Résultats complets de WWE RAW du 17 février 2020

1

Ce nouvel épisode de WWE Monday Night RAW s’ouvre en ce 17 février 2020 depuis la Angels of the Winds Arena de Everett, Washington, avec l’entrée de Randy Orton. Une fois sur le ring, silencieux, il pointe simplement l’écran géant, là où un récapitulatif de sa confrontation avec Matt Hardy la semaine dernière est diffusé.

Une fois la vidéo diffusée, Randy Orton dit qu’il est supposé affronter Matt Hardy dans un No Holds Barred ce soir mais que cela n’arrivera pas. Il poursuit en disant que Hardy est examiné par les médecins actuellement, mais même si il reçoit le feu vert, il ne peut pas lui faire face après ce qu’il s’est passé la semaine passée.

Il est interrompu par Matt Hardy lui-même, qui réalise son entrée sur le stage avec un collier cervical. Micro en main, Hardy continue à se questionner sur les raisons qu’ont mené Orton à attaquer Edge. Il plaide une fois de plus la cause de Edge mais également la sienne.

Matt dit que, à l’instar de Edge, ce n’est pas Orton qui décidera quand sa carrière prendra fin. Seul lui peut le décider. Il dit que les médecins refusent de le laisser combattre ce soir, mais il est là pour se battre et tient à tenir sa promesse.

Orton dit à Matt qu’il ne peut rien faire dans son état et qu’il ne pourrait pas se défendre s’il décide de lui mettre un RKO au centre du ring. Il poursuit et dit à Matt qu’il le respect profondément mais que personne ne pourra comprendre pourquoi il a décidé de faire cela à Edge. Concernant ce dernier, non seulement il le respect dit-il, mais l’aime aussi comme un frère. “Désolé, je suis désolé” répète-il, tout en combattant les voix dans sa tête.

Il quitte le ring et rejoint le haut du stage. Il retire doucement sa veste et Matt Hardy fonce chercher une chaise en guise de défense. Orton débarque sur le ring et Hardy tente de le percuter avec une chaise mais Orton parvient à contrer facilement le coup.

Orton frappe Hardy et le plante au milieu du ring avec un RKO. Se suit une longue série de coups de chaise dans le crâne de Matt, un par minute. Jonglant entre le remord et la folie, Orton détruit littéralement l’homme qu’il dit respecter.

Le massacre se poursuit pendant de longues minutes et Orton n’en démord pas. A plusieurs reprises, avec une chaise, il frappe le crâne de Matt, posé sur les escaliers en acier. Son dernier coup est accompagné par de nouveaux “Je suis désolé”, qui semblent être aussi sincère que sa folie.

Match simple
Aleister Black bat Erick Rowan
par tombé

A l’aide d’un double Black Mass, Aleister Black parvient à river les épaules de Erick Rowan pour remporter le match.

Après la publicité, Charlotte Flair réalise son entrée sur le ring. Micro en main, elle rappelle qu’elle était à NXT TakeOver: Portland ce dimanche. Un récapitulatif de son apparition surprise est diffusé. Une fois cela fait, elle explique avoir été impressionnée par Rhea Ripley pendant son match et s’est souvenue de son entrainement à NXT.

Elle dit que Rhea n’a pas eu le même parcours qu’elle et a l’audace de la défier alors qu’elle n’a pas eu le même mal qu’elle à se frayer un chemin vers le succès. Aujourd’hui, avec NXT comme troisième brand de la WWE , tout est plus facile pour Rhea.

Charlotte affirme que Rhea est forte, très forte, mais qu’elle a besoin d’humilité et c’est ce qu’elle recevra à Wrestlemania, dit-elle pour conclure le segment.

24/7 Championship Triple Threat match
Riddick Moss (c)bat Mojo Rawley & R-Truth
par tombé

Moss empoche la victoire et conserve sa ceinture grâce à un petit paquet sur Rawley. Après le match, Mojo hurle sur Truth mais ce dernier lui assigne son finisher avant de rejoindre les coulisses.

