Résultats complets de WWE Smackdown du 28 février 2020

2

Ce nouvel épisode de WWE Smackdown s’ouvre en ce vendredi 28 février 2020 depuis le TD Garden de Boston, Massachusetts, avec l’entrée du nouveau Universal Champion Goldberg. Si une partie des fans sont heureux de voir le vétéran de 53 ans, la plupart le huent.

Micro en main et hué pendant sa prise de parole, Goldberg dit qu’il ne s’agissait pas de “Who’s last” [qui est le dernier] mais de “Who’s next” [qui est le suivant]. Il lâche le micro et son regard se dirige vers le stage. Sans surprise, c’est Roman Reigns qui répond présent et le Big Dog rejoint le champion Universal sur le ring.

Les deux Superstars sont accueillies par de timides chants “You both suck” [vous craignez tous les deux]. Reigns s’empare d’un micro et dit simplement “I’m next” [je suis le prochain]. Il lâche le micro puis quitte le ring pour conclure ce court segment d’ouverture.

Depuis la table des commentateurs, Michael Cole et Corey Graves nous rappellent que John Cena fera son retour à Smackdown ce soir. Des extraits de sa carrière seront diffusées toute la soirée, à commencer par ses débuts face à Kurt Angle en 2002 et de sa mythique poignée de main avec The Undertaker.

Après la publicité, la Smackdown Women’s Champion Bayley se tient sur le ring. Elle fera face à Naomi dans un rematch du Pay-Per-View de jeudi mais le titre ne sera pas en jeu.

La cloche sonne mais Bayley s’empare d’un micro. Elle dit qu’elle ne veut pas être là, voire qu’elle n’a pas besoin d’être là puisqu’elle a déjà vaincue Naomi. Malgré tout, elle dit qu’elle aura de la compagnie avec elle pendant le match et présente son amie, Sasha Banks. Absente depuis fin janvier, cette dernière débarque en ringside et Bayley en profite pour se jeter sur Naomi.

Match simple – non title
Naomi bat Bayley
par disqualification

Le match ne dure pas plus de deux minutes et se termine par disqualification suite à l’intervention de Banks. Les deux Superstars attaquent Naomi mais cette dernière est sauvée par Lacey Evans.

Les officiels parviennent à séparer les quatre femmes et, puisque les arbitres ont apparement l’autorité de décider des matchs désormais, l’arbitre de la rencontre décide de le relancer en un Tag Team match. La publicité se lance et le match par équipe aura lieu dans un instant.

Tag Team match
Naomi & Lacey Evans battent Bayley & Sasha Banks
par tombé

Avec Bayley entre les cordes, Naomi en profite pour lui assigner un kick en plein visage suivi d’un Sunset Flip transformé en tombé, 1-2-3.

Après la publicité, un nouvel extrait de la carrière de John Cena est diffusé, cette fois ci il s’agit de sa victoire à Wrestlemania 21. Celle qui a débuté sa série de 16 titres mondiaux.

Match simple
Robert Roode (w/Dolph Ziggler) bat Kofi Kingston(w/Big E)
par tombé

Kingston parvient à porter le S.O.S sur Roode mais Ziggler attrape le pied de son co-équipier pour le placer sur la corde. Distrait, Kingston se fait avoir par un petit paquet de Roode et perd la rencontre.

En coulisses, Deville et Rose observent la victoire de Roode et Deville dit à Rose “ton homme a l’air heureux” et cette dernière acquiesce.

Toujours en coulisses, Otis est toujours désemparé par la situation. Tucker vient le réconforter et dit “que l’on obtient pas toujours la fille, parfois c’est Ziggler qui l’obtient”. La semaine prochaine il va se remettre en selle grâce à la force de l’Univers de la WWE, promet-Tucker.

Les extraits de la carrière de Cena se poursuivent, avec la victoire du Leader de la Cenation sur The Rock à Wrestlemania 29 pour le titre de la WWE.

Après la publicité, Renee Young se trouve au centre du ring pour une signature de contrat entre Shinsuke Nakamura et Braun Strowman. Les deux hommes vont se faire face pour le titre Intercontinental à Elimination Chamber.

Nakamura, Cesaro et Sami Zayn font leur entrée jusqu’au ring. Ils sont suivis par l’arrivé du champion Intercontinental, Braun Strowman. Avant que Nakamura ne signe, Zayn demande à Strowman de s’assoir afin d’être professionnel.

Le Monster Among Men répond en jetant sa chaise hors du ring. Zayn se plaint du fait que Nakamura n’a pas pu profiter de son anniversaire la semaine dernière car il a reçu neuf points de sutures après que Strowman l’a balancé sur un piano.

