Résultats de WWE RAW (27/01/20) – La route vers Wrestlemania débute !

5

Ce nouvel épisode de WWE RAW s’ouvre en ce lundi 27 janvier 2020 depuis le AT&T Center de San Antonio, Texas, 24 heures après le Royal Rumble. Le show débute avec un résumé vidéo de l’accomplissement de Drew McIntyre, qui a remporté le Royal Rumble match pour ainsi décrocher son ticket vers Wrestlemania 36. Le générique se lance et les pyros suivent. Tom Phillips, Baron Saxton et Jerry Lawler nous souhaitent la bienvenue depuis la table des commentateurs. Ils annoncent que Charlotte Flair, elle aussi vainqueur du Royal Rumble match, annoncera ce soir quelle championne elle fera face à Wrestlemania.

Nous nous dirigeons vers le ring avec l’entrée de Drew McIntyre. Il est accueilli par des chants “You deserve it!” de la part des fans et dit qu’il a l’impression de rêver depuis ces dernières 24 heures. Il dit avec fierté que “Drew McIntyre est le vainqueur du Royal Rumble 2020” avant d’affirmer qu’il est temps pour lui de lancer un challenge. Drew rend la chose officiel et annonce qu’il challenge Brock Lesnar pour le WWE Championship à Wrestlemania. Il dit que toutes les Superstars en coulisses ont peur de Lesnar, sauf lui. Quand il l’a vu sur le ring, il s’est dit qu’il pouvait sans problème le faire passer par dessus la troisième corde avec un Claymore Kick et s’est exactement ce qu’il s’est passé.

Il poursuit en disant qu’il a “des envies de Claymore Kick” ce soir, il challenge donc toute Superstar souhaitant lui faire face, ce soir. La musique de The O.C. retentit et Luke Gallows et Karl Anderson débarquent sur le ring. Anderson annonce qu’il challenge McIntyre dans un match ce soir, mais Gallows annonce la même chose. McIntyre en rigole et propose alors à l’équipe de les affronter tous les deux, en même temps, tout de suite.

2-on-1 Tag Team match
Drew McIntyre bat Luke Gallows & Karl Anderson
par tombé

A peine trois minutes suffisent à McIntyre pour détruire Gallows et Anderson. Avec un Claymore Kick sur les deux Superstars, Drew réalise le tombé sur les deux hommes à la fois pour décrocher une victoire éclaire.

Après cette démonstration de force, McIntyre est attaqué par le champion de la WWE Brock Lesnar, qui porte un F5 sur son futur challenger. Lesnar et Heyman quittent le ring et le stage pour conclure ce segment d’ouverture.

RAW se poursuit après la publicité avec l’entrée de Rey Mysterio. Il fera face à MVP, qui a effectué son retour au Royal Rumble ce dimanche.

Match simple
Rey Mysterio bat MVP
par tombé

Mysterio remporte sa première victoire sur la route vers Wrestlemania grâce à 619 dans le dos de MVP alors que ce dernier tentait de contrer le finisher du luchador. Mysterio conclu l’action avec un splash, toujours dans le dos de son adversaire, pour le compte de trois.

Après la publicité, le show continue avec l’entrée de Aleister Black. Il va faire face à un talent local, dans un instant.

Match simple
Aleister Black bat un compétiteur local
par tombé

Quinze secondes et un BlackMass plus tard, Aleister Black décroche la victoire par tombé. Micro en main, il rappelle qu’il a été éliminé du Royal Rumble hier soir. Il dit que ni Buddy Murphy ni Seth Rollins sont les responsables. Le seul responsable est lui-même, dit-il. Il poursuit en disant que, pendant des mois, il a attendu que les Superstars viennent toquer à sa porte pour lui demander un combat avec lui. Black s’assoit en tailleur et les lumières se tamisent. Il conclu sa promo en disant que cela est terminé car il compte désormais choisir lui-même qui il veut combattre.

Seth Rollins et Buddy Murphy font désormais leur entrée vers le ring avant le lancement de la publicité. De retour à l’antenne, les nouveaux RAW Tag Team Champions se tiennent sur le ring et Rollins tient un microphone. Il dit qu’il a été éliminé du Royal Rumble par le vainqueur, Drew McIntyre. Il dit que ce dernier est le nouveau chouchou des fans mais qu’ils finiront par le trahir lui aussi, tôt ou tard.

Il poursuit en disant qu’il souhaite parler de choses positives en rappelant qu’il a éliminé Samoa Joe et Kevin Owens et grâce à lui aucun des deux n’iront à Wrestlemania. Il continue à vanter ses qualités avant de dire que Joe et Owens l’ont challengé pour les RAW Tag Team Championships et qu’il a accepté car c’est un homme généreux.