Drew McIntyre fait désormais son entrée vers le ring. Micro en main, il rappelle qu’il ne reste que 48 jours avant Wrestlemania 36. Il dit qu’il veut rajouter un peu de piment à l’excitation autours de l’événement.

Il propose aux fans qui veulent passer à la télévision, comme il le dit, de pointer le logo de Wrestlemania avec lui. Après un compte de trois, tous les fans le font avec Drew.

Il parle ensuite de son match avec Brock Lesnar à Wrestlemania et de comment il compte vaincre The Beast. Il est interrompu par la voix de Paul Heyman. Ce dernier se présente, comme à son habitude, avant d’annoncer son client tout en pointant l’entrée du stage.

Mais Brock Lesnar n’apparait pas et Heyman s’en amuse, en se moquant des fans et de McIntyre pour avoir cru qu’il était là. Chacun leur tout, Heyman et McIntyre exposent les raisons pour lesquelles ils vont gagner lors de Wrestlemania 36.

Heyman explique n’avoir aucun problème avec Drew, cependant il connait quelqu’un qui a des comptes à régler avec lui : MVP. Ce dernier débarque sur le stage, micro en main.

Il dit qu’il a invité Drew la semaine passée dans “VIP Lounge” car c’est un vieil ami mais qu’il l’a trahi. Il affirme qu’il va le corriger et lui donner une leçon. Une seconde avant que la cloche ne sonne, MVP attaque Drew. Quelques instants plus tard, l’arbitre parvient à convaincre MVP d’arrêter et le match démarre.

Match simple
Drew McIntyre bat MVP
par tombé

Trois minutes et un Claymore plus tard, Drew McIntyre remporte son match.

Becky Lynch débarque désormais sur le ring. Elle dit qu’elle est venue ici aux États-Unis pour la gloire et la fortune. Maintenant qu’elle est riche, elle sait ce qu’elle peut faire de cette fortune, dit-elle avec un sac en papier dans la main. Elle y sort des billets de 100 dollars et les balance sur le ring.

Elle dit que c’est l’argent qui lui permettra d’acheter ses tickets en ringside pour les prochains shows lorsqu’elle aura détruit Shayna Baszler. Elle affirme que de très mauvaises choses arrivent lorsqu’on la provoque ainsi. Becky dit que les seuls les animaux mordent la nuque et c’est lorsqu’ils veulent maitriser leurs proies. Mais elle n’est pas la proie de Baszler.

Elle est interrompue par la voix de cette dernière, qui se trouve sur l’écran géant. Baszler rappelle qu’elle sera dans l’Elimination Chamber match qui permettra de déterminer l’adversaire de Lynch pour le RAW Women’s Championship à Wrestlemania.

Elle dit que cette stipulation se déroule dans une cage et que cela l’avantage puisqu’elle est une ancienne combattante MMA. Elle va faire qu’une bouchée de ses adversaires et qu’elle fera de même avec elle à Wrestlemania, dit-elle.

Lynch se tient toujours sur le ring et dit qu’elle regardera attentivement ce match et qu’elle espère la voir gagner, affirme t-elle avec le sourire pour conclure le segment.

Tag Team match
Angel Garza & Bobby Lashley battent Rusev & Humberto Carrillo
par tombé

Garza parvient à voler la victoire pour son équipe grâce à un petit paquet sur Rusev.

Match simple
Kairi Sane (w/Asuka)bat Natalya
par décompte à l’extérieur

Grâce à l’intervention discrète de Asuka, Kairi Sane remporte son match par décompte à l’extérieur après que Natalya ne soit pas parvenue à remonter sur le ring après le décompte de dix.

Nous retrouvons désormais Murphy et AOP sur le ring, pour un sermon du Monday Night Messiah Seth Rollins. Murphy présente justement ce dernier, en affirmant qu’il est le sauveur de RAW.

