Challenges acceptés – Résultats de WWE Smackdown (23/07/19)

0

Ce nouvel épisode de WWE Smackdown Live s’ouvre depuis le American Airlines Arena à Miami en Floride avec Big E et Xavier Woods déjà présents à la table des commentateurs. Ils seront commentateurs spéciaux pour le début de soirée. Shane McMahon fait désormais son entrée sur le ring afin de s’adresser à Kevin Owens et l’Univers de la WWE. Dans un premier temps, le fils du Chairman rappelle ce qu’il s’est passé hier soir à RAW Reunion avec la présence de nombreuses légendes et dit que ce fut génial de les revoir. Mais il était également content de ne pas voir Kevin Owens, qui s’est contenté de se “cacher derrière ses réseaux sociaux”, dit-il. Shane annonce également que Owens l’a challengé à un match à Summerslam et qu’il accepte. Il précise que Kevin a dit que s’il ne peut le battre le 11 août prochain, il quittera la compagnie. Shane en profite pour montrer une vidéo de 2018 où Kevin Owens a dit “I Quit” après une défaite face à Seth Rollins à RAW.

Shane McMahon se fait interrompre ensuite par Kevin Owens. Ce dernier avoue qu’il a beaucoup de mauvaises choses à dire sur lui mais qu’il ne dira jamais qu’il n’est pas intelligent car il vient de prouver qu’il l’est en trouvant ces images. Owens poursuit en disant qu’il était en effet dans une période difficile de sa carrière à cette époque mais qu’aujourd’hui il est au top de sa forme. Il continue en disant qu’il ne compte pas quitter la WWE à Summerslam, car il va lui mettre une raclée à Toronto. Owens conclu en disant qu’il n’a pas forcément besoin d’attendre Summerslam pour lui mettre une raclée et qu’il peut le faire tout de suite, puis fonce vers le ring. Shane le stop immédiatement lui disant qu’il ne devrait pas faire ça s’il souhaite avoir son match à Summerslam. Mais il lui propose tout de même un match ce soir et annonce qu’il fera face à Roman Reigns pour conclure le segment.

Après la publicité et en coulisses, Shane McMahon annonce à Drew McIntyre qu’il sera l’arbitre spécial du match opposant Kevin Owens à Roman Reigns. Elias sera quant à lui chargé de la cloche et Shane McMahon lui-même sera l’annonceur spécial.

Match simple
Shinsuke Nakamura bat Apollo Crews
par tombé

Nous retrouvons désormais The Miz pour une nouvelle édition de Miz TV. Ce dernier accueille les fans avant de proposer un récap’ vidéo de RAW Reunion qui s’est déroulé ce lundi soir. Une fois la vidéo diffusée, The Miz présente son invité, le WWE Hall of Famer Shawn Michaels. L’hôte demande à HBK ce qu’il a pensé de RAW Reunion et de son ressentie sur la soirée. Ce dernier dit qu’il a pas pu s’empêcher de se sentir mal en prenant la place de la nouvelle génération mais qu’il n’a pas pu s’empêcher non plus de refuser cette invitation pour être présent à RAW avec la famille WWE, comme l’a expliqué Stone Cold. Shawn parle ensuite du membre honoraire de D-Generation-X d’hier soir, Seth Rollins, en disant qu’il est certain qu’il vaincre Brock Lesnar pour le WWE Universal Championship à Summerslam.

L’hôte et l’invité se font interrompre par Dolph Ziggler. Ce dernier critique, à l’instar de la semaine passée, les légendes de la compagnie. Il dit à Shawn qu’il a eu l’occasion de partir au soleil mais qu’il revient ici à chaque occasion qu’il a. Dolph poursuit disant qu’il a eu le coeur brisé quand il a fait son retour sur le ring car ce fut embarrassant. Michaels l’avoue et dit qu’il ne va pas le contredire. Il rétorque cependant que cela n’a pas été aussi embarrassant que de voir un “Shawn Michaels wannabe” ne réussir à rien à la fin de sa carrière, faisant bien sûr directement référence à Ziggler. Ce dernier continue de provoquer le Hall of Famer mais The Miz intervient en lui disant d’arrêter de chouiner en répétant que “cela devrait être moi” et de faire quelque chose à propos de ça s’il le pense. L’échange verbale se transforme en échange physique quand Ziggler touche par erreur The Miz avec un Superkick, visant Shawn en premier lieu. Les deux hommes finissent par se battre et le segment se conclu sur un second Superkick par Ziggler porté sur Shawn Michaels.

