Résultats de AEW Dynamite (13.11.19) – SCU vs. Guevara & Jericho

0

Ce nouvel épisode de AEW Dynamite du 13 novembre 2019 s’ouvre depuis le Municipal Auditorium de Nashville avec un résumé du match opposant Kenny Omega à Jon Moxley à Full Gear. Dans cette vidéo, on y voit également Kenny Omega parler au médecin de la compagnie après son match samedi.

Match simple
Jon Moxley bat Michael Nakazawa
par tombé

Après le match, Moxley prend le micro et demande ironiquement si “ce match compte”. Il dit qu’il est beaucoup de choses mais il n’est pas un menteur. Il a dit que ce qui allait se passer à Full Gear et cela s’est produit, comme promis. Kenny Omega ne sera plus jamais le même, affirme Moxley. Il s’adresse directement à Omega désormais, l’insultant avant de rajouter que malgré tout il le respecte car il a eu le courage de monter sur le ring avec lui, contrairement à n’importe quelle autre personne dans les vestiaires. Il compte bien monter aux sommets de la AEW et brisera les nuques une par une pour y arriver, peu importe le temps que cela prendra. Moxley challenge n’importe quel catcheur à monter sur le ring pour se mesurer à lui.

Tag Team match
Dark Order battent Jungle Boy & Marko Stunt
par tombé

Après le match, Dark Order attaque Stunt et Jungle Boy mais ces derniers sont sauvés grâce au retour de Luchasaurus, qui décime l’intégralité de Dark Order à lui seul.

3-Way match
Darby Allin bat Shawn Spears & Peter Avalon
par tombé

Pendant le match, Joey Janela débarque sur la rampe d’entrée et Shawn Spears l’accueil en l’attaquant. Le match se termine avec la victoire de Darby Allin, laissé seul sur le ring avec Peter Avalon. Victorieux et micro en main, Darby dit cette simple phrase : “Moxley, j’accepte”, faisant référence au challenge lancé par ce dernier en début de show.

Match simple
Nyla Rose bat Dani Jordan
par tombé

Devant le ring avec Tony Schiavone pour une interview, Allie se fait attaquer par Awesome Kong et Brandi Rose. Kong prélève une fois de plus une mèche de cheveux à Allie, à l’instar de Full Gear.

“Le Champion” Chris Jericho fait désormais son entrée vers le ring. Au centre de celui ci et micro en main, il dit avoir prouvé qu’il est toujours le meilleur catcheur de tous les temps. Il demande un “merci” de la part de tout le roster de la AEW. Il a vaincu tous ceux que la AEW lui a donné comme adversaire, dont Cody. Il est interrompu par la musique de ce dernier mais il s’agit en réalité de MJF, lourdement hué par le public. Micro en main, MJF s’adresse aux fans disant que s’il n’avait pas jeté cette serviette à Full Gear, la carrière de leur catcheur préféré serait terminée. Pourtant ils veulent le huer, rajoute t-il, comme s’il était le méchant de l’histoire alors qu’en réalité il ont encouragé le véritable méchant depuis tout ce temps et son nom est Cody. MJF demande ironiquement aux fans s’ils aiment Cody et affirme que ce dernier n’en a rien à faire d’eux. Car le vrai Cody ne pense qu’à lui et une seule personne dans ce monde connait le vrai Cody et c’est lui. Le vrai Cody est un menteur, un manipulateur et a essayé de faire de lui sa marionnette. MJF poursuit en disant que Cody n’a fait que prétendre qu’il se souciait de lui. Que les fans le veulent ou non, ils regardent le nouveau visage de la AEW, car “il est meilleur que Cody et il le sait”, dit-il.

MJF se tourne désormais vers Jericho et affirme qu’il est un grand fan. Cependant, il a entendu dire que Jericho veut qu’il rejoigne The Inner Circle. Le AEW World Champion répond en disant que c’est amusant puisqu’il a entendu dire que c’est lui qui veut rejoindre The Inner Circle. MJF répond une fois de plus la même chose, tout comme Jericho. Après un court monologue, insultant les fans au passage, MJF dit à Jericho qu’il trouve étonnant de l’entendre insinuer que le plus grand espoir de l’histoire du catch, MJF, a besoin de lui. Jericho répond en disant qu’il semblerait qu’il a envie de devenir comme lui. Il liste leurs similitudes avec leur ville de naissance identique, ils ont un surnom à trois lettres, ils aiment les écharpes, sont drôles, beaux gosses. C’est comme si que ses parents étaient excités en le voyant battre Juventud Guerrera il y a 25 ans à WCW Saturday Night et que neuf mois plus tard il est sorti. MJF lui demande qui est “Juji” et Jericho répond par un “Cherche sur Google”, provoquant encore plus les rires de la foule. Jericho demande une fois de plus à MJF s’il veut rejoindre The Inner Circle et la répétition entre les deux recommence. Ils arrêtent avant de recommencer une fois de plus. Jericho demande alors à MJF s’il sait “qui est le plus gros c*n” à la AEW et MJF répond qu’il sait puis les deux se répètent une fois de plus. Ils marquent un blanc avant de réponde à l’unisson “Cody Rhodes” puis rigolent et se prennent dans les bras. En parlant du loup, Cody débarque sur le stage puis fonce sur le ring pour attaquer Jericho et MJF. Cependant, Cody perd vite l’avantage puisqu’il est attaqué par Wardlow, la nouvelle recrue de la AEW qui apparait dans des vignettes depuis plusieurs mois. Ce dernier détruit Cody et l’étrangle avec sa propre cravate. Cody est raccompagné par les médecins et officiels pour conclure le segment.

Match simple
PAC bat “Hangman” Adam Page
par TKO

En coulisses, The Young Bucks, Santana et Ortiz se battent pendant plusieurs minutes et se dirigent dans l’arène. La bagarre se poursuit mais est stoppée par la sécurité et les officiels. The Young Bucks parviennent à s’en débarrasser puis attaquent une fois de plus Proud & Powerful. La bagarre continue avec un double powerbomb porté par ces derniers sur Matt Jackson, qui traverse le décor en bois du stage. Private Party et la sécurité débarquent sur le stage pour porter main forte aux Bucks et faire partir Santana et Ortiz.

AEW World Tag Team Championships
SCU (Scorpio Sky & Frankie Kazarian) battent Chris Jericho & Sammy Guevara
par tombé