Seth Rollins fait ainsi son entrée sur le ring et fait une accolade à ses disciples. Il affirme qu’il n’a pas eu l’idée du nom “sermon” de ce segment mais il qu’il voulait simplement quelques minutes ce soir pour s’exprimer.

Seth dit que tout ce qu’ils font ensemble, ce mouvement, permet de rassembler les uns les autres. Il dit que la semaine dernière, ils ont conclu la première phase de ce mouvement et qu’ils prouveront ensemble qu’ils peuvent réaliser leurs objectifs en travaillant dur et par leur communion.

Les fans huent les Superstars et chantent “You suck” ou encore “Shut the f*ck up”. Rollins poursuit tout de même en disant que la deuxième phase de leur mouvement est sur le point d’aboutir et que cela sera difficile mais nécessaire.

Il dit comprendra la frustration des fans mais que tout ce qu’il fait est pour le bien commun. Seth poursuit en disant que toutes les Superstars qui refuseront de se soumettre en subiront les conséquences directes.

Il est interrompu par la musique de The Viking Raiders et ces derniers foncent vers le ring. Ils attaquent AOP et Murphy tandis que Rollins parvient à fuir. Sur le stage, Rollins se fait surprendre par le Stunner de Kevin Owens, pour conclure le segment.

Plus tard en coulisses, Seth Rollins challenge Kevin Owens et The Viking Raiders dans un match face à ses disciples, Murphy et AOP. Le match se tiendra en Main-Event.

Après la publicité, AJ Styles fait son retour après plusieurs semaines d’absence. Accompagné par The O.C, AJ Styles affirme être la meilleure Superstar de la WWE, toute brand confondue. Il dit que certaines personnes pensent qu’il n’est pas si Phenomenal qu’il affirme l’être, et cela le fait beaucoup rire.

Il poursuit en disant qu’il remportera son Gauntlet match à Super ShowDown et qu’il prouvera qu’il est bel et bien Phenomenal. Après cela, la question sera “Who’s next?” dit-il avant de citer plusieurs noms tels que Ricochet, Shawn Michaels, Undertaker, Diesel ou Sting.

Justement, le premier cité fait son entrée sur le ring. Styles le coupe immédiatement et lui dit qu’il a cité son nom uniquement pour être gentil. Ricochet lui demande alors s’il pense qu’il n’a pas ce qu’il faut pour devenir WWE Champion à Super ShowDown.

The O.C. rigolent à cette question mais Ricochet affirme tout de même qu’il parviendra à réaliser ses rêves et vaincre Brock Lesnar. Il challenge alors AJ Styles dans un match, ce soir. Karl Anderson affirme alors à Styles qu’il ne peut pas le laisser affronter un gars comme lui pour son retour à RAW. Il se propose alors pour lui faire face.

Match simple
Ricochet bat Karl Anderson
par tombé

Grâce à son finisher le Vertigo, Ricochet parvient à river les épaules d’Anderson pour le compte le trois.

6-Man Tag Team match
Kevin Owens & The Viking Raiders battent AOP & Murphy
par disqualification

La disqualification survient lorsque Seth Rollins intervient dans le match, qui était sur le point d’être remporté par Owens et les Raiders. Lui et ses disciples parviennent à prendre l’avantage et Owens se retrouve seul sur le ring avec eux.

Rollins s’empare d’un micro et dit qu’il l’a prévenu, c’est ce qui se passera si quelqu’un tente d’entraver la voie du succès. Il dit qu’il a trop souvent tenté de les arrêter et qu’il temps pour lui d’être “crucifié”.

Mais la musique des Street Profits interrompe Rollins et l’équipe attaque les heels. Rollins parvient à s’enfuir tandis que Ivar et Montez Ford réalisent chacun un Big Splash depuis la troisième corde et Owens un Stunner, sur leurs adversaires. Les babyfaces célèbrent sur le ring pour conclure cet épisode de RAW.