Polémique : La WWE accusée de racisme par l’une de ses Superstar

1
Crédit image : givemesport.com

Ce week-end sur Twitter, une grosse polémique a éclaté concernant la Superstar de NXT Jordan Myles et son t-shirt conçu par la WWE. Ce dernier a directement accusé Triple H et Vince McMahon sur le réseau social. Jordan Myles, connu sous le nom de ACH sur le circuit indépendant, a signé à NXT en janvier de cette année et a participé au NXT Breakout Tournament, compétition qu’il a remporté. Cette victoire lui a ainsi offert une opportunité au NXT Championship détenu par Adam Cole, mais sans succès.

Depuis ses débuts, Myles a un personnage très souriant et la WWE a décidé de jouer cette carte pour son futur t-shirt. Cependant, ce design n’a pas plus à de nombreux fans mais également à Myles lui-même, qu’ils considèrent comme profondément raciste. Ce design est assimilé au “Blackface”, une pratique théâtrale qui puise ses origines aux États-Unis. Cette dernière consiste à ce qu’une personne blanche se grime en personne noire pour les caricaturer. Du 19ème au 20ème siècle cette pratique était très courante et jugée comme profondément raciste par les afro-américains, victimes de l’esclavage puis par la ségrégation raciale aux États-Unis. Cette pratique du “Blackface” a disparu en 1960 suite au mouvement afro-américain des droits civiques. Vous pouvez découvrir le logo en question en fin d’article.

Malgré le fait que ce t-shirt a été dévoilé il y a plus d’un mois, Myles a fait entendre sa voix seulement ce dimanche. Extrêmement contrarié, il a visé Vince McMahon et Triple H en premier lieu, avant d’écrire une série de tweets pour exprimer son mécontentement. Le design du t-shirt a été modifié très peu de temps après sa commercialisation mais cela n’a pas suffit à Myles, comme il l’affirme. Vous pouvez lire la série de tweet en question en fin d’article.

Myles a également appelé à utiliser le hashtag “#ForTheCulture” et d’utiliser des photos de profils en noir et blanc, en signe de protestation. Depuis, plusieurs Superstars expriment leur soutien à Myles de cette façon, notamment Drew Gulak, Lio Rush ou Cedric Alexander mais également de nombreux talents du circuit indépendant.

En réponse à ces accusations, la WWE a envoyé un communiqué de presse à PWInsider, que voici :

“Albert Hardie Jr (alias Jordan Myles) a approuvé la vente de ce t-shirt. Comme toujours, nous travaillons en collaboration avec tous nos talents pour développer des logos et des modèles de marchandises pour obtenir leur contribution et leur approbation avant de procéder. C’était le même processus avec Albert, et nous avons répondu rapidement lorsqu’il a demandé plus tard à ce que le logo/t-shirt soit re-designé. Aucun t-shirt n’a été vendu.”

Ci-dessous, vous-pouvez retrouver la série de tweets en question de Myles :

https://twitter.com/GoGoMyles/status/1188297337392828417

“Ils vont regretter d’avoir fait ça…”

“Je vais continuer à poster ça jusqu’à ce que ma voix soit entendue. Je ne regrette rien de ce que je dis ou fais. La représentation est importante. Si Vince McMahon et Triple H ont cette “vision” de moi alors c’est une claque aux visages de TOUS les talents, fans et sympathisants afro-américains.”

“J’ai utilisé ce t-shirt comme carburant. Je savais que le t-shirt existait et ma conscience n’a pas pu se reposer depuis que je l’ai vu la première fois. Ma voix sera entendue… Ma véritable opinion sera entendue… Et MON PEUPLE aura son moment.”

“Ce t-shirt représente ce qui ne va pas en Amérique et dans l’industrie du catch.”