Plongée au cœur du 16-Carat Gold de la wXw, le plus grand tournoi d’Europe

4

Du 6 au 8 mars prochain, la Westside Xtreme Wrestling (wXw) organisera à Oberhausen, près de Dortmund en Allemagne, la quinzième édition du 16-Carat Gold, un tournoi considéré comme le plus important du catch indépendant en Europe. A cette occasion, l’équipe de Catch au Quotidien participera aux festivités et les partagera avec vous de l’intérieur. Avant le départ, voici un point complet sur l’événement.

Qu’est-ce que le 16-Carat Gold ?

Le 16-Carat Gold est un tournoi à élimination directe disputé en quatre tours, organisé par la wXw depuis 2006. Si la promotion allemande a vu les plus grands talents passés en son sein, le palmarès de cette compétition en témoigne. WALTER, Zack Sabre Jr., Tommy End (Aleister Black), El Generico (Sami Zayn), Kassius Ohno (Chris Hero) ou encore plus récemment Ilja Dragunov s’y sont imposés. L’an dernier, c’est Lucky Kid qui l’avait emporté, à la presque surprise générale en battant WALTER en finale.

Ilja Dragunov, vainqueur du tournoi en 2017

Les participants

Comme chaque année, la wXw met les petits plats dans les grands pour proposer aux fans qui viennent en nombre, et du monde entier, un programme inédit et très excitant. Avec notamment une sélection hétéroclite de catcheurs. Des stars de l’indépendant, mêlés à des jeunes talents, mais l’on retrouve aussi quelques noms bien connus du grand public.

  • Cara Noir : actuel champion du monde de la PROGRESS Wrestling, et véritable sensation de l’année 2019 sur le circuit britannique, Cara Noir a annoncé sa participation au tournoi en foulant pour la première fois le ring de la wXw lors du show Back to the Roots XIX à la mi-janvier, lors d’un face à face inattendu avec Marius Al-Ani.
  • Jurn Simmons : à 28 ans, ce colosse allemand de 155 kilos est l’un des vétérans de la wXw. Sur son ring régulièrement depuis 2014, il y a été sacré deux fois champion du monde unifié. Il vient de sortir vainqueur d’une rivalité sanglante face à Alexander James, laquelle s’est conclue au mois de janvier dans un Barbed Wire Steel Cage Match.
  • Lucky Kid : il est le vainqueur du dernier du 16 Carat Gold, où il était parvenu à vaincre WALTER en finale. Il a depuis échoué à devenir champion wXw, mais sa carrière aura depuis pris un petit coup de boost, avec des apparitions régulières hors de l’Allemagne. Lors du show 19th Anniversary en décembre dernier, il a remporté une victoire de prestige en faisant abandonner Kassius Ohno.
  • Marius Al-Ani : de retour de suspension en janvier après trois mois d’absence, Al-Ani est un catcheur résident de la wXw, où il a notamment été sacré deux fois champion par équipe, et une fois champion Shotgun. Ne pas se fier à son physique imposant, puisqu’il est aussi à l’aise dans les airs qu’au sol.
  • Puma King : référence du catch mexicain actuel, il s’est fait connaitre au CMLL, avant de devenir indépendant en 2017. Puissant et agile, il catch maintenant régulièrement pour la AAA, mais c’est ses récentes apparitions pour la PWG et d’autres structures renommées à travers le monde qui l’ont fait connaitre auprès d’un public élargi.
  • Black Taurus : autre luchador, il effectuera comme Puma King ses débuts pour la wXw à l’occasion de week-end. Reconnaissable avec son masque en tête de taureau effrayant, Taurus est aussi souvent présent à la AAA, et fait partie de la nouvelle vague de catcheurs mexicains qui ont débarqué sur le circuit indépendant aux Etats-Unis depuis deux ou trois ans.
  • Shigehiro Irie : vainqueur du dernier tournoi Ambition de la wXw (dédié au shoot style), ce japonais qui a passé une partie de sa carrière à la DDT est arrivé en Europe en 2016, où il a notamment concouru pour des titres mondiaux prestigieux, comme ceux de la PROGRESS, de la RevPro et de la ICW. Il fût éliminé au second tour du 16 Carat Gold, l’an dernier.
  • Chris Ridgeway : fin technicien aussi adepte du shoot style, il a fait ses classes un peu partout en Europe, avant de faire le choix l’an dernier de s’expatrier au Japon, à la NOAH. Il se prétend “Hard as Fuck”, et n’hésite pas à user de son passif dans les arts martiaux pour maîtriser ses adversaires.
Cara Noir, Bandido, Lio Rush & Black Taurus
  • Mike Bailey : canadien, son interdiction d’entrée aux Etats-Unis active depuis quelques années ne l’a pas empêché de se faire un nom, au Japon avec la DTT, mais aussi en Europe dans la plupart des structures de renom. Souvent apparu sur le ring de la wXw, il n’y a jamais remporté de ceinture. Speedballpossède une belle palette de styles différents, ce qui en fait l’un des compétiteurs les plus excitants à regarder catcher.
  • Eddie Kingston : légende du circuit indépendant, il a le vent en poupe ces derniers temps en Europe. Champion du monde de la CZW et de la AAW, et plus récemment champion par équipe à l’EVOLVE, il est la définition même de la passion incarnée dans un ring de catch. Si son catch n’est pas le plus exaltant, ce vétéran a souvent plus d’un tour dans son sac. Première apparition à la wXw pour lui aussi.
  • Daniel Makabe : peut-être le participant qui possède le CV le moins bien fourni du tournoi. Cet américain s’est fait connaitre des fans de la wXw grâce à sa participation remarquée aux compétitions Ambition de l’an passé, avec une défaite en finale face à A-Kid lors de l’édition d’octobre. Plus tôt dans l’année, c’est un combat contre Timothy Thatcher qui aura reçu l’approbation du public allemand.
  • Alexander James : catcheur américain débarqué en Allemagne à la wXw en 2017, il n’y a jamais remporté de titre, malgré une place récurrente dans les programmes de la promotion. Son association dans The Crown avec Jurn Simmons aura duré plus d’un an, mais le duo aura implosé l’an dernier, lançant un règlement de compte violent entre les deux hommes.
  • Julian Pace : pur produit de l’école de wXw, ce voltigeur a commencé le catch il y a quatre ans seulement. Il s’est qualifié pour le 16 Carat Gold en remportant un mini tournoi, avec une victoire finale glanée aux dépens de Oliver Carter.
  • The Rotation : lui aussi qualifié au travers d’un mini tournoi, battant en finale Absolute Andy, précédent vainqueur du 16 Carat Gold. Issu également de la wXw Academy, c’est un voltigeur apprécié d’un public allemand heureux de le voir enfin avoir l’opportunité de briller dans une grosse compétition.
  • Lio Rush : catcheur récurrent sur le circuit indépendant entre 2014 et 2017, et qui savait faire parler de lui, Rush est depuis sous la bannière WWE. Apparu notamment à 205 Live et de nombreuses fois à RAW aux côtés de Bobby Lashley, il est revenu à NXT en septembre dernier et y est devenu champion Cruiserweight. La bonne entente entre la wXw et la WWE permet sa présence exceptionnelle pour le 16 Carat Gold.
  • Bandido : dernier participant annoncé, la star mexicaine fera aussi ses débuts pour la wXw à l’occasion du tournoi. Actuel champion de la PWG, et vainqueur du dernier tournoi Battle of Los Angeles, il est aussi l’un des visages de la Ring of Honor actuelle, où il détient le titre par équipe de trois (avec Flamita & Rey Horus).

