Résultats complets de WWE RAW du 19 octobre 2020

36

Ce nouvel épisode de WWE RAW s’ouvre en ce lundi 19 octobre 2020 en direct du Thunderdome de Orlando, Floride. A l’occasion du premier épisode de la nouvelle saison sur USA Network, le show s’offre un nouveau générique et une nouvelle musique.

Les commentateurs présentent le programme de ce soir jusqu’à l’apparition d’Alexa Bliss sur le ring, sous une lumière rouge. Cette dernière dit “RAW, il est là. Let him in!” et The Fiend réalise son entrée vers le ring. Une fois au entre les cordes, The Fiend prend la main de Bliss et est interrompu par une musique, qui est celle de RETRIBUTION.

Le groupe arrive en ringside et envahi le ring. Mustafa Ali lève sa main mais la lumière se coupe et Wyatt & Bliss disparaissent. Le theme de The Hurt Business retentit et la stable débarque sur le ring. MVP, Shelton Benjamin, Cedric Alexander et Bobby Lashley attaquent RETRIBUTION et la publicité se lance. Les deux équipes se feront face après la publicité.

Après le break, une vignette pour promouvoir les débtus de Matt Riddle à RAW, qui auront lieu ce soir face à AJ Styles, est diffusée.

8-Man Tag Team match
The Hurt Business battent RETRIBUTION
par soumission

Lashley assigne le Full Nelson sur T-BAR pour le faire abandonner et offrir la victoire à son équipe. Après le match, les lumières se coupent et The Fiend apparait aux côtés de RETRIBUTION sur le bord du ring. The Fiend détruit les quatre membres du groupe en moins d’une minute puis se tient au centre du ring en fixant les membres de The Hurt Business dans les yeux. Bliss apparait sur l’écran géant et dit “Let me in” avec une voix modifiée grave pour conclure la séquence.

AJ Styles fait son entrée vers le ring avec Jordan Omogbehin à ses côtés. Ce dernier est le garde que Shane McMahon utilisé pour garder RAW Underground. Micro en main, Styles dit que RAW a enfin drafté un vrai leader. Il se moque de la propagande de Seth Rollins et parle de Jeff Hardy. Il dit qu’il a vaincu les deux la semaine dernière et a prouvé que ce show jamais été “Monday Night Rollins”.

Styles dit que lorsqu’il aura vaincu Matt Riddle ce soir, il montrera que ce soir n’est pas seulement la nouvelle saison de RAW mais une nouvelle ère avec… L’image du flux de USA se coupe quelques secondes avant de revenir. Styles a prononcé son nom entre temps et le theme de Matt Riddle retentit dans le Thunderdome.

Riddle et Styles sont prêts à s’affronter, mais Omogbehin reste planté au milieu du ring et ne veut pas bouger. L’arbitre dit à Styles que ce dernier doit sortir du ring ou il sera disqualifié. Il commence un compte de cinq mais Omogbehin attrape le bras de l’arbitre puis le repose délicatement. L’arbitre est tétanisé par le colosse de 2m21 pour 132 kg. Il lui demande gentiment de sortir et lui dit qu’il veut simplement faire son boulot. Il pourra faire ce qu’il veut après la rencontre. Omogbehin quitte le ring et le match débute officiellement.

Match simple
AJ Styles (w/Jordan Omogbehin) bat Matt Riddle
par tombé

Grâce au Styles Clash suivi d’un tombé, Styles décroche la victoire face au Original Bro.

En coulisses, le champion de la WWE Drew McIntyre est interviewé à propos de son match face à Randy Orton ce dimanche à Hell in a Cell.

RAW Women’s Championship match
Asuka (c) bat Lana
par soumission

En seulement 2 minutes et 20 secondes, Asuka fait taper Lana avec le Asuka Lock pour conserver sa ceinture. Après le match, la championne est attaquée par les Women’s Tag Team Champions Nia Jax et Shayna Baszler. Jax détruit pour la cinquième fois consécutive Lana avec un Samoan Drop à travers la table des commentateurs. Sur le ring, Asuka parvient à se libérer de l’emprise de Baszler puis rejoint le stage pour conclure la séquence.

