Découvrez… Takuya Nomura, le diamant brut de la BJW

1

Dans le monde fabuleux du catch japonais, beaucoup (vraiment beaucoup) de catcheurs et catcheuses de tout âge sont incroyablement talentueux, et mériteraient d’être connus à la hauteur de leurs capacités !

Pour ce premier papier pour Catch au Quotidien, je vous propose un court focus sur un catcheur que j’ai moi-même découvert courant 2019, qui est devenu instantanément un de mes favoris (et peut-être, bientôt l’un des vôtres !) : Takuya Nomura de la Big Japan Pro Wrestling !

Commençons, si vous le voulez bien, par le début. Takuya Nomura, c’est bientôt quatre ans d’expérience dans le monde du catch, suite à ses débuts en avril 2016. Entraîné par l’un des maîtres incontestés du style “Catch as catch can” aujourd’hui, en la personne d’Hideki Suzuki (lui-même formé par le légendaire Billy Robinson) ainsi que par Kazuki Hashimoto, Nomura fait déjà parler de lui comme un des meilleurs jeunes talents de la scène japonaise !

Agé de seulement 26 ans, le jeune homme a déjà eu l’occasion d’époustoufler pas mal de fans de Puro de par la maîtrise du style qu’il pratique, à base de travail au sol, de prises de soumission et de coups “stiffs” qui mettraient certainement K.O un non-initié. Au sein de la BJW bien sûr, là où tout a commencé et devrait continuer pour lui, mais aussi lors du show produit par Riki Choshu, “Power Hall”, en 2018, ou assez régulièrement du côté de la DDT / BASARA. Son match le plus notable ? Indéniablement son affrontement face à Yuji Okabayashi, l’une des stars de la BJW (et l’un des meilleurs “big man” au monde), en juillet dernier pour le titre World Strong Heavyweight, acclamé comme étant un des tout meilleurs matchs de 2019 par beaucoup de personnes l’ayant vu.

Histoire de vous donner envie, je vous propose une petite liste de quatre matchs à voir impérativement (et trouvables relativement facilement) si vous êtes intéressés par ce jeune catcheur prometteur au style à la fois simple et efficace :

Takuya Nomura vs. Yuji Okabayashi (c) – World Strong Heavyweight Championship – BJW Osaka Surprise 42 ~ Strong World

Comme dit un peu plus haut, ce match est très probablement le meilleur dans la jeune carrière de Nomura. Lors de matchs par équipe servant de preview à cette rencontre, Nomura s’était concentré sur le bras d’Okabayashi, faisant du champion une “bête blessée” surmotivée, qui ne comptait pas se laisser dompter. Un seul mot suffit pour décrire ce match : masterclass.

➧ Takuya Nomura & Hideyoshi Kamitani vs. The Aggression (Katsuhiko Nakajima & Masa Kitamiya) – Riki Choshu Produce Power Hall 2018

Les interactions entre Nakajima et Nomura élèvent ce match à elles seules. Très probablement une “breakout performance” pour Nomura, qui faisait face à l’un des tous meilleurs strikers de la planète en la personne de Nakajima. Si ce match par équipe a réussi une chose, c’est de donner à tout ceux qui l’ont vu, l’envie de voir un match singulier entre Nakajima et Nomura. En 2020, peut-être ?

Takuya Nomura vs. Fuminori Abe – DDT BASARA 112 ~ Banquet

Bien que Nomura et Abe ont plutôt l’habitude d’être partenaires au sein de “The Astronauts”, ils s’affrontent ici dans ce qui est une clinique entre deux catcheurs qui se connaissent sur le bout des doigts. Du travail au sol aux splendides échanges de coups, vous ne verrez pas beaucoup de matchs courts d’une telle qualité.

Takuya Nomura vs. Hideki Suzuki (c) – World Strong Heavyweight Championship – BJW 20.06.18

Pour finir, le tout premier challenge pour le titre World Strong Heavyweight de Nomura, face à son mentor et celui qui lui a quasiment tout appris. Un match dans un style “shoot fight” ou, sans surprise, le travail au sol prédomine. Nomura n’avait que deux ans d’expérience lors de ce match, et on pouvait déjà y voir toute l’étendue de son talent !

Le monde du catch regorge de talents encore insoupçonnés du grand public, et Takuya Nomura en fait partie. Le diamant brut de la BJW a encore ses plus belles années devant lui et on peut espérer qu’au fil du temps, bien plus de fans de catch japonais auront l’occasion de le découvrir lui, et la BJW !