Et si Wrestlemania était finalement reporté pour le mois de juin à New York ?

0

C’est la nouvelle de la semaine, la WWE a annoncé que Wrestlemania 36 ne se tiendra finalement pas au Raymond James Stadium de Tampa et a été relocalisé au Performance Center de Orlando, à huis clos. Si la décision ne fait pas l’unanimité chez les fans, il se pourrait que cela soit en réalité qu’une simple stratégie de la part de la WWE.

Cette rumeur provient de Fight Oracle, un insider fiable ayant déjà rapporté de grosses rumeurs qui se sont révélées vraies par le passée, telles que le retour récent de Edge, le nom des vainqueurs du Royal Rumble, la signature de CM Punk avec FOX pour WWE Backstage et plus.

Concernant cette stratégie, elle consisterait pour la WWE de réclamer l’argent de son assurance afin de reporter l’événement à plus tard dans l’année. Concrètement, la WWE serait dans l’obligation de relocaliser son événement puisque la police d’assurance l’oblige. Ce qui expliquerait l’officialisation de cette annonce.

A partir de cet instant, les autorités de Orlando n’auraient plus qu’à interdire la tenue de tout événement dans la ville pour ainsi permettre à la WWE de faire marcher son assurance et être remboursée des pertes causée par l’annulation.

Après cela, la WWE sera libre de reporter Wrestlemania à une date ultérieure. Selon Fight Oracle, le 7 juin 2020 serait la date actuellement privilégiée. Concernant le lieu, la WWE pencherait pour le Madison Square Garden de New York. Connaissant le lien étroit entre la compagnie et l’arène, cela semble envisageable.

Il est important de rappeler que ce scénario, bien qu’il soit logique, n’est qu’une rumeur pour le moment. Rien n’est encore officiel et, à l’heure actuelle, Wrestlemania 36 se déroulera à huis clos au Performance Center.