Un employé de la WWE affirme que la compagnie les oblige à travailler et dénonce ses conditions de travail

1

Le journaliste Jon Alba a récemment partagé une vidéo provenant de la réunion des commissionnaires du comté de Orange, pendant laquelle un employé de la WWE s’est exprimé de façon anonyme. Nommé “John” (c’est bien évidemment un alias), l’employé a affirmé que la compagnie les oblige à travailler lors des enregistrements des shows.

Pendant environ une minute, “John” explique que lui et ses collègue sont forcés de travailler sur les enregistrements malgré les mesures de confinements imposés par la Floride. “John” affirme qu’il est pour lui impossible d’en parler ouvertement avec ses employeurs par peur d’être renvoyé.

Selon lui, il est impossible de garantir les mesures de distanciation sociale pour les employés car ils sont obligés de se toucher les uns les autres, malgré les mesures de vigilances sanitaires prises par la WWE. Aux noms des autres employés, il demande au gouvernement d’interdire à la WWE de poursuivre ses enregistrements, afin que tous puissent suivre les règles de distanciation sociales sans crainte d’être renvoyés.

Alba ajoute qu’il est évidemment impossible de vérifier que cet homme est bel et bien un employé de la compagnie, mais le journaliste précise que ce sentiment d’insécurité est commun à de nombreux employés au sein de la WWE.

A noter que Wrestlevotes affirme quand à lui que la WWE n’a jamais forcé ses employés à travailler pendant cette pandémie du COVID-19. Selon de multiples sources, les officiels de la WWE auraient toujours affirmés auprès de leurs employés que la décision de travailler ou non leur appartient et cela sans conséquence.