Edge annonce le décès de sa maman, Judy Copeland

0
WWE Edge

Par le biais de son compte Instagram, le WWE Hall of Famer Edge a annoncé avoir perdu sa maman, Judy Copeland, décédée ce mercredi :

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Today I lost my mom. Judy Copeland aka The Judemeister. The only parent I’ve ever had. She was my rock. The backbone and bedrock that kept my balance through some very tumultuous years. She never doubted me. Ever. I wanna be a wrestler Ma. “Do it.” She scraped together our pennies and kept me fed and clothed and even managed to get me those Kiss action figures and Wrestlemania tickets. Somehow. Because that’s what she did. She supported me and bred me to be the man I eventually became. Took some elbow grease, but I got there. A point where she knew I was going to be fine. I found an amazing partner and I’m the father to two beautiful little girls. I lived my dream and continue to do so because she watered me and let me blossom. She did her job. But I wish she could have stuck around to see the fruits of her labor longer. To the very end she showed me where grit comes from. From your heart. Your spirit. Your mana. Your flame. Your spark. Your soul. I can honestly say I don’t know anyone who had more. She’s free now, and even now thoughts of her make me smile. That’s a life well lived. “Hey Jude, take a sad song and make it better…” You always did.

Une publication partagée par Adam “Edge” Copeland (@edgeratedr) le

“Aujourd’hui, j’ai perdu ma mère. Judy Copeland alias The Judemeister. Le seul parent que j’ai jamais eu. Elle était mon roc. L’épine dorsale et le substrat rocheux qui m’ont permis de garder mon équilibre pendant des années très tumultueuses. Elle n’a jamais douté de moi. Jamais. Je veux être catcheur, maman. “Fais-le.” Elle a économisé jusqu’au dernier centime, m’a nourri, m’a habillé et m’a même offerte des figurines Kiss et des billets pour Wrestlemania. D’une façon ou d’une autre elle y parvenait. Parce que c’est ce qu’elle a fait. Elle m’a soutenu et m’a élevé pour être l’homme que je suis finalement devenu. Il m’a fallu un peu d’huile de coude, mais j’y suis arrivé. C’est une chose où elle savait que tout irait bien. J’ai trouvé une femme incroyable et je suis le père de deux belles petites filles. J’ai vécu mon rêve et je continue à le faire parce qu’elle m’a nourri et m’a laissé m’épanouir. Elle a fait son travail. Mais j’aurais aimé qu’elle reste plus longtemps pour voir les fruits de son travail. Jusqu’à la fin, elle m’a montré d’où le courage et la détermination venaient. Du fond du cœur, de l’esprit, de ton mana, de ta flamme, de ton étincelle, de ton âme. Je peux honnêtement dire que je ne connais personne d’autre qui ait eu plus que tout ça. Elle est libre maintenant, et même maintenant, ses pensées me font sourire. C’est une vie bien vécue. “Hey Jude, écoute une chanson triste et rend la meilleure…” Tu l’as toujours fait.”

L’équipe de Catch Au Quotidien adresse ses plus sincères condoléances à la famille et proches de Judy Copeland.