Détails concernant le contrat de Rusev et d’un potentiel départ de la WWE

3

Nous vous l’annoncions il y a peu sur CAQ, Rusev fera face AJ Styles, Erick Rowan, R-Truth, Andrade et Bobby Lashley dans un Gauntlet match qui se tiendra le 27 février prochain à l’occasion de WWE Super ShowDown. Le vainqueur de ce match recevra le trophée “Tuwaiq Mountain”, nommé d’après la région de la capital du pays, Riyah, ville où l’événement se tiendra.

Si certains ont pensé que cette annonce était synonyme d’accord trouvé entre Rusev et la WWE, il semblerait que ce ne soit pas le cas. Pour rappel, Rusev n’a toujours pas renouvelé son contrat avec la compagnie et les deux parties seraient en désaccord.

Pour le moment, les raisons de ce désaccord restent floues, comme le souligne le Wrestling Observer. Selon le site, cette apparition de Rusev à Super ShowDown n’est pas un signe d’apaisement et Rusev n’aurait donc toujours pas renouvelé son contrat.

En revanche, l’Observer précise que son contrat actuel n’expire pas “avant un bon moment”, bien que la date exacte n’est pas connue. Pour rappel, sa femme Lana à elle déjà renouvelée son entente avec la WWE, en novembre dernier.

D’après la même source, Rusev n’a pas apparu à la télévision depuis le 20 janvier dû à se conflit contractuel. Ce dernier avait perdu un match mixte avec Liv Morgan face à Bobby Lashley et Lana, à RAW.

Depuis quelques mois déjà, plusieurs rumeurs font état d’un malaise chez Rusev concernant sa position actuelle à la WWE et ses envies d’ailleurs. Lui-même se joue de ces rumeurs (ou véritable frustration) et ne manque pas d’en parler lui-même sur les réseaux sociaux.

En janvier dernier, The Bulgarian Brute avait par exemple modifié sa biographie Twitter pour y notifier qu’il sera bientôt un agent-libre. Cette biographie a été supprimée et remplacée quelques temps après.

Il est intéressant de noter que ce n’est pas la première fois que Rusev semble vouloir quitter la WWE. Des rumeurs similaires circulaient déjà sur le web en 2017 puis en 2018 et enfin en 2019.