Brock Lesnar est-il champion ? – Résultats complets de WWE RAW (3/6/19)

0

Ce nouvel épisode de WWE RAW s’ouvre depuis le Texas avec l’entrée de la Superstar de Smackdown Live, Roman Reigns. Une fois arrivé sur le ring, Reigns est immédiatement interrompu par Shane McMahon, son adversaire ce vendredi à WWE Super ShowDown. Le fils du Chairman demande à Mike Rome de faire son introduction au micro. Une fois cela fait, Shane dit qu’il est impatient d’être ce vendredi car il est impatient de faire taire Reigns. Il se compare à une bonne bouteille de vin, disant que plus il vieillit, meilleur il est. Il affirme qu’il le frappera avant de le faire abandonner pour la première fois de sa carrière. Shane continue disant tout ce qu’il lui fera à Super ShowDown. Reigns l’interrompre disant qu’il aimerait bien voir ça. Il dit qu’il le battra ce vendredi avant de faire la même chose à Drew McIntyre à WWE Stomping Grounds. McIntyre fait alors son entrée et rejoint son patron sur le stage pour plaider sa cause disant que tout ce qu’il a dit se révélera vrai et qu’il le battra lui aussi dans deux semaines à Stomping Grounds. Il cogite une seconde avant de dire qu’il ne vont pas attendre d’ici là et qu’ils vont le passer à tabac, de suite. Scott Dawson et Dash Wilder débarquent alors derrière Reigns et l’attaquent mais ce dernier est très vite rejoint pas ses cousins The Usos. Ces derniers vont s’associer à Reigns pour faire face à McIntyre et The Revival dans un 6-Man Tag Team Match, tout de suite.

Six-Man Tag Team Match
Drew McIntyre & The Revival battent Roman Reigns & The Usos
par tombé

Après le match, Shane McMahon et l’équipe des heels s’attaquent à celle des babyfaces et principalement Roman Reigns, laissé KO au centre du ring.

Après la publicité, The Miz débarque sur le ring pour une nouvelle édition de “MizTV”. Comme à son habitude il accueille le public pour son talk-show avant d’accueillir son invité : Seth Rollins. The Miz rappelle à Seth qu’il fera face à Baron Corbin pour le WWE Universal Championship à Super ShowDown, mais cela pourrait changer ce soir si Brock Lesnar cash-in son contrat comme Paul Heyman l’a annoncé. Rollins en rigole disant que Lesnar doit déjà être présent ce soir et que Heyman dise la vérité, ce qui n’arrive jamais. Miz rappelle ensuite à quel point Lesnar est dangereux tout comme la puissance du contrat du Money in the Bank. Rollins ne contredit pas ses propos mais dit qu’il se sentirait soulagé si Lesnar venait bien à cash-in, mais que dans tous les cas il conservera sa ceinture. Il se fait interrompre par l’arrivée en limousine de Heyman et Lesnar, diffusée sur l’écran géant. Ces derniers se dirigent en coulisses, en direction du ring, mais Lesnar change de direction au dernier moment. Son cash-in est toujours prévu pour ce soir.

Lucha House Party font leur entrée sur le ring pour un match par équipe mais se font attaquer, à l’instar de la semaine passée, par Lars Sullivan.

Nous retrouvons maintenant Becky Lynch sur le ring, micro en main. The Man se rappelle sa carrière à la WWE la menant jusqu’au Main Event de Wrestlemania 35. Elle dit qu’elle ne se relâchera pas et surtout pas face à Lacey Evans et qu’elle se brisera le dos ou les mains pour la faire tomber. Cette dernière débarque alors sur le stage disant qu’elle a rendu service à Lynch et à tout l’Univers de la WWE à Money in the Bank. Lynch la provoque et Evans lui demande ironiquement de ne pas la confondre avec Charlotte Flair. Evans affirme alors que The Man sera bientôt “Becky No Belt” mais se fait interrompre par Charlotte Flair. Cette dernière rappelle avoir battu Lynch pour devenir Smackdown Women’s Champion, son neuvième règne. Lynch lui demande alors, ironiquement, où est son titre et Charlotte rétorque que malgré qu’elle ne soit pas championne actuellement, les faits reste là : elle l’a battu à Money in the Bank. Flair poursuit disant qu’elle compte bien battre le record de 16 titres mondiaux de son père. Evans l’interrompre et lui dit que ce n’est pas ses neuf titres qui l’empêcheront de recevoir une “Woman’s right”, qu’elle lui porte. Les deux femmes se feront face de suite, avec Lynch aux abords du ring.

