Découvrez… Koji Iwamoto, le Junior au judo létal !

0

Dans le monde fabuleux du catch Japonais, beaucoup, vraiment beaucoup, de catcheurs et catcheuses de tous âges sont incroyablement talentueux, et mériteraient d’être connus à la hauteur de leurs capacités !

Pour cette troisième édition, regardons du côté de l’All Japan Pro Wrestling et leur division Junior Heavyweight, avec Koji Iwamoto !

Débutons ce focus par une affirmation dite avec la plus grande conviction possible : Koji Iwamoto est, à l’heure actuelle, un des tous meilleurs Junior Heavyweights / Cruiserweights au monde. De ce fait, il est tout à fait normal de mettre ce jeune homme de 29 ans en avant !

Iwamoto, possédant un passif assez riche dans le monde du judo, possède sept années d’expériences dans le catch, ayant commencé en 2012 au Sportiva Entertainment Dojo, là ou il s’est entraîné aux côtés de Shinya Ishida, notamment. Il apparaîtra parmi un bon nombre de fédérations lors de ses premières années : Dragon Gate, DDT, Zero1, Wrestle-1 ou encore la Pro Wrestling HEAT UP, là ou il a débuté. En 2016, Iwamoto fait ses débuts au sein de l’AJPW, et y laissera très vite sa marque.

Il gagne le Jr Battle of Glory lors de sa première participation en 2017, ira en finale l’année suivante, et remporte à nouveau le tournoi, cette fois en tant que champion World Junior Heavyweight. Ces performances en tournoi ainsi que ses deux règnes en tant que champion chez les Juniors ont déjà bien cimenté Iwamoto comme l’un des top Juniors, si ce n’est LE “Junior Ace” actuellement à l’AJPW. On peut ajouter les deux règnes avec les titres par équipe All-Asia, qu’il détient actuellement aux côtés de son partenaire au sein du groupe JIN, Jake Lee.

Pour ce qui est du style, Iwamoto se distingue avant tout par l’utilisation de diverses prises dejJudo, dont trois en particulier : Le Harai Goshi, le Seoi Nage ou encore l’Osotogari, qu’il sait utiliser de diverses manières selon la situation, aussi bien en tant que contre que pour finir un match. Hé oui, une prise de judo pour gagner par tombé !

Il est désormais temps de vous proposer trois rencontres pour en découvrir un peu plus sur Koji Iwamoto :

  • Koji Iwamoto (c) vs Kotaro Suzuki – AJPW Dream Power Series – 19.03.19

Fort de sa deuxième en victoire en trois participations lors du tournoi Jr Battle of Glory, Iwamoto a nommé comme premier challenger Kotaro Suzuki, seul homme à l’avoir battu lors du tournoi, que le champion n’a auparavant jamais pu vaincre. Le match est intense, Suzuki joue le rôle du vétéran usant de vice et d’intellect pour prendre le dessus, face à un Iwamoto en difficulté.

  • Koji Iwamoto vs Hikaru Sato – Jr Battle of Glory 2017 Final

Ici, la finale du tournoi Jr Battle of Glory, ou Iwamoto affronte un autre vétéran parmi les Junior Heavyweights, Hikaru Sato. Celui qui fut entraîné par nul autre que Minoru Suzuki démontre ses prouesses en terme de soumissions et de vice pour endommager la jambe d’Iwamoto, qui devra monter un comeback bien difficile dans de telles conditions.
Les dernières minutes du match, le climax si l’on peut dire est, par ailleurs, splendide.

  • Koji Iwamoto vs Taido / Fuminori Abe – Hard Hit – Samurai Wearing Leg Guards – 18.03.18

Ici, un match aux règles quelques peu inhabituelles entre Iwamoto et un de ses amis et actuel partenaire au sein de JIN, Fuminori Abe. Les deux hommes débutent la rencontre avec trois points chacun, et le but est d’amener son adversaire à zéro en le forçant à, par exemple, se saisir des cordes pour casser la prise appliquée. Iwamoto et Abe font étalage de leur technique et leur maîtrise des soumissions, du travail au sol. Le combat ne dure qu’environ 7 minutes, comme quoi il ne faut pas beaucoup de temps pour réaliser une clinique technique !

Le monde du catch regorge de talents encore insoupçonnés du grand public, et celui que j’ai moi-même présenté comme l’un des tous meilleurs Junior Heavyweights actuels n’a pas été dénommé ainsi pour rien ! Koji Iwamoto n’a peut-être pas la reconnaissance d’un Hiromu Takahashi pour ne citer que lui, mais il joue dans la même cour, celle des grands de la division Junior au Japon et plus encore, en terme de capacité.