Des catcheurs mexicains produisent des masques pour aider pendant la pandémie

0

Un luchador mexicain du nom de El Hijo de Soberano a révélé récemment qu’il a décidé de dédier son temps libre à la confection de masques de protection. En cette période difficile avec la pandémie du coronavirus qui touche le monde entier dont le Mexique, une grande partie des catcheurs se retrouvent sans salaire puisque la grande majorité des compagnies ont fermé temporairement leurs portes.

Afin de gagner de l’argent pour compenser le manque de bookings, Soberano et d’autres luchadors mexicains ont décidé d’être créatifs et utiles en se consacrant à la fabrication de masque de protection réutilisables, aux motifs de la Lucha Libre.

Dans une entrevue pour la BBC, Soberano explique recevoir des commandes à travers tout le Mexique pour ses masques, qu’il fabrique avec sa femme et sa famille. Fabriqués à base de la même matière que pour les tenues de catch, ces masques sont vendus pour 150 Pesos mexicain, soit environ 5,70 euros.

Retraité des rings, l’ancienne star de la Luha Libre Isaías Huerta (connu sous le nom de El Gato Gris et Grey Cat) a lui aussi décidé de fabriquer des masques de protection. Propriétaire d’une entreprise de fabrication de tenue de catch, Huerta a dû fermer boutique suite à l’interdiction du gouvernement du Mexique qui a ordonné la fermeture des entreprises non-essentielles.

Huerta a lui aussi décidé de fabriquer des masques de protection, mais dans un premier temps pour sa famille. Désormais disponibles à la vente pour tous, les masques sont vendus au prix de 50 pesos mexicain, soit en environ 1,90 euros. Chaque masque est floqué en l’honneur de légendaires stars de la Lucha Libre dont Black Taurus, Dr. Wagner ou encore La Parka.

Vous pouvez découvrir quelques photos des masques de Soberana et de Huerta ci-dessous :