Résultats de WWE RAW (30/03/20) – Le dernier avant Wrestlemania 36

1

Ce nouvel épisode de WWE RAW s’ouvre en ce lundi 30 mars 2020 depuis le Performance Center de Orlando, Floride. Un résumé de la rivalité entre AJ Styles et Undertaker est diffusé. Après la vidéo, Undertaker apparait dans une pièce sombre enfumée et avec un éclairage bleu. Cuir sur les épaules et bandana sur la tête, Undertaker s’adresse à Styles par son véritable nom, Allen Jones.

Le DeadMan affirme que Styles a une grande gueule pour un homme si petit et se demande s’il est si stupide que ça. Les provocations de Styles ne l’atteignent pas, il a connu bien pire, dit-il. Taker avoue que AJ a peut-être dit certaines vérités néanmoins.

Il poursuit en disant que Styles n’aurait pas eu les épaules pour se tenir face à certaines stars de son époque, citant notamment Steve Austin, Shawn Michaels, Eddie Guerrero, Booker T ou encore Mick Foley. Il a attendu qu’ils soient tous partis pour venir, dit Taker. Il comprend, ce n’est que le business mais AJ a dépassé les bornes en parlant de sa femme, Michelle McCool.

Le Phenom poursuit avec une pique envers Styles, disant qu’il est frustré que Michelle fasse elle aussi le Faithbreaker, aka le Styles Clash, mieux que lui. Taker affirme que Styles paiera les conséquences pour lui avoir manqué de respect.

S’il veut un match à Wrestlemania, il n’y a personne d’autre mieux que l’Undertaker pour cela. Il ajoute qu’il espère que AJ amènera ses deux clowns, Luke Gallows et Karl Anderson, avec lui. Ils souffriront mais surtout “They will… Rest in Peace”, dit Undertaker pour conclure la promo tandis que la caméra dézoom pour laisser apparaitre la pierre tombale de AJ Styles.

Avant la publicité, la RAW Women’s Champion Becky Lynch fait son arrivée devant le Performance Center au bord de son camion floqué à son image. Après le break, The Man fait son entrée sur le stage et parle de ses adversaires présents et passés, dont Ronda Rousey. Son match face à cette dernière et Charlotte Flair de Wrestlemania 35 est diffusé.

Après la diffusion, Lynch se trouve toujours sur le stage, disant que c’est la première fois qu’elle regarde ce match. Elle parle désormais de Shayna Baszler et dit que cette dernière a raison, perdre son titre l’anéantirait. Elle ne sait pas ce qu’elle ferait si elle n’était plus championne.

Lynch dit que l’on a tous nos démons, Shayna inclue. Elle dit que Baszler tente de faire ce que Ronda Rousey n’a pas réussie et, ça, c’est son démon. Si elle gagne, elle prendra le spotlight de Ronda, si elle perd elle retournera dans son ombre.

Lynch poursuit sa promo mais Baszler l’attaque par dernière avec le Kirifuda Clutch puis la balance sur le côté de la table des commentateurs. Baszler attaque une fois de plus Lynch avant d’attraper son titre, de le contempler puis de le balancer sur la championne. Baszler fusille Lynch du regard pour conclure le segment.

Match simple
Aleister Black bat Jason Cade
par tombé

Après le match, un résumé du segment entre Seth Rollins et Kevin Owens de la semaine dernière est diffusé.

Après la publicité, The Street Profits et Kevin Owens font leurs entrées vers le ring, suivis de Angel Garza et Zelina Vega. Cette dernière annonce que Andrade, qui devait faire équipe avec Seth Rollins et Garza ce soir, est blessé aux côtes. C’est pourquoi il sera remplacé ce soir et à Wrestlemania par la Superstar de NXT Austin Theory.

6-Man Tag Team match
The Street Profits & Kevin Owens battent Seth Rollins, Angel Garza & Austin Theory

Immédiatement après le tombé d’Owens sur Garza à la suite d’un Stunner, Rollins assigne un Stomb sur son adversaire de Wrestlemania. Après la publicité, Owens est assis dans le ring. Micro en main, il dit qu’il a beaucoup réfléchis à ce que Rollins lui a dit la semaine passée.

