Candy Cartwright poursuit et réclame 10 millions de dollars à la WWE, Matt Riddle et Gabe Sabolsky

4

Nous vous en parlions il y a quelques mois de cela sur CAQ, lors du mouvement #SpeakingOut, Samantha Tavel, a.k.a. Candy Cartwright a accusé son compagnon de l’époque Matt Riddle d’agression sexuelle. Aujourd’hui, le Chicago Sun Times révèle que la présumée victime a déposé plainte contre son accusé, mais aussi contre la WWE et l’ancien propriétaire de la EVOLVE, Gabe Sapolsky.

Selon les documents judiciaires obtenus par Fightful, Tavel demande 10 millions de dollars par défendeur pour dommages réels, dommages liés à une détresse émotionnelle, dommages punitifs, les frais d’avocat et autres frais. La plaignante affirme qu’elle fut victime d’agressions sexuelles de 2017 à janvier 2020 et que la première agression remonte au mois d’avril 2017 et s’est déroulée dans un parking, après un show de la EVOLVE. Tavel affirme que Riddle s’est vanté de la scène auprès de Sapolsky et de deux personnes employées par la WWE et qui auraient “tacitement approuvés” l’agression.

D’après le Chicago Sun Times, Tavel a également accusé Riddle de l’avoir obligé à lui faire une fellation dans un bus avec d’autres catcheurs, après un show de la EVOLVE le 19 mai 2018. Selon les dires de Tavel, Riddle l’aurait attrapé par la nuque puis l’a obligé à pratiquer la fellation et cela malgré son refus.

La WWE a réagi à ces informations via un communiqué envoyé à la presse américaine. La compagnie affirme n’avoir reçu aucune plainte par Tavel mais “si tel est le cas, nous nous défendrons vigoureusement et la contesterons”, a indiqué le porte parole. Concernant Matt Riddle, ce dernier avait annoncé en juin dernier qu’il conteste totalement ces accusations et qu’il songe à porter plainte pour diffamation. Pour le moment, aucune plainte n’a été déposée par le catcheur.