Après la publicité, les deux championnes par équipe réalisent une promo. Elles disent qu’elles sont de vraies coéquipières, une vraie équipe, malgré le fait qu’elles ne soient pas amies. Elles sont dominantes semaine après semaine. Elles invitent les autres équipes qui pensent être à leur niveau à les challenger. Les équipes composées de Mandy Rose & Dana Brooke, Lacey Evans & Peyton Royce et The Riott Squad répondent à l’appel. Toutes les équipes sont sur le ring. Un Tag Team Fatal 4 Way démarre.

Tag Team Fatal 4 Way match – non title
Shayna Baszler & Nia Jax battent The Riott Squad, Lacey Evans & Peyton Royce, Dana Broke & Mandy Rose
par tombé

Jax assigne le Soman Drop sur Evans pour lui river les épaules et remporter le match.

Après le break, Elias se trouve sur le stage avec une guitare électrique dans les mains et un groupe de rock derrière lui. Ce dernier dit qu’il n’a qu’une question pour tout le monde ce soir “Who wants to walk with Elias?”. Il rappelle que son nouvel album “Universal Truth” sortira lundi prochain. Il dit que ce nom a été choisi car tout le monde connait cette vérité : “The WWE stands for Walk with Elias”.

Le concert commence et se termine par des pyros. Elias remercie les fans sans oublier de dire qu’il n’aime aucun d’entre eux. Il sait que les fans veulent une nouvelle musique alors c’est ce qu’il va faire. Il se remet devant le micro mais un des musicien, masqué, joue de la guitare. Elias s’énerve par cette initiative mais le musicien en question est Jeff Hardy. Il tente de frapper Elias avec sa guitare mais ce dernier esquive et part vers le ring pour fuir et conclure le segment.

En coulisses, The Miz et John Morrison son toujours obsédés par Otis, Tucker et Mandy Rose. Tucker débarque et challenge Miz et Morrison dans un match par équipe avec un partenaire de son choix. Miz et Morrison acceptent mais rigolent car ils pensent que Tucker ne trouvera jamais quelqu’un avec qui faire équipe.

Les RAW Tag Team Champions Xavier Woods & Kofi Kingston, The New Day, font leur entrée vers le ring. Ils débutent une promo et reviennent sur les changements que subi l’équipe depuis le Draft. Le theme de Sheamus les interrompe et ce dernier débarque sur le stage. Micro en main, il se moque de leur séparation avec Big E mais Woods et Kofi répondent en disant que cela ne changera rien et se moquent également de Sheamus.

Ce dernier les menace et dit qu’ils vont chuter. Woods le provoque en lui rappelant que Big E lui a écrasé le dos sur le capot d’une voiture et de toute évidence il ne se souvient pas ce que cela fait d’être tabassé par un membre du New Day. Woods et Kingston chantent “New Day Rocks” et Sheamus s’avance vers le ring pour débuter son match face à Kingston.

Match simple
Kofi Kingston bat Sheamus
par tombé

Kingston assigne le Trouble in Paradise sur Sheamus pour lui river les épaules et remporter le match, sous les regards du Hall of Famer Mark Henry et de Big E, présents sur les écrans du Thunderdome.

RETRIBUTION se trouve en coulisses pour une promo. Mustafa Ali dit que plus tôt ce soir The Fiend et The Hurt Business ont commis une grave erreur, celle de penser que son seul pouvoir est sa supériorité numérique. Mais son pouvoir est de créer le chaos. Ils n’ont aucune idée de quoi il est capable. Tout ce qu’il lui faut est un ordinateur, un téléphone portable. Un secret. En un clic, il peut faire effondrer le monde de quiconque. Il a appris à utiliser ce pouvoir.

Pendant toute cette année, il est restait chez lui car cette compagnie a été incapable de comprendre comment elle pouvait gagner de l’argent avec une personne appelée Mustafa Ali. Il n’a pas seulement regardé le show toutes ces semaines mais il a observé toutes les Superstars et a appris tous leurs petits secrets. Il avoue être le hacker de Smackdown. Il l’a fait car il voulait que le monde sache que cette compagnie malade contamine tout le monde avec ego et corruption.

A cause de cela, de bonnes personnes sont abandonnées, dit Ali en pointant ses coéquipiers. Leurs rêves sont laissés de côtés et meurent. Mais il les a trouvé et les a uni. A tous ceux qui veulent empêcher la vérité d’être entendue, que cela soit The Fiend, The Hurt Business ou d’autres, ils les feront taire.

