Crown Jewel : Tommy Dreamer donne son avis concernant la décision de la WWE

0
Tommy Dreamer s'exprime sur le cas Crown Jewel.

Plusieurs jours en arrière, la WWE confirmait que le show Crown Jewel allait bien avoir lieu le 2 novembre en Arabie Saoudite. La décision prise par les officiels de Stamford n’est pas forcément bien passée auprès des fans, mais aussi de lutteurs comme John Cena et Daniel Bryan. En effet, les deux hommes on fait savoir qu’ils ne voulaient pas se rendre dans le pays précédemment évoqué et ils ont été retirés de la carte de deux façons différentes.

Malgré l’histoire dans laquelle est impliqué le gouvernement saoudien, l’ancien lutteur de la ECW, Tommy Dreamer, semble d’accord avec les officiels de la WWE concernant Crown Jewel. Voici ce qu’il a déclaré sur sa page Facebook récemment.

“En 1995, la WCW s’est rendue en Corée du Nord
plus de 150 000 personnes étaient présentes
Toute la tourmente politique a été mise de côté
Les gens étaient unis pour un moment autour de la lutte professionnelle
J’étais présent lors du premier show en direct après les attentats du 11 septembre
J’étais confus, apeuré et en colère
Vince McMahon nous a dit que nous avions le choix de participer au show ou non. Il a dit que c’était notre job en tant que lutteur d’aider à mettre un sourire sur le visage des gens, pour les aider à guérir.
J’ai pleuré lorsque Lilian a chanté l’hymne National. J’ai ressenti le patriotisme pour la première fois.
Le moment le plus horrible sur le sol américain qui a changé nos vies pour toujours et c’est la lutte qui m’a aidé à guérir. Nous n’oublierions jamais, mais nous avons recommencé à sourire et à guérir en tant que communauté. 
Je sais que le monde était différent en 1995 et avant la tragédie du 11 septembre, les réseaux sociaux n’étaient pas aussi puissants qu’à notre époque. Les gens n’ont pas repoussés les plans sur leur agenda.
Je donne simplement mon avis sur la lutte professionnelle et le show de la WWE en Arabie Saoudite.
De mon point de vue personnel
Nous n’avons jamais arrêté quelque chose dans notre pays lorsqu’une chose horrible a eu lieu.
Tous les lutteurs que je connais étaient heureux d’avoir été là-bas, ils se sont amusés et les enfants avaient le sourire.
Faire sourire les gens est notre métier.
Merci Vince.”