Résultats de WWE RAW (24.02.20) – Kevin Owens s’attaque à la vipère

2

Ce nouvel épisode de WWE RAW s’ouvre en ce lundi 24 février 2020 depuis la Bell MTS Place de Winnepeg, Manaitoba, Canada. Un résumé de l’attaque de Randy Orton sur Matt Hardy la semaine dernière est diffusé. A l’instar des dernières semaines, Randy Orton réalise son entrée vers le ring pour ouvrir le show.

Les commentateurs américains nous rappellent que Brock Lesnar sera de retour ce soir, tandis qu’une interview exclusive de Drew McIntyre sera diffusée. Également, Seth Rollins fera face à Montez Ford et Murphy sera opposé à Angelo Dawkins. Enfin, une signature de contrat aura lieu entre les six compétitrices de l’Elimination Chamber match, qui permettra de déterminer l’adversaire de Becky Lynch pour le RAW Women’s Championship à Wrestlemania.

Randy Orton se tient sur le ring. Micro en main, il dit devoir des excuses. Il dit ne pas être pas un homme avec beaucoup d’émotions habituellement mais qu’il doit enlever ce poids de ses épaules. Il poursuit en disant que la WWE est de retour ici à Winnepeg pour un épisode de RAW, pour la première fois en quinze ans.

Orton explique avoir fait quelques recherches sur internet et que, il y a quinze ans, il était champion Intercontinental. Aussi, il y a quinze ans ici même, il a été frappé au visage par un homme qu’il respectait et qui a fini par l’aider à remonter la pente. Cet homme est Adam, mais les fans l’appellent Edge.

Il continu à clamer qu’il est désolé, qu’il sait que personne ne peut comprendre ce qu’il a fait. Mais il est désolé, du fond du coeur, affirme Orton. Il est interrompu par la musique du héros local, Kevin Owens.

Sur le ring, ce dernier rappelle qu’il a fait face à des personnes aussi particulières et dérangées que lui ces dernière semaines. Il cite évidemment AOP, Murphy et “Monday Night Idiot Seth Rollins”, comme il l’appelle. S’il est là c’est parce qu’il veut connaitre la réponse quant au pourquoi il a fait ce qu’il a fait à Edge.

Il affirme qu’il ne croit pas à ses excuses et lui demande d’arrêter son numéro pour enfin nous dire la vérité. Owens dit qu’il a regardé Edge prendre sa retraite, le lendemain de Wrestlemania, chez lui devant sa télévision.

A cette époque, il combattait déjà sur le circuit indépendant et il a toujours rêvé de lui faire face à un jour mais cela n’était plus possible. Le jour où Edge a fait retour sur le ring, son rêve était re-devenu une possibilité mais Orton l’a réduit en miettes.

Orton répond en lui demandant “You think you know me?” (“tu penses me connaitre ?” en référence à la musique d’entrée de Edge). Edge pensait le connaitre, dit-Orton, mais ça ne s’est pas passé comme il l’avait imaginé.

Owens poursuit et demande encore et toujours à Orton pourquoi. Il conclu en disant qu’il en a marre de parler et que les fans veulent les voir combattre. Orton accepte le challenge, mais refuse d’avoir ce match tout de suite. Orton quitte le ring pour conclure le segment mais le match est officialisé pour plus tard dans la soirée.

Match simple
Angel Garza bat Humberto Carrillo
par tombé

Sur une série de tentatives de petits paquets réalisée par les deux Superstars, Garza parvient à obtenir la victoire dans un superbe match.

Match simple
Ricochet bat Luke Gallows
par tombé

Ricochet parvient à river les épaules de Luke Gallows à l’aide d’un Shooting Star Press. En coulisses, Paul Heyman observe avec malice la célébration du challenger de son client.

Après la publicité et en coulisses, The O.C. parlent du match opposant Brock Lesnar à Ricochet à WWE Super ShowDown. AJ Styles dit qu’il veut croire au miracle, ce qui lui permettrait de capturer facilement le WWE Championship.