En coulisses, The Hurt Business rencontre Titus O’Neil et ils discutent ensemble. O’Neil pense que Hurt Business veut collaborer avec lui mais se fait en réalité attaquer par le groupe.

The Miz et John Morrison sont sur le ring pour répondre au challenge de Tucker. Ce dernier fait son entrée vers le ring et annonce qu’il a fait le tour du monde pour trouver son partenaire, qui est un luchador. Ce dernier est… El Grand Gordo, ou tout simplement Otis avec un masque rose. The Miz et John Morrison le reconnaissent immédiatement, notamment avec sa lunchbox dans les mains. Tucker et Otis refusent d’avouer et The Miz commence à s’énerver.

The Miz dit qu’Otis crache sur toutes les personnes qui ont un jour tenu la mallette du Money in the Bank en s’habillant ainsi. Cette mallette lui a changé sa carrière et Otis la gâche. Il dit qu’Otis fait du MITB une blague, car il est lui-même une blague. La différence entre eux deux c’est qu’il ressemble à une Superstar de la WWE. Il a vaincu des Hall of Famers et a remporté des titres. Les fans soutiennent Otis car il est un underdog mais cela est un code pour dire qu’ils ont pitié de lui. Lorsqu’il aura remporté sa plainte au tribunal pour récupérer le MITB, il lui redonnera du prestige. Miz dit à Otis qu’il peut s’habiller comme il veut, mais si l’ont met un masque à un cochon, cela reste un cochon. Otis et Tucker foncent sur le ring et attaquent Miz et Morrison. La publicité se lance.

Tag Team match
El Grand Gordo & Tucker battent The Miz & John Morrison
par tombé

Sous le masque de El Grand Gordo, Otis assigne le splash sur Miz pour lui river les épaules et remporter le match.

En coulisses après le break, Otis, Tucker, New Day et Mandy Rose célèbrent la victoire.

Bray Wyatt présente un nouvel épisode de la Firefly Fun House. Il dit qu’il est triste de laisser tous ses amis de Smackdown mais qu’il a hâte de se faire de nouveaux amis ici à RAW. Des images du Fiend qui confronte The Hurt Business et attaque RETRIBUTION plus tôt dans la soirée sont diffusées. Wyatt échange avec les personnages de la Fun House et le segment comique se poursuit avec eux. Quelqu’un toque à la porte et Alexa Bliss rentre dans la pièce. Les deux saluent tout le monde pour conclure l’épisode.

Match simple
Braun Strowman bat Keith Lee
par tombé

Strowman assigne un big boot à Lee pour réaliser le tombé final et ainsi décrocher la victoire. Après le match, Lee n’accepte pas la défaite, causée aussi par un lowblow. Lee lui rend la pareil et le frappe sous la ceinture puis le menace et célèbre sur le ring.

Randy Orton fait son entrée, chaise en main. La structure du Hell in a Cell entoure le ring. Le Legend Killer s’assoie sur la chaise et parle du Hell in a Cell, dont il entend parler depuis qu’il est petit. Avec le temps, il a compris qu’il n’en ressort jamais le même. Il dit qu’il va entrer dans cette structure pour la huitième fois de sa carrière.

Il se souvient d’avoir affronté le World’s Strongest Man, avoir vaincu le Celtic Warrior, avoir mutilé Jeff Hardy, vaincu Daniel Bryan. Il se souvient d’avoir affronté John Cena deux fois et remporté deux fois le WWE Championship. Il se souvient d’avoir regardé The Undertaker dans les yeux et gagner son respect, ici-même. Si ces derniers ne sont pas tous des Hall of Famers, ce sera un jour le gars. Le synonyme de Hall of Famer est légende, bien que ce terme est surutilisé aujourd’hui. Il y a des légendes et des moments légendaires, dit-il. Orton parle de Drew McIntyre mais il est interrompu par le theme de ce dernier.

Le WWE Champion débarque et veut entrer dans la structure mais la porte est verrouillée par un cadenas. Orton provoque McIntyre et lui dit de venir, en sachant qu’il ne peut pas entrer. McIntyre souri et par chercher une pince, cachée derrière les barricades. McIntyre coupe la chaine et Orton se précipite sur le ring pour s’armer de la chaise. McIntyre entre et claque la porte derrière lui et le show rend l’antenne.