Match simple
Lacey Evans bat Charlotte Flair
par disqualification, suite à l’intervention de Becky Lynch

Après la publicité, nous accueillons le WWE United States Champion Rey Mysterio. Ce dernier dit qu’il fait parti de la famille de la WWE depuis des années, qu’il est passionné par ce business et qu’il peut maintenant partager cela avec son fils Dominik, qui s’entraine désormais. Il dit qu’il doit être un homme et donner le bon exemple à son fils. Il annonce alors qu’il doit rendre vacant… Mais se fait interrompre par Samoa Joe. Ce dernier critique vivement Mysterio, disant qu’il ne rend pas son titre vacant car il est blessé mais parce qu’il ne l’a jamais réellement battu, car ses épaules n’étaient pas couchés à Money in the Bank. Mysterio le coupe et dit qu’il a remporté des titres toute sa carrière, malgré la douleur et la souffrance et qu’il va se comporter comme un homme ce soir. Il lui demande alors un instant pour finir sa phrase. Le luchador annonce alors, officiellement, qu’il rend son United States Championship vacant dû à sa blessure et que le titre revient à Samoa Joe. Mysterio dépose alors la ceinture au sol mais Joe l’attaque avant de récupérer le titre et quitter le ring, laissant Mysterio au sol.

Braun Strowman débarque sur le ring, suivi de Bobby Lashley après la publicité. Les deux hommes se feront face ce vendredi à Jeddah lors de WWE Super ShowDown. Mais avant cela, ils se feront face tout de suite avec un bras de fer, remporté par Braun Strowman malgré la réticence de Lashley. Frustré, ce dernier attaque Strowman pour conclure le segment.

Match simple
Nikki Cross bat Peyton Royce
par tombé

Seth Rollins est de retour sur le ring. Il a peine le temps de prononcer quelques mots qu’il est interrompu par la musique d’entrée de Brock Lesnar mais The Beast n’arrive pas. Rollins dit que lui et les fans en ont marre de le voir jouer à ce petit jeu. Il affirme qu’il fut l’homme le plus redouté de la WWE, il fut un temps. Mais il fut un temps seulement. Il l’invite à être un homme et tenir sa promesse en venant cash-in tout de suite. Mais c’est Baron Corbin, adversaire de Rollins ce vendredi, qui débarque sur le ring. Il affirme qu’il remportera le titre à Super ShowDown mais est contredit par Rollins disant qu’il n’a aucune chance de le battre. Corbin rappelle alors qu’il a battu et mis fin à la carrière du WWE Hall of Famer Kurt Angle à Wrestlemania.

Rollins attaque alors Corbin et la musique de Lesnar retentie à nouveau mais The Beast ne vient toujours pas. Baron Corbin attaque Rollins par dernière laissant le champion au sol. La musique composée par Jim Johnston retentie une troisième fois et Lesnar débarque, accompagné d’une chaise, de Heyman, un arbitre et de la mallette du Money in the Bank. Pendant plusieurs minutes Lesnar détruit Rollins avec la chaise et une série de suplex. Heyman supplie son client de cash-in son contrat immédiatement mais la Bête lui répète “vendredi”. Il quitte le ring avant de revenir pour attaquer une fois de plus Rollins, laissant Heyman désespéré de ne pas avoir tenu sa promesse faite à Stephanie McMahon. Seth Rollins reste au sol, couvert de sang dans le dos et aidé par les médecins, arrivants avec une civière.

Le CEO de la WWE, Triple H, fait son entrée jusqu’au ring pour s’adresser à Randy Orton, son adversaire ce vendredi à WWE Super ShowDown. La Vipère ne perd pas de temps et l’interrompre presque immédiatement. Triple H dit que cela fait longtemps qu’il ne l’a pas regardé dans les yeux et dit que ces segments sont là pour avoir un face à face. Il poursuit disant qu’il n’a rien à dire de particulier et qu’ils se sont déjà dit tout ce qu’ils avaient déjà à se dire par le passée. Pour ne pas lui faire son temps et celui du public, dit-il, il affirme juste qu’il lui bottera le c*l à Jeddah. Orton rigole et le contredit en disant qu’il est “The Legend Killer” et non Batista, ainsi il le battra avec plaisir à Super ShowDown. Triple H répond en lui disant qu’il n’est pas “l’élu” et qu’il le vaincra ce vendredi quoi qu’il arrive. Orton réplique en lui demandant une faveur : de bien vouloir récupérer ses coui*** du sac à main de Stephanie avant leur match vendredi. Triple H, tout comme Orton par ailleurs, rigole mais rétorque à son tour que “elle sont tellement grosses qu’il est difficile de les transporter partout”, avant de rajouter à Orton “qu’il ne peut pas savoir cela puisqu’il en a jamais eu” pour conclure le segment.

Match simple
Ricochet bat Cesaro
par tombé

Après le match, Cesaro attaque Ricochet par frustration et tente de sortir une table sous le ring. Mais sur cette table se trouve R-Truth, le 24/7 Champion, qui se cachait sous le ring. Les Superstars débarquent et s’attaquent les une aux autres. Drake Maverick se trouve sur le ring avec R-Truth mais Carmella l’attaque avec un super-kick. Elle et Truth quittent alors l’arène par le public, poursuivies par les Superstars.

Cet épisode de WWE RAW se conclu avec l’entrée de The Undertaker. Le DeadMan demande si l’on s’est déjà demandé ce qu’il se passe quand l’on se trouve face à la mort. Il demande alors à Goldberg, son adversaire vendredi, de ne pas être celui que sa famille regarde avec admiration mais être LE Goldberg, la légende. Il le met en garde une dernière fois avant d’affirme que “Golberg, you’re next”.