face”, un visage impassible, durant ses combats. Une expérience qui pourrait lui servir si il souhaite marcher sur les traces de ses anciens collègues catcheurs John Cena, The Miz et Samoa Joe que l’on a déjà vus écumer les tables de casinos, sans parler des sportifs ou artistes devenus professionnels de poker (Bruel, Barthez, Kool Shen pour les français les plus connus).

De plus, le poker a ceci en commun avec le catch que c’est une discipline où les stars portent volontiers des surnoms et pseudonymes haut en couleurs comme “Devilfish”, “Jungleman” ou encore “No Mercy”. Avouez que retrouver The Undertaker avec ces trois-là autour d’une table, ça aurait de l’allure !

Il va devenir commentateur

Verra-t-on bientôt The Undertaker commenter des combats de WWE ou d’arts martiaux mixtes sur les bords du ring ?

Voici une autre option plus que possible pour Calaway, devenir commentateur ou bien consultant télé. Avec le statut qui est le sien au sein de la WWE, on voit mal comment les chaînes de télévision qui retransmettent les grands évènements de catch pourraient ne pas essayer d’embaucher The Undertaker pour son expertise, sans parler du coup marketing auprès des téléspectateurs. Mais le catch n’est pas la seule passion de Calaway et une autre possibilité serait de le retrouver autour des combats d’arts martiaux mixtes (MMA) et notamment l’Ultimate Fighting Championship (UFC). Calaway n’a jamais caché son admiration pour les combattants de l’octogone et pourrait venir y côtoyer une autre ancienne star de la discipline : Joe Rogan.

Il va se lancer en politique

Cette option ne doit pas être prise à la légère. S’il a souvent clamé que la WWE et le catch professionnel étaient « apolitiques », Mark Calaway n’a en revanche jamais caché qu’il était engagé politiquement d’un point de vue personnel. À l’instar d’un Hulk Hogan, qui avait publiquement annoncé son ralliement à Donald Trump dès 2016, The Undertaker roule lui aussi pour le camp républicain. 

La star mondiale du catch aurait ainsi effectué une conséquente donation de 7000 dollars à l’actuel locataire de la Maison-Blanche pour sa campagne de 2020. Les résultats de l’élection américaine pousseront-elles le géant texan à se lancer de nouveau dans l’arène, politique cette fois ? On le sait, cet homme n’a peur de rien ni de personne, affaire à suivre donc.