Match simple
Ember Moon bat Charlotte Flair
par tombé

Le match se conclu rapidement avec une distraction de Bayley permettant à Moon de remporter le match grâce à un petit paquet sur Charlotte. Quelques instants après le match et pendant qu’elle célébrait avec elle, Moon lance Bayley dans le ring et cette dernière est frappée par Charlotte. Moon revient dans le ring et place un Eclipse sur Charlotte puis un sur Bayley pour conclure le segment.

Nous retrouvons désormais le WWE Champion Kofi Kingston sur le ring. Ce dernier est là pour annoncer son challenger à Summerslam pour le titre. Il propose alors à son futur challenger de venir sur le ring afin d’accepter son challenge. Il demande alors à Randy Orton de venir le rejoindre. Ce dernier fait son entrée vers le ring pour rejoindre le champion. Kingston dit alors à Orton qu’eux deux ont un certain passé. Il se rappelle notamment du 16 novembre 2009 où il a démoli Orton dans le public. Une vidéo de ce moment est diffusée sur le grand écran. Après cela, Kingston dit que ce fut un moment spécial dans sa carrière et qu’il y pense chaque jour. C’est le moment où il était supposé monter vers les sommets et si cela ne s’est pas produit c’est à cause de Randy. Il poursuit en disant qu’il a tout fait pour que cela n’arrive pas en jouant de son influence. Mais cela n’a pas duré car il est désormais WWE Champion pour le prouver.

Orton répond alors que oui, en effet, il a tout fait pour qu’il ne soit pas aux sommets de la compagnie. Mais il lui a fait une faveur, ajoute t-il, car il n’était pas prêt à l’époque et qu’il ne l’est toujours pas aujourd’hui. Il poursuit en disant qu’il n’a jamais eu besoin de travailler dur, d’avoir un faux accent, de remuer son cul et lancer des pancakes pour réussir, il a juste eu besoin d’être Randy Orton. Ce dernier ajoute que cela lui a bien réussi puisqu’il a remporté des matchs, des championnats et a été en Main Events de Wrestlemania. Il dit à Kofi qu’il est champion aujourd’hui grâce à lui, car il a pris la place de Ali dans l’Elimination Chamber et que c’est lui qui l’a blessé. Il conclu en disant qu’il est capable de lui prendre ce titre quand il le souhaite. Kingston lui propose alors d’accepter son challenge à Summerslam pour lui prouver et Orton accepte. Orton reste en ring side tandis que Samoa Joe fait son entrée, il fera face à Kingston dans un instant.

Match simple – Non title
Kofi Kingston bat Samoa Joe
par disqualification

La disqualification est provoquée par Randy Orton qui tente de placer un RKO sur Kingston mais ce dernier contre. Orton place cependant un RKO sur Samoa Joe et Kingston en profite pour aligner un Trouble of Paradise sur son adversaire de Summerslam pour conclure ce segment d’après match.

Finn Balor fait désormais son entrée sur le ring pour une interview. Une vidéo récapitulant le retour de Bray Wyatt à RAW il y a deux semaines est diffusée. Il lui est demandé à Balor pourquoi Bray Wyatt l’a attaqué selon lui. Balor dit qu’il ne sait pas comment fonctionne l’esprit de Wyatt et s’il a des comptes à régler avec lui ou même pourquoi il a attaqué Mick Foley hier soir à RAW. Il ne sait rien de tout ça, dit-il. Cependant, Balor le challenge à un match à Summerslam. Le générique de Firefly Fun House retentie et Bray Wyatt apparait sur l’écran géant. Il accepte son challenge à Summerslam tout en le mettant en garde sur qui est “The Fiend” pour conclure le segment.

Après la publicité et en coulisses, Charlotte Flair dit qu’elle compte bien participer à Summerslam cette année et qu’il n’est pas question qu’elle soit laissée de cotée. Elle annonce qu’elle fera face à une adversaire bien meilleure que Ember Moon mais ne révèle aucun nom.

Match simple
Arbitre spécial : Drew McIntyre; Timekeeper spécial : Elias ; Annonceur spécial : Shane McMahon
Kevin Owens vs. Roman Reigns
pas de vainqueur

Le match ne dure pas plus d’une minute et s’arrête quand Reigns attaque Drew McIntyre. Ce dernier est aidé par Elias et Shane mais les trois hommes se font attaquer et surpasser par Owens et Reigns. Le show se conclu sur un double stunner de Owens sur Shane McMahon.