Résultats complets de WWE Smackdown du 21 août 2020

24

Ce nouvel épisode de Smackdown s’ouvre en ce vendredi 21 août 2020 en direct depuis le WWE Thunderdome. Les caméras se trouvent déjà au sein du Amway Center et un bruit de tonnerre retentit avant le déclenchement des pyros.

Le Président de la WWE Vince McMahon se trouve déjà au centre du ring. Micro en main, il souhaite la bienvenue à Friday Night Smackdown aux fans présents chez eux mais aussi à ceux présents virtuellement derrière lui. Très vite, il est interrompu par les sons caractéristiques de l’arrivée de The Fiend. Son theme se lance et The Fiend fait son entrée vers le ring. Sur ce dernier, il fixe Vince du regard et refuse de le laisser partir.

Le theme de Braun Strowman retentit et le WWE Universal Champion fait son entrée jusqu’au ring. Dans ce dernier, les adversaires de Summerslam se fixent du regard, sous les applaudissements des fans virtuels mais aussi d’une bande son mixée. Les lumières se tamisent à plusieurs reprises pendant quelques secondes.

Plus d’une dizaine de membres de RETRIBUTION apparaissent sur les bords du ring. The Fiend ne quitte pas Braun du regard. Il lève sa main et fait le signe “au revoir”. L’éclairage se coupe et lorsque la lumière revient, The Fiend a disparu. RETRIBUTION s’attaque à Braun et le passe à tabac.

Une quinzaine de Superstars du roster, hommes et femmes, heels et faces, débarquent sur le ring pour aider Strowman et repousser l’envahisseur. Après une minute de bagarre, RETRIBUTION décide de battre en retraite et les Superstars restent sur le ring. En retard, The Miz arrive sur le ring pour rejoindre John Morrison.

Drew Gulak veut aider Strowman à se relever mais le champion Universal le frappe et le plaque au sol. Jey Uso repousse Braun mais ce dernier le balance par dessus la troisième corde. Il quitte le ring puis rejoint les coulisses pour conclure le segment.

Après la publicité, Big E et Sheamus s’apprêtent à s’affronter. Pour éviter une nouvelle attaque de RETRIBUTION, plusieurs membres du roster sont toujours en ringside dont Matt Riddle, Shorty G, King Corbin, Otis, Tucker, Tamina, Lacey Evans, John Morrison, The Miz etc…

Match simple
Big E bat Sheamus
par tombé

Pendant le match, les éclairages connaissent encore des problèmes techniques liés à RETRIBUTION, mais aucune attaque n’a eu lieu.

Alors que Matt Riddle et King Corbin commencent à se battre en ringside, Sheamus est distrait par la situation. Big E en profite avec un petit paquet pour décrocher la victoire.

En coulisses, Jeff Hardy se trouve dans le cabinet des médecins de la WWE. Il se plaint d’avoir mal au genou après s’être fait attaquer par dernière en début de show pendant l’invasion de RETRIBUTION. Son statut pour son match de championnat face à AJ Styles ce soir est donc incertain.

En coulisses toujours, les Smackdown Tag Team Champions Cesaro et Shinsuke Nakamura attaquent Gran Metalik et Lince Dorado par derrière. Ils les provoquent et les moquent avant de les affronter après la publicité. Les titres seront en jeu.

Smackdown Tag Team Championship
Cesaro & Shinsuke Nakamura (c) battent Lucha House Party (Gran Metalik & Lince Dorado) (w/Kalisto)
par tombé

Cesaro et Dorado échangent tour à tour des roll-ups, dont un du suisse qui s’avère payant et qui lui permet de conserver les ceintures. Après le match, Kalisto est furieux de cette défaite et blâme Dorado. Les deux se disputent et Metalik sépare ses deux co-équipiers. Finalement, Dorado pousse Kalisto et ce dernier n’en revient pas de ce geste. La tension monte.

Une vidéo de l’attaque de RETRIBUTION en début de show est diffusée. Elle prouve que c’est AJ Styles qui a attaqué Jeff en lui écrasant l’arrière de son genou avec un coup de pied.

En coulisses pour une interview, AJ Styles se moque de Jeff et rigole de son attaque sur lui. Il pense que Jeff ne pourra pas l’affronter pour le titre Intercontinental ce soir.

Après la publicité et toujours en coulisses, Mandy Rose s’adresse directement à son adversaire de Summerslam, Sonya Deville, face caméra. Elle dit qu’elle est prête à se rabibocher avec elle au nom de leur amitié de longue date. Elles n’ont aucune raison de se battre et elle veut que Sonya le réalise. Elle est prête à discuter avec Sonya.

Les WWE Women’s Tag Team Champions, RAW Women’s Champion Sasha Banks et Smackdown Women’s Champion Bayley font leur entrée vers le ring. Sur ce dernier se trouve Corey Graves. Le commentateur demande à ses invités si elles comptent se séparer. Elles répondent que non. Graves parle ensuite de leurs matches face à Asuka.

Les championnes disent qu’elles n’ont aucun doute sur le fait qu’elles vont vaincre Asuka à Summerslam, mais Graves doute de cela. Il rappelle à Bayley et Sasha que Asuka les a déjà vaincu par le passé. Malgré ça elles affirment toujours qu’elles sont confiantes.