Owens et Joe débarquent sur le stage. Owens dit que Rollins parle toujours trop et qu’il est par ailleurs un vrai idiot et qu’il “craint” énormément désormais. Lui et Joe se moquent de Rollins mais également de Murphy, qu’il rabaissent en le désignant comme larbin de Rollins. Ce dernier réclame à Joe et Owens d’arrêter de parler et de venir tout de suite sur le ring pour combattre pour les titres.

Owens et Joe trouvent le comportement de Rollins bizarre, car ce n’est pas dans ses habitudes de réclamer un combat. Owens pense que AOP se cachent quelque part près du ring et qu’ils les attendent pour les attaquer. Rollins affirme que c’est totalement faux et dit qu’il s’était douté de cette méfiance. C’est pour cela qu’il a placé un caméraman avec AOP pour leur prouver qu’ils ne sont pas là. AOP apparaissent sur l’écran géant mais Owens et Joe ne sont toujours pas convaincus. Joe affirme que Rollins est un menteur et que ces images pourraient très bien être enregistrées puisque l’arène a grouillé de caméras toute la journée.

Rollins affirme qu’il n’est pas un menteur et ces images sont bien en direct. Il demande à AOP de parler à Owens pour leur prouver mais ils parlent dans leur langue. Rollins affirme alors qu’ils se trouvent dans son vestiaire personnel pour tenter de convaincre Owens et Joe. Mais ces derniers semblent contents d’obtenir cette information et disent alors qu’ils n’auront pas à se méfier d’eux pendant le match. The Viking Raiders débarquent dans le vestiaire et attaquent AOP. Owens et Joe, qui avaient donc tout plannifié depuis le début, foncent vers le ring pour leur match de championnat, qui débutera après la publicité.

RAW Tag Team Championships
Seth Rollins & Buddy Murphy (c) battent Kevin Owens & Samoa Joe
par tombé

Pendant le match et durant la publicité, Samoa Joe se blesse et est conduit en coulisses par les officiels. Kevin Owens se retrouve donc seul face à Rollins et Murphy. Malheureusement pour lui, cet handicap numérique lui coûte les RAW Tag Team Championships. Alors que Owens tente le Stunner sur Murphy, Rollins intervient et se prend finalement le Stunner à sa place. Murphy profite de la confusion et réalise un petit paquet sur Owens pour conserver les ceintures rouges.

Accompagné de Zelina Vega, Andrade fait désormais son entrée vers le ring. Il va défendre le United States Championship face à Humberto Carrillo, dans un instant, après la publicité.

De retour à l’antenne, Becky Lynch se trouve en coulisses pour une interview. Interrogée à propos de Charlotte Flair et de sa victoire au Royal Rumble, l’irlandaise affirme que si Flair souhaite lui lancer un challenge, ça ne serait pas la première fois mais ce sera cependant la dernière. The Man se tourne et montre sa nouvelle veste avec un logo “G.O.A.T.”.

United States Championship
Humberto Carrillo bat Andrade (c)
par disqualification

A cause d’une intervention physique de Zelina Vega, Andrade perd la rencontre par disqualification mais conserve tout de même sa ceinture. Après la rencontre, Andrade arrache les protections du sol et tente de réaliser le même scénario qui a conduit Carrillo à s’absenter pendant plusieurs semaines. Mais la situation s’inverse et c’est Carrillo qui porte un Hammerlock DDT à Andrade, qui s’écrase le crâne sur le sol nu.

Après la publicité, Charlotte Flair fait désormais son entrée sur le ring. Micro en main, elle dit qu’elle a fait ce qu’elle a dit qu’elle allait faire : remporter le Royal Rumble. Elle a remporté ce match “car elle est Charlotte Flair”, se vante t-elle. Elle demande aux fans de faire ses éloges comme elle le mérite puis une vidéo résumant sa victoire est diffusée.

Charlotte poursuit en disant que, à Wrestlemania, elle va challenger… quelqu’un pour le titre mais qu’elle n’a toujours pas décidé, dit-elle en se moquant des fans. Elle est interrompue par la musique de Asuka et cette dernière débarque le ring avec Kairi Sane. La nipponne parle dans sa langue natale avant que Charlotte l’interrompre en lui demandant si elle veut célébrer sa victoire du Royal Rumble 2018 avec elle. Asuka attaque alors Flair et la publicité se lance.

Match simple
Charlotte Flair bat Asuka
par disqualification

Sur une tentative de Figure 8 Leglock portée sur Asuka, Charlotte remporte le match mais pas par soumission, par disqualification. Elle survient lorsque Kairi Sane attaque Flair pour éviter à sa co-équipière d’abandonner. Le segment se conclu sur la fuite de Asuka et Sane lorsque Flair parvient à reprendre contrôle de la situation.

RAW se poursuit avec un segment en coulisses avec The Street Profits et Kelly Kelly. Ces derniers discutent et rigolent ensemble, pendant que Dawkins et Ford résument les événements de RAW et du Royal Rumble.

