Résultats complets de WWE Smackdown du 17 janvier 2020

2

Ce nouvel épisode de WWE Friday Night Smackdown du 17 janvier 2020 s’ouvre depuis le Greensboro Coliseum Complex de Greensboro, Caroline du Nord, avec l’entrée du Big Red Machine Kane. Le vétéran, en tenue de combat, se tient au centre du ring micro en main. Ce dernier rappelle que nous sommes qu’à quelques jours de son événement préféré : le Royal Rumble. Cet événement promet uniquement souffrance aux esprits et aux corps des 30 âmes présentes sur le ring, dit-il. Tout cela n’a qu’un seul but, l’opportunité de combattre dans le Main Event de Wrestlemania. Ce match est devenu un véritable enfer et tout cela est à cause de lui, dit-il en rigolant et avec fierté.

Il est interrompu par le générique de la Firefly Fun House et Bray Wyatt apparait sur l’écran géant. Ce dernier annonce dans un premier temps que Ramblin Rabbit est toujours en vie, avant de parler du Royal Rumble match et de mettre en garde toute personne osant le challenger pour le Universal Championship à Wrestlemania. Wyatt rappelle que Kane a déjà croisé le chemin du Fiend, puisque sa photo est déjà sur le mur de la Firefly Fun House. Il met en garde Kane, affirmant que The Fiend va vouloir se venger une fois de plus. Les sons aigus annonçants l’arrivée de ce dernier retentissent et le Coliseum est plongé dans le noir. Kane se tient debout devant le ring et The Fiend apparait sur le ring en sortant de celui ci.

Kane se retourne doucement, avant de dire à The Fiend qu’il a mis du temps pour venir. The Fiend se tourne et Daniel Bryan l’attaque avec son Running Knee. The Fiend tente de fuir et retourne dans le trou qu’il a créé dans le ring, mais Bryan parvient à lui arracher quelques dreadlocks. Le segment se conclu avec Bryan et Kane au centre du ring, chantants “YES!” avec le public.

Après la publicité et en coulisses, Daniel Bryan annonce qu’il souhaite challenger The Fiend pour le WWE Universal Championship au Royal Rumble, dans un Strap match. Puisque The Fiend ne fait que fuir lorsqu’il est en danger, seule cette stipulation peut lui permettre de le conserver près de lui et être certain qu’il ne fuit pas.

Pour la première fois en plus de huit ans, John Morrison sera en action sur le ring et il va faire face à Big E dans un instant. The Shaman of Sexy conserve son entrée originale, avec pyros et slow-motion, ainsi qu’une tenue similaire qu’en 2011.

Match simple
John Morrison (w/The Miz) bat Big E (w/Kofi Kingston)
par tombé

Morrison parvient à décrocher sa première victoire pour son retour avec son fameux finisher le Starship Pain, légèrement modifié par rapport à son précédent qu’il exécutait avant de quitter la WWE.

Tag Team match
The Usos battent The Revival
par tombé

Le match se conclu par la victoire des Usos grâce au Splash de Jimmy sur Dash Wilder depuis la troisième corde, suivi d’un compte de trois.

Après la publicité, The Revival se font interviewer en coulisses. Wilder et Dawson affirment qu’ils vont devoir prendre les choses en main puisque la WWE ne compte rien changer dans la division par équipe ni pour eux. Ils sont interrompus par des cris, provenant de Lacey Evans, Sasha Banks et Bayley, en train de se battre. Banks est au sol et se tient la cheville tandis que Evans et Bayley se battent. Elles sont finalement séparées par des arbitres.

Toujours en coulisses, Sonya Deville demande à Mandy Rose une faveur. Elle souhaite que Otis se trouve en ring side pendant son match ce soir, disant qu’elle comprend désormais pourquoi Mandy est si gentille avec lui. Mandy affirme qu’Otis est un gars super gentil, mais elle ne sait pas s’il va accepter d’être présent. Deville dit que si la demande vient d’elle il acceptera, puis quitte la pièce.

Dans le cabinet médical, Banks souffre de sa cheville tandis que Bayley insulte Evans et affirme qu’elle compte bien lui briser tous les os de son corps si elle l’a re-croise. L’officiel de la WWE Adam Pearce débarque et annonce à Banks que son match face à Lacey Evans aura toujours lieu ce soir. Banks dit qu’elle ne peut pas combattre à cause de sa cheville mais Pearce affirme qu’elle sera remplacée par Bayley. Ce match ne sera pas pour le Smackdown Women’s Championship mais aura lieu après la publicité.

Match simple – non title
Lacey Evans bat Bayley
par tombé

De nul part, Lacey Evans claque son Women’s Right sur Bayley alors que la Smackdown Women’s Champion venait de se projeter dans les cordes.