Graves doute toujours et ses questions commencent à créer des tensions entre Sasha et Bayley, puisque cette dernière n’est plus vraiment sur de vouloir affronter Asuka en première à Summerslam, mais la championne de Smackdown parvient à rassurer sa partenaire. Elles sont interrompues par le theme de Naomi. Micro en main, elle challenge Sasha et Bayley dans deux matches contre elle et demande laquelle des deux veut l’affronter en première.

Sasha et Bayley acceptent le challenge mais n’arrivent pas à se décider. Graves propose un Beat The Clock Challenge. La Superstar qui parvient à vaincre Naomi le plus rapidement possible fera face à Asuka en second à Summerslam. Elles acceptent la stipulation et Naomi assigne un double dropkick sur Sasha et Bayley, qui roulent en dehors du ring. Les matches auront lieu après la publicité.

Beat The Clock Challenge – non title
Sasha Banks (w/Bayley) bat Naomi
par soumission, en 3mins et 39sec

Sasha parvient à faire taper son adversaire avec le Bank Statement. C’est au tour de Bayley d’affronter Naomi.

Beat The Clock Challenge – non title
Naomi bat Bayley (w/Sasha Banks)
par tombé

Naomi rive les épaules de la Smackdown Women’s Champion en deux minutes et cette dernière perd ainsi le challenge. Bayley devra affronter Asuka en première à Summerslam.

Après le match, Asuka débarque sur le ring et hurle en japonais avant d’ajouter qu’elle sera “l’Impératrice de tous les titres” à Summerslam. Elle fonce sur le ring et attaque ses adversaires de dimanche. Ces dernières parviennent finalement à fuir et rejoindre le stage pour conclure le segment.

Dans le cabinet des médecins, Jeff décide d’affronter AJ Styles ce soir malgré l’attaque de ce dernier. Le médecin accepte de lui donner le feu vert pour combattre.

En coulisses, Sonya Deville refuse de donner une réponse à la proposition de Rose. Dana Brooke vient à sa rencontre pour discuter avec elle mais Deville lui met une gifle en plein visage et part.

Après la publicité, Deville réalise son entrée sur le stage. Micro en main, elle parle brièvement de son match à venir face à Mandy Rose et dit qu’elle en a marre de voir tout le monde s’allier du côté de Mandy. Elle dit que la stipulation du hair vs. hair n’était pas une bonne idée car tout le monde se fiche de si elle, Sonya, devient chauve et que Mandy s’en fiche si elle-même le devient. Elle annonce qu’elles s’affronteront désormais dans un No Disqualification match et la perdante devra quitter la WWE.

Un récapitulatif de la rivalité entre The Fiend, Braun Strowman et Alexa Bliss est diffusé.

En coulisses face caméra, Nikki Cross parle d’Alexa Bliss et de son changement de comportement. Elle dit que son amie n’est plus la même depuis quelques temps et que cela l’inquiète. Cross a le sentiment que quelque chose d’horrible est sur le point de se produire.

Intercontinental Championship
Jeff Hardy bat AJ Styles (c)
par tombé
!! NOUVEAU CHAMPION !!

Suite à sa blessure, Jeff Hardy porte une genouillère médicale. Il profite de porte cela pour frapper Styles au visage avec puis lui assigner un Twist of Fate et enfin un Swanton Bomb pour le compte de trois. Il remporte ainsi son premier titre solo plus de deux ans après son dernier.

Un nouvel épisode de Firefly Fun House est diffusé. Bray Wyatt caricature la relation entre Braun Strowman et Alexa Bliss à l’aide de ses marionnettes avant de parler de “lui”, The Fiend. Il sent sa présence mais aussi celle de Braun Strowman, qui arrive justement et l’attaque. Braun attrape Wyatt, le traine et dit qu’il n’en a pas terminé avec lui. La publicité se lance.

Après la publicité, Michael Cole et Corey Graves expliquent que Braun et Bray sont en train de se battre dans les coulisses et que les caméramans sont en route pour couvrir cela. Une dizaine de secondes plus tard, les images sont diffusées.

Bray et Braun se battent en coulisses et le champion Universal prend vite l’avantage. Il attrape Bray par le cou et lui porte un chokeslam du haut d’une plateforme de chargement. Bray est inconscient, allongé sur le sol et des officiels lui viennent en aide, tandis que Strowman, sourire sadique aux coins des lèves, quitte la scène.

Une ambulance est sur place et les ambulanciers s’occupent de Bray. Ils le mettent sur le brancard et le place dans l’ambulance. Le véhicule d’urgence met les sirènes et part, mais s’arrête au bout de seulement quelques mètres. Les officiels hurlent pour demander au chauffeur de foncer vers l’hôpital, mais l’ambulance recule doucement.

Une lumière rouge apparait dans l’ambulance et les officiels sont effrayés. Les portes s’ouvrent et The Fiend en sort. Il tire la langue et rigole pendant plusieurs secondes face caméra pour conclure ce dernier épisode de Friday Night Smackdown avant Summerslam.