Aleister Black passe derrière eux mais les membres de The O.C. le provoquent. Gallows, Anderson et Styles l’attaquent avant de fuir. Black parvient tout de même à se relever, avec du mal, pour conclure le segment. Il fera face à Erick Rowan plus tard dans la soirée.

Le show se poursuit avec l’entrée du WWE Champion, Brock Lesnar et de Paul Heyman. Une fois sur le ring, ce dernier parle des Superstars qui ressentent le besoin d’avoir une catchphrase pour se sentir meilleur.

Heyman dit que Lesnar n’a pas besoin de catchphrase, seule sa dominance suffie pour qu’il reste champion toute l’année 2020. Il poursuit en parlant de Ricochet et, comme à son habitude, affirme que son client ne fera qu’une bouchée de son adversaire.

Il dit que la situation est très simple à comprendre, même pour les canadiens (dit-il sous les fortes huées du public), Brock Lesnar va terrasser Ricochet avant d’aller à Wrestlemania et détruire Drew McIntyre avec le F5. Il conclu en disant qu’il ne sait jamais trompé dans ses spoilers cette année, donc il le répète : “ceci n’est pas une prédiction, mais un spoiler”.

Pour conclure le segment, Heyman et Lesnar quittent le ring et ce dernier pose devant les fans canadiens (qui semblent l’aimer énormément) depuis la table des commentateurs.

Une vidéo promotionnelle rappelant le retour de John Cena à Smackdown, ce vendredi, est diffusée.

Après la publicité, Aleister Black fait son entrée vers le ring mais avec beaucoup de difficultés. Malgré l’attaque subie par The O.C. plus tôt, il tient tout de même à affronter Rowan.

Match simple
Aleister Black bat Erick Rowan
par tombé

Par pur sadisme, Rowan profite de la condition physique de Black pour tenter de le détruire un maximum. Il tente de le percuter pour le jeter dans les escaliers en acier mais Black contre. Le corps de Rowan frappe ainsi les escaliers et renverse la cage de ce dernier.

Rowan la récupère et la repose sur les escaliers tout en s’excusant auprès de la chose qui y est enfermée. Pendant ce temps le compte de l’arbitre atteint déjà neuf et Rowan parvient à remonter sur le ring de justesse. Black profite de la panique pour placer un BlackMass sur Rowan pour le compte de trois.

Après le match et sur le stage pour une rapide interview, Black dit qu’il fera face à AJ Styles la semaine prochaine. Pour ceux qui le trouve trop sombre et trop énigmatique, il un message simple : “AJ Styles, la semaine prochaine, on va se battre !” dit-il pour conclure.

En coulisses après la publicité, Drew McIntyre est interviewé par Charly Caruso. Il explique que ce match pour le WWE Championship à Wrestlemania est extrêmement important pour lui.

Il dit qu’à ses débuts à la WWE en 2009, il avait 23 ans et Vince McMahon lui-même avait affirmé qu’il serait un jour champion du monde. Depuis, il n’a jamais remporté un titre majeur.

Il a ensuite été renvoyé après avoir joué avec une guitare imaginaire avec 3MB. Il a tout fait pour revenir à la WWE afin que les gens ne se souviennent pas de lui comme un “idiot qui jouait à la guitare”.

C’est à NXT qu’il a effectué son retour rappelle t-il avant de remercier Triple H pour l’opportunité. Il affirme qu’il n’en veut qu’à une seule personne pour ce raté de début de carrière et c’est uniquement lui-même.

Il parle ensuite du Royal Rumble match, en disant qu’il pensait qu’à une seule chose avant de rentrer sur le ring : éliminer Brock Lesnar puis le vaincre à Wrestlemania pour le WWE Championship.

Avant la publicité, R-Truth se tient sur le ring pour une nouvelle édition de son talk-show “Truth TV”, qui effectue son grand retour. Il présente ses invités de la soirée, Bobby Lashley et Lana. Ces derniers font leur entrée vers le ring avant le lancement de la publicité.

Une fois RAW de retour sur les ondes, Lana affirme à Truth qu’elle s’en fiche de son “stupide talk-show”. S’ils sont là avec Bobby, c’est parce qu’il a un match de programmé avec lui ce jeudi à Super ShowDown.