En coulisses, Shorty G est interviewé concernant l’attaque de Sheamus la semaine dernière. Il dit qu’il n’a pas avoir peur de lui mais qu’il sait que ce dernier est l’une des Superstars les plus imposantes et décorées de la WWE. Sheamus l’interrompre et se moque de lui en faisant semblant de ne pas le voir. Il le met tout de même en garde en le menaçant puis le provoque, ce qui déclenche la colère de Shorty G qui l’attaque. Les deux hommes se font séparer et Shorty G part tandis que Sheamus reste sur place et renverse une table de colère.

Après la publicité, Braun Strowman est en coulisses pour une interview. Avant toute chose, il annonce sa participation au Royal Rumble match. Il affirme qu’il compte bien obtenir un match pour le titre Intercontinental de Shinsuke Nakamura. Il dit qu’il se fiche du lieu et de la date, que cela peut avoir lieu ce soir ou au Royal Rumble mais qu’il compte obtenir cette opportunité.

Nous retrouvons désormais Elias sur le ring et guitare en main. Ce dernier dit à la foule qu’il a besoin d’elle, qu’il a besoin des fans. Il dit qu’il a besoin d’eux car ils sont les seuls à pouvoir dire que “WWE stands for Walk with Elias”. Il débute une chanson avant d’être interrompu par la musique de Shinsuke Nakamura.

Le champion Intercontinental est accompagné de Cesaro et Sami Zayn. Ce dernier tient à s’adresser directement à Braun Strowman et annonce qu’il refuse le challenge lancé par le Monster Among Men. Il insiste sur le fait que Shinsuke Nakamura a déjà remporté le Royal Rumble match et qu’il doit être en forme avant et pendant l’événement qui aura lieu dans neuf jours. Il met en garde tout le roster de la WWE affirmant que ce dernier remportera le match.

Les trois hommes s’apprêtent à quitter le stage avant d’être interrompus dans leur marche par Elias. Il affirme qu’il a non seulement écouté ce que Zayn a dit mais qu’il a écrit une chanson en même temps, appelé “Si seulement Sami pouvait la fermer”. Il demande aux fans de chanter le refrain “Shinsuke craint” avec lui. Il débute la chanson mais n’a pas le temps de la chanter puisque Zayn l’interrompe en lui hurlant dessus.

Elias et Zayn échangent quelques mots jusqu’à ce que ce dernier ordonne Cesaro d’attaquer Elias. Les deux se battent sur le ring, avant que Shinsuke et Sami n’interviennent pour accroitre leur supériorité numérique. Elias se fait sauver par Braun Strowman, qui ne fait qu’une bouchée des trois hommes, qui finissent par prendre la fuite pour conclure le segment.

Avant la publicité, une vidéo en hommage au WWE Hall of Famer Rocky Johnson, décédé cette semaine, est diffusée.

Match simple
Alexa Bliss (w/Nikki Cross) bat Sonya Deville (w/Mandy Rose, Otis & Tucker)
par tombé

A la demande de Mandy Rose, Heavy Machinery débarquent en ring-side pour assister au match de Sonya Deville. Mais la présence de Otis ne porte pas chance à Deville puisqu’elle perd son match par petit paquet. L’action de déroule lorsque Mandy Rose monte sur la seconde corde avant de tomber et être rattrapée par Otis. La scène déconcentre Deville, qui perd donc par tombé.

Avant la publicité, King Corbin et Dolph Ziggler se trouvent dans les vestiaires et motivent Robert Roode. Ce dernier va faire face à Roman Reigns dans un Tables match d’ici quelques minutes dans le Main Event de Smackdown.

Après la pause publicitaire, la stipulation “Strap match” est confirmée pour l’affrontement opposant The Fiend à Daniel Bryan pour le WWE Universal Championship au Royal Rumble. Également, Sheamus fera face à Shorty G dans un match simple, tandis que Bayley défendra le Smackdown Women’s Championship face à Lacey Evans.

Tables match – Le gagnant choisi la stipulation au Royal Rumble
Roman Reigns bat Robert Roode

Pendant le match, King Corbin et Dolph Ziggler se joignent aux festivités mais The Usos débarquent pour sauver leur cousin. Les frères jumeaux sautent depuis la troisième corde directement sur la table des commentateurs où se trouve Dolph Ziggler. Roman Reigns décroche finalement la victoire en faisant passer Robert Roode à travers une table.

Après le combat et pour conclure cet épisode de Smackdown, Reigns s’empare d’un micro et annonce que la stipulation de son match face à King Corbin au Royal Rumble sera un Falls Count Anywhere.