Strowman en rigole puis stoppe Zayn. Il dit qu’il se fiche éperdument de tout cela et qu’il en a marre de voir Zayn se plaindre constamment. Il dit qu’il sait très bien qu’il va devoir faire face à ces trois là à Elimination Chamber et que ça lui convient parfaitement. Il signe le contrat.

Zayn éclate de rire et rappelle les mots exacts que Strowman vient de dire. Il a signé le contrat, sans le lire et il est d’accord pour les affronter tous les trois. Zayn, Cesaro et Nakamura signent le contrat.

C’est désormais officiel. Braun Strowman défendra le titre Intercontinental face à Sami Zayn, Cesaro et Shinsuke Nakamura dans un 3-on-1 Handicap match. Les trois heels attaquent Strowman et le font passer à travers la table pour conclure le segment.

Autre match rendu officiel avant la publicité, Goldberg défendra le titre Universal face à Roman Reigns lors de Wrestlemania 36.

Match simple
Daniel Bryan bat Curtis Axel
par soumission

Daniel Bryan parvient à décrocher la victoire grâce au LeBell Lock sur Axel, obligé d’abandonner malgré les conseils donnés par Drew Gulak depuis la table des commentateurs.

Les nouveaux Smackdown Tag Team Champions, The Miz et John Morrison, font désormais leur entrée vers le ring. Ces derniers s’auto-complimentes concernant leur victoire à Super ShowDown. Ils décident de relancer leur fameux chant “Miz & Morrison hey hey, ho ho” avant de célébrer sur le ring, sur la musique d’entrée du Miz.

Pendant ce temps, un arbitre discute activement avec Greg Hamilton et lui informe d’une décision en provenance de la direction. L’annonceur des rings révèle alors que The Miz et John Morrison défendront pour la première fois les Smackdown Tag Team Championships face au New Day… Heavy Machinery, Lucha House Party, Dolph Ziggler & Robert Roode et The Usos. Cela dans l’Elimination Chamber. Miz et Morrison sont fous de rage.

Le theme des Usos retentit et les jumeaux font leur entrée sur le ring. Ils vont faire face à Miz et Morrison tout de suite. Les titres ne sont pas en jeu.

Après le break, les extraits de la carrière de Cena se poursuivent, avec sa victoire du Royal Rumble 2017.

Tag Team match – non title
The Usos battent The Miz & John Morrison
par tombé

Jimmy contre le Starship Pain de Morrison avec un énorme kick en plein visage tandis que The Miz tombe K.O. à l’extérieur du ring grâce à un Super Kick de Jey.

Jimmy reste sur le coin du ring et s’élance pour un Canadian Destroyer sur Morrison depuis la seconde corde ! Jimmy s’élance lui aussi, pour un Big Splash. Les Usos décrochent la victoire sur une superbe séquence finale.

Après la publicité, il est temps d’accueillir sur le ring le 16-fois champion du monde de la WWE : John Cena. Micro en main, il dit qu’il a le coeur qui bat à cent à l’heure et demande à Boston, sa ville natale, de faire un maximum de bruit.

Il poursuit en disant qu’il est là pour parler de Wrestlemania, plus précisément ce qu’il va faire lors de cet événement. Il dit avec fierté qu’il sera pour toujours une Superstar de la WWE, même si les temps ont changé.

Il affirme qu’il souhaite faire quelque chose de différent cette fois ci car il sait que beaucoup de Superstars travaillent dures pour une opportunité à Wrestlemania. Il dit également qu’il veut écouter l’Univers de la WWE et c’est le plus important pour lui.

Cena dit qu’il le sait, les fans pensent “qu’ils” n’écoutent pas mais lui le fait, après chaque RAW, Smackdown, NXT et après chaque Pay-Per-View. Il poursuit en revenant sur la question principale : Que va t-il faire à Wrestlemania ?

La réponse à cette question est : Rien. Cena estime que Wrestlemania doit se faire sans John Cena cette année. C’est la meilleure chose à faire, affirme t-il. Il poursuit en disant qu’il ne s’agit pas d’un adieu, mais d’un au revoir.

Cena remercie les fans de Boston et dit qu’il est fier d’avoir fait cette annonce devant sa famille et ici à Boston. La gorge nouée, il remercie une fois de plus les fans et dit qu’ils les aiment plus que tout. Il pose le micro et quitte le ring, direction les coulisses.

Une fois Cena sur le stage, la lumière se tamise et les sons significatifs de l’arrivée du Fiend retentissent. L’arène est plongée dans le noir et la lumière revient quelques instants plus tard.

La caméra filme toujours Cena, mais le plan se décale légèrement pour entrevoir The Fiend, juste derrière The Champ. Wyatt pointe le logo de Wrestlemania 36 et les fans chantent “Yes!”. Cena baisse légèrement la tête et, d’un mouvement de casquette, fait comprendre au Fiend qu’il accepte son challenge.