Kevin Owens aurait confronté Vince McMahon concernant le manquement au port du masque obligatoire au Performance Center

20

Depuis peu, la WWE a décidé de rendre obligatoire le port du masque au sein du Performance Center, ce qui n’était pas le cas lors de ces derniers mois malgré la pandémie. Hors du champ des caméras, toute personne ne portant de masque écopera d’une amende de 500 dollars et de 1000 dollars en cas de récidive.

Selon le commentateur québécois de la WWE et co-animateur du podcast “Les anti-pods de la Lutte“, Pat Laprade, c’est Kevin Owens qui aurait incité Vince McMahon a prendre des mesures plus concrètes. Owens aurait confronté le Président concernant le laxisme du port du masque lors des enregistrements au Performance Center, le 3 juillet dernier.

D’après Laprade, Owens a expliqué à Vince qu’il se sentait mal à l’aise face à la situation, car trop de personnes ne portaient pas de masques et que la distanciation sociale n’était pas suffisamment respectée. Vince aurait alors demandé à Owens ce qu’il attendait de lui et ce dernier a répondu à Vince que ce dernier est la seule personne que les équipes écoutent.

Vince aurait également demandé conseil à Owens afin de déterminer la marche à suivre selon lui, ce qui a conduit plus tard à l’obligation du port du masque. La mise en place d’amendes serait également une idée de Owens lui-même.

A noter que Kevin Owens était présent lors des enregistrements du RAW diffusé cette semaine qui se sont déroulés vendredi dernier. Owens a manqué plusieurs enregistrements ces dernières semaines afin d’être proche de sa famille et par inquiétude vis-à-vis du COVID-19.

Owens aurait décidé de reprendre les enregistrements après avoir vu que tout le monde au sein du Performance Center porte désormais des masques et que les gestes barrières sont d’avantage respectés. Lors de l’émission WWE’s The Bump sur Youtube, Owens a affirmé que les officiels ont été très compréhensifs et respectueux vis-à-vis de sa décision de ne plus se présenter aux enregistrements et donc de rester chez lui.