Une Superstar anonyme affirme que la WWE les interdit de parler s’ils sont testés positifs au COVID-19

0

Dans un email adressé anonymement à WrestlingInc, une Superstar de la WWE s’est exprimée concernant les critiques faites envers la compagnie sur sa gestion de la crise du COVID-19.

Dans son message, la Superstar affirme qu’aucun talent du roster n’a l’autorisation de parler publiquement de sa santé ou de révéler si il a été oui ou non testé au positif au coronavirus. Pour le moment, seuls des producteurs et intervieweuses ont révélé publiquement être atteints du COVID-19.

La Superstar ajoute que cette interdiction a été dictée par le département de la relation avec les talents. Elle précise également que la WWE prendra à sa charge tous les coûts liés aux traitements, si nécessaires.

Dans le mail toujours, la Superstar se plaint de la mauvaise gestion des enregistrements de la WWE. Elle explique que plusieurs shows sont enregistrés dans une journée, soit 10 à 12 heures d’enregistrements, et cela sur 2 à 3 jours d’affilés.

Selon la Superstar, les officiels de la WWE ont refusé de réaliser des tests avant la semaine dernière car ils doutaient de la validité et de l’efficacité de ces derniers. Ils ont donc préféré mettre en place leur propres “tests”, à savoir une prise de température et un questionnaire médical.

Également, la Superstar anonyme confirme que le Vice-Président de la WWE Kevin Dunn a interdit le port du masque pour le public, comme l’avait révélé le Wrestling Observer. La WWE avait plus tard indirectement démentit cette information.

Par ailleurs, Sean Ross de Fighful.com a précisé sur Twitter que Dunn a ouvertement et publiquement affirmé ces dernières semaines que le COVID-19 n’était “pas si grave que cela”. Une information qui pourrait ainsi confirmer les dires de la Superstar.

Cependant, il est à noter que certains talents en développement qui ont composé le public du dernier épisode de Smackdown portaient des masques. L’interdiction, si confirmée, semble donc être levée.

Dans sa lettre numérique, le ou la talent revient sur le questionnaire médical cité plus haut. Il précise que sur ce formulaire il est demandé si l’employé a fait quelque chose le mettant en risque de contracter le COVID-19, tel qu’assister à un rassemblement de personnes ou le non-port du masque lorsqu’il était nécessaire.

La Superstar critique l’utilisation de ce formulaire car plusieurs personnes sont allées sur des plages bondées, à des fêtes ou encore dans des parcs en Floride. Malgré cela, les personnes en question ne le mentionnent pas sur le formulaire et sont donc autorisées à entrer dans le Performance Center.

En fin de mail, la Superstar affirme qu’il trouve malheureux que la WWE fasse passer en premier les affaires avant la santé et la sécurité de ses employés.