WWE : Sami Zayn se confie au sujet de son retour, promo à RAW et plus

0

Le site internet Canadien TVASports s’est récemment entretenu avec la Superstar de la WWE Sami Zayn. Il est notamment revenu sur son retour à RAW, son nouveau personnage, sa rivalité avec Kevin Owens ou encore sa préférence entre RAW et Smackdown Live pendant le ShakeUp :

Comment il a vécu sa blessure et si mentalement cela fut identique que celle contracté lors de ses débuts à RAW :

“Les deux fois sont très différentes. La première fois, je faisais mes débuts à Montréal contre John Cena et j’étais encore à NXT, alors je ne savais pas si j’étais pour rester sur l’alignement principal ou pas. Cette blessure a donc été plus difficile mentalement. Mais cette fois-ci, mes deux épaules me donnaient des problèmes depuis un moment, alors c’était différent. Je terminais mon histoire avec Bobby Lashley et je me faisais opérer. Il y a une grosse différence entre une opération suite à une blessure qui arrive de nulle part et une opération pour laquelle tu as le temps de te préparer. Alors j’ai pu davantage apprécier mon congé de maladie, même si les deux opérations ont été douloureuses. Au niveau mental, j’étais complètement ailleurs que la première fois.

Ça a été un long neuf mois avec bien des hauts et des bas, explique l’ancien champion NXT. Récemment mes épaules ont eu beaucoup d’inflammation et je sens mes épaules et mes bras plus lourds que d’habitude. Même après neuf mois, je ne suis pas exactement où je voudrais être. Mais juste avant ces récents épisodes d’inflammation, je me sentais dans la meilleure forme que j’avais été depuis longtemps.”

Comment ce repos forcé l’a inspiré dans son nouveau personnage :

«C’était un peu inspiré de mon congé maladie. Je me rendais compte que j’avais pris beaucoup de mauvaises habitudes et la pause m’a permis de les voir et de les corriger. J’avais lancé quelques idées et une de celles-ci s’est rendue un peu plus loin dans le processus, sans toutefois être acceptée. Alors je ne savais plus quoi faire et Robert Evans (scénariste qui vient tout juste de démissionner), qui est un bon ami, m’a suggéré de devenir un genre de critique des fans les plus passionnés. Puis, on a décidé d’ajouter que les mauvaises habitudes que j’avais développées au fil des ans, je blâmerais les amateurs pour ça, que je dirigerais ma colère d’avoir développé ces habitudes vers les fans.

À un moment donné, dans un scénario très optimiste, je devais revenir pour le Royal Rumble. J’ai su la semaine avant l’événement que je revenais au Raw d’après WrestleMania. On avait parlé que je revienne à Mania, mais on ne savait pas quand j’aurais le feu vert des médecins, que j’ai eu juste une semaine avant WrestleMania finalement. Il y avait aussi une possibilité que je revienne à Raw à Montréal, mais deux ou trois jours avant Mania, c’est là que j’ai su que je faisais mon retour le lundi suivant. Et même rendu là, je ne savais pas que j’étais là pour lutter. Au début c’était une promo, puis un segment en arrière-scène, puis finalement un match, ça arrive que les plans changent !”

S’il a bien écrit sa promo lors de RAW, comme le clament les rumeurs :

“J’ai écrit cette promo. J’avais un modèle de la promo que je voulais. Je me suis assis avec un agent et je lui ai dicté ma promo. Il l’a écrit et elle a passé le processus de validation. Je ne sais pas si je suis un de ceux qui a ce privilège. Mais cette soirée-là, j’ai eu la chance de dire ce que j’avais personnellement écrit. Parfois tu dis des choses que tu ne veux pas nécessairement dire dans une promo. Et parfois, ça ressemble plus à ce que tu avais en tête.

Mon but avec le personnage, et garde en tête que ça ne veut pas dire que c’est ainsi que ça va se dérouler, c’est d’avoir un personnage qui voit plus clair parce qu’il a eu du temps à l’extérieur de la bulle qu’est la WWE, qui se rend compte que son environnement de travail est toxique et qui décide de blâmer la foule. Je ne veux pas dire par exemple que le Canadien n’a pas fait les séries pour me faire huer, ce n’est pas de cette façon-là que je veux interagir avec la foule. Je veux trouver une façon différente, nouvelle, plus créative et intelligente que ce qu’on voit habituellement. Peu importe la ville où je serai. Je veux parler un langage différent. Parce que les gens ont vu un heel qui blâme les fans pour ses problèmes un million de fois, mais il y a aussi un million de façons de le faire. Alors même si à la base le personnage semble simple, ou même si c’est un type de personnage qu’on a vu à plusieurs reprises, l’exécution peut être différente et la façon de le livrer peut être différente aussi. J’aimerais trouver une façon plus sophistiqué de rendre ce personnage-là.

S’il préfère aller à RAW ou à Smackdown durant le ShakeUp :

«Les deux sont cool de différentes façons. Si j’ai besoin d’avoir un peu plus de temps au micro pour établir mon personnage, Raw et ses trois heures est mieux adaptée pour ça. De l’autre côté, SmackDown va bientôt être sur Fox, qui n’est pas une chaîne de télévision câblée, qui peut joindre plus de gens, donc ça aussi c’est un avantage. Alors je n’ai pas vraiment de préférence. Les deux amènent quelque chose.»

S’il souhaite reprendre sa rivalité avec Kevin Owens :

«Ce serait intéressant de revisiter cette histoire qui semble ne jamais vouloir se terminer. Mais pour la première fois dans cette histoire, je serais le méchant et Kevin le bon gars. Ça va dépendre si on est sur le même show ou pas”

Retrouvez l’article original et l’interview complète de TVASports.ca à ce lien.