Mojo Rawley fait désormais son entrée vers le ring et il est accompagné par la Superstar de NXT, Riddick Moss. Rawley va défendre le 24/7 Championship dans un instant.

Après la publicité et sur le ring, Mojo Rawley ironise sur le fait que le 24/7 Championship va enfin être défendu sur un ring. Il dit qu’il est prêt à défendre ce titre partout, sur ce ring, dans les coulisses ou “dans la maison de ta mère” dit-il aux fans. Il présente ensuite son nouvel acolyte, Riddick Moss. Il lance alors un Open Challenge à toute Superstar qui souhaite une opportunité à son titre et c’est No Way Jose qui répond présent.

24/7 Championship
Mojo Rawley bat No Way Jose
par tombé

En moins de 30 secondes, Rawley parvient à vaincre son adversaire et ainsi converser sa ceinture. R-Truth, déguisé en hamburger et fondu parmi les danseurs de No Way Jose, débarque sur le ring et fait le tombé sur Rawley pour remporter une énième fois la ceinture. Mais cela n’est que temporaire puisque Moss empêche Truth de fuir, donnant l’opportunité à Rawley de récupérer son championnat et c’est ce que ce dernier fait.

Avant la publicité, Lana fait son entrée sur le ring. Elle va faire face à Liv Morgan dans un match où Rusev et Bobby Lashley ne peuvent être présents en ring-side.

Match simple
Liv Morgan bat Lana
par tombé

Morgan parvient à décrocher une victoire rapide grâce à son nouveau finisher, un Jumping Complete Shot porté lorsque Lana était assise sur la seconde corde.

Match simple
Erick Rowan bat un compétiteur local
par tombé

Comme chaque semaine, Rowan détruit son adversaire et remporte le match par tombé grâce à son finisher, le Iron Claw.

L’un des moments les plus attendus de ces neuf dernières années arrive enfin : Edge est de retour à RAW après avoir effectué son retour sur les rings. Micro en main, le 11 fois champion du monde et WWE Hall of Famer se tient au centre du ring. Il évoque la réaction qu’il a reçu hier soir au Royal Rumble de la part des fans et, en tant qu’artiste et athlète, cela signifie énormément pour lui. Il remercie sincèrement les fans pour cela tandis que ces derniers chantent “You still got it!”, chant auquel Edge répond “bien sûr que oui” avec le sourire.

Il passe aux choses sérieuses et dit que, il y a neuf ans, il a été “disqualifié” de ce sport pour toujours. Depuis tout ce temps, il s’est toujours demandé “et si ?”. Puisqu’il ne veut rien laisser au hasard, il a décidé de prendre les taureaux par les cornes. Il s’est fait opérer et s’est entrainé pour atteindre sa meilleure forme physique à l’âge de 46 ans car il compte terminer sa carrière selon ses termes.

Il poursuit en disant qu’il a effectué son retour sur les rings ce dimanche au Royal Rumble et qu’il a vu de vieilles connaissances mais aussi de nouveaux visages. Il cite notamment Randy Orton, Kevin Owens, Seth Rollins ou encore Aleister Black. Il continue et affirme qu’il ne se fait pas d’illusions car, il le sait, ce retour ne sera pas très long. Il n’est plus tout jeune et a grisé, mais ce n’est pas ça qui va le stopper dans sa course.

Edge continue mais est interrompu par la musique de Randy Orton. La Vipère arrive sur le ring et prend son ami dans ses bras. Orton dit qu’il est connu pour avoir un caractère fort, presque auto-destructeur, surtout quand il était jeune. La larme à l’oeil, il dit que c’est Edge qui lui a tendu la main pour le sortir du trou dans lequel il s’était enfoncé. Il regarde alors Edge, en pleure, et lui dit qu’il souhaite rebondir sur son fameux “et si ?”. Il lui pose alors une question : “Et si nous reformions Rated RKO une dernière fois ?”.

Edge est très ému mais est surtout très surpris par un RKO de nul part par Orton, sous les yeux choqués de l’Univers de la WWE. Edge est allongé sur le ring et se tient la nuque, alors que Orton le frappe dans le dos avec une chaise. Il ouvre désormais cette chaise et la place sur la nuque et tête de Edge, totalement inconscient. Il grimpe sur la seconde corde et pense longuement au geste qu’il compte faire. Finalement, il décide de descendre et d’enlever la chaise du crâne de Edge. Il quitte le ring et remonte doucement la rampe d’entrée.

Soudainement, Orton décide de faire demi-tour et fonce récupérer non pas une, mais deux chaises. Il remonte sur le ring malgré la demande d’arrêter provenant des arbitres et des fans. Il place une chaise sur le ring et y dépose la tête de Edge dessus. L’autre chaise en main, Orton réfléchi une fois de plus mais décidé finalement d’achever Edge en le frappant derrière le crâne. C’est sur ces terribles images que Monday Night RAW se conclu.