Résultats de WWE RAW (20/05/19) – Mick Foley présente le titre “24/7”

0

Seulement 24 heures après Money in the Bank, ce nouvel épisode de WWE RAW s’ouvre ce soir depuis le Times Union Center à Albany, New York, avec l’entrée du nouveau Mr. Money in the Bank Brock Lesnar, accompagné de son manager Paul Heyman. Ce dernier, micro en main, se présente lui et son client comme à son habitude. Heyman dit qu’il peut entendre la paranoïa se créer et toutes les théories du complots qui émergent après la victoire de la Bête (cela en référence à l’attaque subie par Sami Zayn). Le manager se moque du public disant qu’il n’a qu’à accuser son client d’avoir assassiné JFK. Il en vient ensuite à Seth Rollins, avec une métaphore il explique que le monde entier n’a rien contre lui mais que malheureusement Brock Lesnar lui a quelque chose contre lui.

Ils se font interrompre par le champion Universal lui-même. Une fois sur le ring, Rollins dit que malgré sa victoire face à AJ Styles hier soir il n’est pas de bonne humeur. Il ne l’est pas car il enfin réussi à devenir un champion qui inspire les fans et qu’il est maintenant obligé de supporter cette vision de Lesnar avec la mallette. Rollins poursuit et provoque Lesnar en lui proposant “d’être un homme” et de cash-in son contrat ce soir et dès maintenant. La tension monte très vite et Heyman parvient à résonner son poulain. Après s’être moqué de Rollins en lui disant que sa petite amie a réussi à faire ce qu’il n’arrive pas à accomplir : faire le Main Event de Wrestlemania. La tension remonte très vite et Rollins continue de provoquer Lesnar en lui proposant de cash-in son contrat tout de suite. Heyman dit alors que rien ne prouve que Lesnar va cash-in son contrat contre lui, car il souhaitera peut-être le faire sur Kofi Kingston.

Le principal concerné débarque alors sur le ring et, à l’instar de Rollins, le champion de la WWE demande à Lesnar de cash-in sur lui. Pour se justifier, il explique qu’il fait tout pour créer et consolider son héritage en tant que champion, battre Brock Lesnar serait alors la preuve qu’il mérite ce titre. Heyman rigole et plaisante sur le fait que les deux champions majeurs réclament à Lesnar de cash-in sur eux. Il conclu le segment en disant qu’eux deux auront des obligations ce soir à RAW, mais qu’ils ne s’inquiètent pas, lui et son client resteront dans le coin.

Après la publicité, Seth Rollins et Kofi Kingston tombent sur Triple H en coulisses. Ce dernier leur annonce qu’ils feront face à Baron Corbin et Bobby Lashey dans un match par équipe, ce soir dans le Main Event.

Match simple
Braun Strowman bat Sami Zayn
par tombé

Avant que la cloche ne retentisse, Zayn se sauve du ring jusqu’en coulisses mais se fait rattraper par Strowman et une bagarre éclate en backstage. Finalement, Strowman parvient à ramener Zayn sur le ring et la cloche sonne pour signaler le début du match.

Lars Sullivan se dirige désormais sur le ring pour une interview exclusive. Alors qu’il s’apprêtait à répondre à une première question, la musique de Lucha House Party retentie et les trois Luchador s’attaquent au Freak. Malgré le surnombre, Sullivan parvient à écraser rapidement les Superstars, qui n’ont pas d’autre choix que de reculer et quitter le ring.

Match simple
Cesaro bat Ricochet
par tombé

Nous retrouvons après la publicité Roman Reigns sur le ring, présent grâce à la Wild Card Rule. Avant qu’il ne puisse parler, il se fait interrompre par Shane McMahon. Ce dernier rappelle être le Best in the World et qu’il l’a prouvé hier à Money in the Bank en quittant la cage et remportant son match. Shane ajoute qu’il en a terminé avec The Miz, officiellement. Donc désormais, il peut se concentrer sur d’autre chose, en particulier lui, Roman Reigns. Il continue en disant qu’il ne compte pas laisser passer ce qu’il a fait à son père, Vincent Kennedy McMahon. Roman Reigns dit que s’il en a terminé avec The Miz, c’est parfait car il en a terminé avec Elias donc son planning est ouvert pour lui. Shane le coupe et dit que s’il en a terminé avec Elias, Elias n’en a pas terminé avec lui. Reigns reprend en l’invitant à lui faire face dès maintenant, mais Shane refuse sous prétexte qu’il sort tout juste d’un steel cage match. En revanche, il accepte tout de même son challenge et lui fera face à Super ShowDown le 7 juin prochain.

