Zelina Vega a été renvoyée par la WWE à cause de Twitch

60

Nous vous le révélions dans la nuit de vendredi à samedi sur CAQ, Zelina Vega a été renvoyée par la WWE. Nous avons désormais plus d’informations concernant les raisons de ce licenciement et il serait principalement lié à Twitch.

Comme vous le savez certainement, la WWE a émis un décret récemment qui interdit à ses Superstars d’utiliser une plateforme tiers, telle que Twitch, sans le consentement de la compagnie. La WWE a par ailleurs interdit l’utilisation de cette plateforme à toutes ses Superstars, qui ont été obligées de les clôturer ou les suspendre, comme ils l’ont aussi fait pour Cameo et OnlyFans.

Selon PWInsider, le licenciement de Vega est lié à son refus de clôturer son activité sur Twitch. Cette dernière avait publiquement annoncé qu’elle refusait d’arrêter Twitch et ce licenciement en est donc le résultat. Vega a été informée de la décision par les officiels ce vendredi en fin d’après midi. Elle sera soumise à la clause traditionnelle des 90 jours de non-compétition, l’empêchant ainsi de travailler pour une autre compagnie avant le 12 février 2021.

PWInsider précise que le départ de Vega n’est pas lié à son tweet concernant la syndicalisation puisque la décision de la libérer a été prise bien avant le tweet. Vega a été très vocale concernant son refus de se soumettre aux nouvelles règles imposées par la WWE. La source indique que certaines personnes au sein de la WWE se demande si Vega n’a pas servi d’exemple pour envoyer un message aux autres personnes de la compagnie qui refusent de suivre les directives liées aux plateformes tiers.

Wrestlevotes révèle aussi qu’une grosse frustration est présente en les deux parties. Sans pouvoir lier avec certitude la prochaine information avec le renvoi de Vega, Aleister Black aurait demandé à être envoyé à NXT. Cependant, les officiels auraient refusé sa demande.

Sur Twitter, Vega a réagi à son renvoi en remerciant tous les fans pour leur soutien. Vous pouvez retrouver le tweet en question ci-dessous :