Eddie Kingston raconte comment la COVID-19 a failli ruiner sa vie et comment la AEW l’a sauvé

15

La star de la AEW Eddie Kingston s’est récemment entretenue avec NYPost.com pour s’exprimer sur divers sujets. Celui qui fera face à Jon Moxley dans un I Quit match à Full Gear, a notamment raconté comment la pandémie de la COVID-19 a failli compromettre l’entièreté de sa vie.

Kingston explique qu’avec le virus, il ne pouvait plus subvenir à ses besoins financiers, notamment pour payer le prêt de sa maison à Orlando en Floride. Il était à deux doigts de vendre ses tenues de catch et tous ses produits dévirés pour payer l’hypothèque de sa maison : “Un mois de plus et j’aurais vendu ma maison et je serais retourné vivre chez mes parents à New York, jusqu’à ce que puisse retrouver un travail régulier et, donc, avoir mon propre appartement.

Alors qu’il était prêt à revenir s’installer chez ses parents, la AEW l’a contacté pour lui proposer un contrat : “J’ai commencé à pleurer dans la voiture. Je comprenais pas pourquoi je pleurais et ma petite-amie me disait ‘laisse toi aller, il faut que ça sorte parce que tu viens d’atteindre ton but. Tu l’as fait’. J’allais être fauché, sans domicile et de retour chez mes parents. Je l’ai réalisé à ce moment là. J’ai commencé à brailler dans la voiture et je me suis excusé d’avoir pleuré. Je suis le gars costaud de New York, je ne peux pas laisser quelqu’un me voir pleurer.