WWE : Un match féminin pourrait avoir lieu ce vendredi en Arabie Saoudite

0

Ce vendredi, la WWE présentera son show Super ShowDown depuis Jeddah en Arabie Saoudite. Dû aux lois en vigueur dans le pays, les Superstars féminines n’ont pas le droit de performer sur le ring, à l’instar des deux premiers événements qui ont eu lieu dans le royaume. Cependant, nous apprenons aujourd’hui via FightFul.com et PWInsider, que Renee Young, Alexa Bliss et Natalya feront le voyage jusqu’en Arabie Saoudite.

Pour le moment, le rôle de ces trois femmes sont encore à déterminer. Concernant Renee Young, il est très probable que cette dernière soit présente à la table des commentateurs, comme ce fut le cas lors de Crown Jewel, mais l’information n’est pas encore officielle. Pour Alexa Bliss et Natalya, aucune information ne peut confirmer un rôle face caméra lors du Pay-Per-View. En revanche, s’il l’on se réfère au rapport émis par Wrestlevotes sur Twitter, la WWE aurait eu de longues discussions il y a plusieurs mois sur la possibilité d’avoir un match féminin lors de Super ShowDown. Selon la même source, la WWE aurait, à cette époque, songé à un match opposant Natalya à Nia Jax. Mais blessée entre temps, il est possible que Alexa Bliss reprenne le rôle laissé vacant par Jax.

En décembre 2017 et pour la première fois de l’histoire du pays, la WWE a organisé un match opposant Alexa Bliss à Sasha Banks à Abou Dabi, capitale des Émirats arabes unis. Si ce vendredi Alexa Bliss fait face à Natalya lors de Super ShowDown en Arabie Saoudite, l’événement serait un nouveau moment historique pour la WWE. Si un tel match semble se dessiner et que tout est possible, il est important de rappeler que les lois et restrictions concernant les femmes en Arabie Saoudite sont particulièrement strictes et la possibilité que cela puisse se produire vendredi prochain reste assez infime. A noter également que si ce match doit se tenir, les participantes devront très certainement se munir de tenues adaptées afin de couvrir l’ensemble de leur corps, à l’instar des tenues portées par Bliss et Banks à Abou Dabi en 2017.