Lana tente de parler tandis que les fans chantent “Rusev Day”. Truth récupère la parole et dit qu’il a un peu peur de Lashley car il est vraiment “gros”. Il change de sujet et lui demande s’il a vu le dernier film Sonic mais Lana hurle et demande à l’arbitre de faire sonner la cloche.

Match simple
Bobby Lashley (w/Lana) bat R-Truth
par tombé

Sans grande difficulté, Lashley parvient à river les épaules de Truth suite à un spear.

Jerry Lawler se trouve désormais sur le ring, entouré de Sarah Logan, Asuka, Ruby Riott, Natalya et Liv Morgan. Les Superstars sont assises devant des tables pour signer le contrat de leur Elimination Chamber match.

Asuka arrache le micro des mains de Lawler et hurle en japonais. Elle se plaint du fait qu’elles ne sont que cinq sur le ring et que Shayna Baslzer manque à l’appel. Lawley dit que cette dernière est présente en coulisses mais qu’elle est soit en reard soit qu’elle ne souhaite pas venir. Ils feront donc sans elle.

Toutes les femmes signent le contrat et la musique de Shayna Baszler retentit. L’ancienne NXT Women’s Champion débarque par le public, puis monte sur le ring pour signer le contrat. Elle fait face à Natalya et les deux se confrontent.

Asuka hurle en japonais et pousse Natalya au sol. Elle poursuit sa phrase en japonais tout en confrontant Baszler avant de finir sa phrase par “Mords moi”.

Baszler retire sa veste mais Natalya attaque Asuka tandis que Morgan se jète sur Riott. Logan tente de les séparer pendant que Shayna Baslzer se retrouve seule sur le ring. La musique de Becky Lynch retentit à son tour et la RAW Women’s Champion se dirige vers le ring.

Sans surprise, Lynch attaque Baszler mais la sécurité et les officiels parviennent à les séparer pour conclure le segment.

Match simple
Angelo Dawkins bat Murphy
par disqualification

Le match fut très court et interrompu par Seth Rollins lors d’une tentative de tombé par Dawkins. Rollins attrape Murphy et commence à remonter la rampe d’entrée.

Montez Ford s’empare d’un micro et dit qu’il a frappé Murphy tellement fort la semaine dernière, qu’ils lui ont retiré son prénom. Il le challenge dans un match et Rollins fonce sur le ring et l’accepte ainsi.

Match simple
Seth Rollins bat Montez Ford
par tombé

Dans un match très disputé, Seth Rollins parvient à contrer un Big Splash de Ford avant de lui assigner le Curb Stomp pour la victoire.

Les commentateurs révèlent que Beth Phoenix sera de retour à RAW la semaine dernière. La WWE Hall of Famer sera présente pour donner des nouvelles sur l’état de santé de son mari, Edge.

Match simple
Randy Orton bat Kevin Owens
par tombé

Pendant le match, Rollins, Murphy et AOP débarquent en ringside. Quelques minutes plus tard, ils sont chassés par The Viking Raiders et The Street Profits.

Cela n’empêche pas à Rollins de revenir près du ring plus tard et de distraire Owens. Cela permet à Orton de placer son DDT mais obtient la victoire grâce à un compte de trois très rapide de la part de l’arbitre.

Rollins s’empare de deux chaises et les balancent aux pieds de Randy. Ce dernier hésite mais décide de les utiliser. Cependant Owens parvient à se relever à temps et attaque la vipère.

Il descend du ring et s’en prend à l’arbitre. Il l’attrape puis le balance sur le ring et lui arrache son maillot. En dessous, on y découvre un t-shirt de Seth Rollins. Owens hésite à le frapper avec une chaise mais préfère finalement lui assigner un Stunner.

Pendant ce temps là sur le stage, Rollins affirme qu’il n’a rien à voir avec tout cela. Owens n’en tient pas compte et sort une table du dessous du ring pour faire passer l’arbitre à travers avec un Powerbomb. Le show se conclu par la célébration de Owens devant son public.