Il rappelle ce que Rollins lui a dit, qu’il ne s’était jamais entrainé ici au Performance Center mais que ce bâtiment a été construit grâce à lui et que tout le monde devrait l’en remercier. Owens dit que non, ce bâtiment a été construit malgré lui. Il dit avoir entendu des bruits de couloirs comme quoi Rollins a été un cauchemar pour tous lorsqu’il est arrivé à la WWE. C’était un je-sais-tout et personne ne l’appréciait.

Owens poursuit en disant que Rollins a prouvé son arrogance et dit qu’il sait très bien ce qu’il a lui-même fait par le passé, parlant de ses choix. La seule différence avec Rollins c’est qu’il en a conscience. C’est vrai qu’il n’a pas eu de grands moments à Wrestlemania mais Rollins ne voit pas les choses de la bonne façon.

Il dit qu’il a un aussi bon palmarès que Rollins mais qu’il est un homme et reconnaît avoir reçu de l’aide, à chaque fois, pour obtenir ses titres. Mais Rollins, lui-aussi, a toujours reçu une aide quelconque pour les obtenir. Rollins doit être honnête envers lui-même car la seule chose cohérente qu’il a dit la semaine dernière c’est que son passé n’était pas important lorsqu’il est arrivé à la WW.

Il dit que cela va s’avérer très vrai à Wrestlemania. Leurs passés n’importeront pas. Ce qui est important, c’est qu’ils se feront face et que Owens prouvera à Rollins qu’il n’est pas un Dieu et qu’il aura son premier Wrestlemania Moment, à son profit. Ce samedi, à Wrestlemania, c’est lui qui va “Burn it Down” dit-Owens pour conclure le segment.

Après la publicité, un résumé de la rivalité entre Randy Orton et Edge est diffusé.

En coulisses, Edge répond à ce que Orton lui avait dit la semaine dernière : Adam Copeland est drogué à Edge. C’est surement vrai, dit-il. Il est accro à l’énergie de la foule, comme tout le monde dans ce business.

Il partage une histoire lorsqu’il était jeune et en ringside pour le match entre Hulk Hogan et The Ultimate Warrior. Si tu n’es pas accro à ce sport, tu n’as rien à faire ici, dit-il. Edge poursuit et dit que Orton n’est pas jaloux de lui, mais de sa passion.

Cette passion ne se fabrique pas, tu l’as ou tu ne l’as pas et Orton l’avait lorsque Edge était encore là. Tout le monde le voit, sauf Orton lui-même. Edge le rend meilleur. Tout le monde le dit, la dernière fois que Orton était bon c’était il y a neuf ans. Edge met en garde une dernière fois Orton et dit qu’il ne pourra rien faire pour le faire reculer lorsqu’il aura pris une raclée à Wrestlemania.

Match simple
Asuka bat Kayden Carter
par soumission

Une vidéo enregistrée dans la journée montre Charlotte Flair attaquer Rhea Ripley lorsque cette dernière arrive au Performance Center. The Queen lui dit “je te vois à Wrestlemania”, ce à quoi Ripley répond avec le sourire “oh oui, tu me verras”.

Après la publicité, le match entre Brock Lesnar et Rey Mysterio à Survivor Series 2019 est diffusé.

Après la publicité, Paul Heyman et le champion de la WWE Brock Lesnar se tiennent sur le ring. Heyman dit qu’il aime la magie de la WWE, qu’il aime les personnalités fortes des Superstars. Ce segment sera le dernier du dernier RAW avant Wrestlemania.

Il s’agira du Wrestlemania le plus unique de l’historique, non seulement car il est “Too big for just one night” mais aussi parce que l’on est en train de vivre le moment le plus unique de notre vie.

Il fait l’éloge de Drew McIntyre et dit qu’il est spécial, bien plus que toutes les autres Superstars dans les coulisses. Mais The Rock aussi était spécial, tout comme Randy Couture. Pourtant, le fait qu’ils soient spéciaux n’a rien changé à la décision finale.

Heyman dit que le Claymore Kick de McIntyre est très puissant et, à Wrestlemania, nous découvririons enfin si le Claymore est plus puissant que Brock Lesnar. Ce n’est pas seulement un spoiler, mais une garantie, l’année prochaine lors du dernier segment du dernier RAW avant Wrestlemania, Brock Lesnar sera toujours champion. Cette année, Drew McIntyre ne fera pas exception et ne sera rien de plus que la sal*pe de Brock, dit Heyman pour conclure cet épisode de RAW.