Tag Team Match
The Revival battent The Usos
par tombé

Nous accueillons désormais Alexa Bliss, accompagnée de Nikki Cross, pour son talk-show “A Moment of Bliss”. La hôte demande au public d’accueillir son invité Becky Lynch. Bliss demande à The Man ce que cela fait de ne plus être “Becky Two Belts”. Avant de pouvoir répondre, elle se fait interrompre par les WWE Women’s Tag Team Champions The IIConics. Les deux Superstars se moquent de l’irlandaise en l’appelant “Becky One Belt”. Lynch ne perd pas de temps pour demander à The IIConics de se la fermer car elle a défendu son titre plus de fois qu’elles depuis Wrestlemania. Et si elles continuent, elles peuvent aller sur le ring dès maintenant pour les défendre et elle se fera appeler “Becky Tri Belts”. Lacey Evans interrompe à son tour et dit que si elle ne se fait plus appeler “Becky Two Belts” désormais, c’est grâce à elle. Lynch réplique alors que malgré “son vocabulaire et les fringues de sa grand mère”, elle a abandonné face à elle à Money in the Bank. The Man propose même à The IIConics et Evans de lui faire face tout de suite, dans un 3 contre 1. Nikki Cross se propose à Lynch pour être sa co-équipière. Les heels répliquent en disant qu’elle lui manque toujours une troisième partenaire mais Lynch dit que ce n’est pas un problème car Bliss va prendre la place. La Goddess refuse mais Lynch lui dit qu’elle n’a pas besoin d’elle sur le ring, juste qu’elle soit à côté du ring et que “The Man s’occupe du reste”.

6-Woman Tag Team Match
Becky Lynch, Nikki Cross & Alexa Bliss battent The IIConics & Lacey Evans
par tombé

Le WWE Hall of Famer Mick Foley débarque désormais sur le stage pour présenter le tout nouveau championnat de la WWE. La légende hardcore explique ce que devenir une légende représente pour lui et que pour le devenir il faut être prêt à l’être 24h/24, 7j/7. Il présente ainsi ce nouveau championnat, nommé “24/7 Championship”. Un titre pouvant être défendu partout, à n’importe quel moment de la journée, de la soirée ou de la nuit, le week-end, à l’hôtel ou à l’étranger. Absolument partout, à l’instar du défunt Hardcore Championship. En plus de cela, Foley explique que, à partir de la troisième heure de RAW, le show perdra sa couleur rouge pour autoriser la défense du titre dans le show. Une grande partie des lumières de l’arène s’éteintes alors. Foley rajoute que n’importe quelle Superstar de RAW, Smackdown, 205 Live, NXT et NXT UK pourra prétendre au titre, il lui suffit seulement d’un arbitre avec lui. Foley poursuit et dit que le 24/7 Championship est dès maintenant mis en jeu. Il pose le titre au centre du ring et fait sonner la cloche. La première Superstar à l’attraper sera couronner le tout premier 24/7 Champion.

De nombreuses Superstars débarquent alors sur le ring pour tenter d’attraper la nouvelle ceinture, mais finalement c’est Titus O’Neil qui attrape le titre en premier et est couronné tout premier 24/7 Champion de l’histoire. Célébrant sur le stage, il se fait avoir par un petit paquet de Robert Roode qui devient à son tour champion 24/7.

Match simple
Drew McIntyre bat The Miz
par tombé

La WWE annonce que le “futur du United States Championship” sera révélé lundi prochain, après que Samoa Joe ait demandé à Rey Mysterio, via une vidéo, de lui redonner le titre suite à l’erreur d’arbitrage lors de Money in the Bank.

Sur le parking, Robert Roode continue à être pourchassé par des Superstars. R-Truth l’aide en le cachant dans le coffre de sa voiture, mais une fois tout le monde parti et Roode en dehors du coffre, Truth l’attaque et lui porte un tombé. Il devient ainsi le troisième 24/7 Champion de la soirée. Il quitte ensuite l’arène en voiture.

No Disqualification Tag Team match
Seth Rollins & Kofi Kingston battent Baron Corbin & Bobby Lashley
par tombé