Les autres affiches du week-end

Si le vendredi soir est exclusivement réservé à la compétition, des matches hors tournoi seront organisés tout le long du week-end. Et non des moindres. Le main-event de la seconde nuit opposera ainsi David Starr, l’homme dont tout le monde parle sur le circuit indépendant, au champion du monde unifié de la wXw, Bobby Gunns. Si Starr ne parvient pas à remporter la ceinture, sa carrière sur le ring de la promotion allemande sera terminée. Le titre féminin détenue par la française Amale sera défendu contre Melanie Gray, et le détenteur du championnat Shotgun Avalanche affrontera Ilja Dragunov.

Dimanche soir, avant la finale, ce sera à un autre match d’envergure auquel les fans auront droit. Le champion WWE du Royaume-Uni WALTER (et maître incontesté du ring wXw) sera spécialement présent et associé à Daisuke Ikeda pour faire face à celui qui est d’ordinaire à ses côtés, Timothy Thatcher, lui allié pour l’occasion à Yuki Ishikawa. Tout juste signé au Performance Center, ce sera vraisemblablement la dernière apparition à la wXw pour Thatcher, ancien champion et surtout l’un des catcheurs les plus appréciés du public. L’émotion sera au rendez-vous.

Le 16 Carat Gold est devenu depuis quelques années un véritable festival du catch, avec beaucoup d’événements organisés en marge. La wXw organisera elle pas moins de sept shows en quatre jours. L’un des plus singuliers est peut-être Ambition, un tournoi de shoot style auquel participeront Scotty Davis, Mike Bailey, Daniel Makabe, Tyson Dux, Veit Muller, Rust Taylor, Chris Ridgeway et Kevin Llyod.

  • Jeudi 5 mars : Inner Circle (présenté par la wXw Academy)
  • Vendredi 6 mars : wXw 16 Carat Gold, premier jour
  • Samedi 7 mars à 12h00 : Ambition 12
  • Samedi 7 mars à 15h00 : wXw Showcase [avec participation de CZW (USA), BodySlam Pro Wrestling (Danemark), WrestlingKULT (Allemagne), Rising Sun (Italie), White Wolf Wrestling (Espagne), BEW (Angleterre), Smash Wrestling (Canada)]
  • Samedi 5 mars à 19h30 : wXw 16 Carat Gold, second jour
  • Samedi 5 mars à 23h30 : After Party
  • Dimanche 6 mars à 12h30 : wXw We Love Wrestling Feature Event
  • Dimanche 6 mars à 17h00 : wXw 16 Carat Gold, troisième jour

Notre couverture spéciale

L’équipe de Catch au Quotidien sera présente tout le week-end à Oberhausen pour couvrir l’événement. Pour l’occasion, un dispositif spécial sera mis en place. Via nos différents réseaux sociaux, nous vous ferons ressentir l’ambiance, et vivre les shows de l’intérieur.

Nous assisterons également aux différentes conférences de presse et aux autres événements médias organisés.

Pour ne rien manquer, n’oubliez pas de vous abonner à toutes nos plateformes : Facebook, Twitter et Instagram.