WWE Super Show-Down 2018 : Les hauts et les bas du Pay-Per-View

5
Les hauts et les bas de WWE Super Show-Down.

Hier, samedi 6 octobre 2018, la WWE et ses Superstars étaient présentes dans la ville de Melbourne en Australie pour le show Super Show-Down. L’événement en question a pris place dans l’enceinte du Melbourne Cricket Ground qui aura accueilli pas moins de 70 000 fans de l’Univers de la WWE. Center. Dans ce nouveau papier, je vous donnerais mon avis sur chacun des matchs de la carte, ainsi qu’une note qui représentera mon avis personnel et non pas général. 

Smackdown Tag Team Match Championship
The New Day © battent The Bar

Avis : Un match relativement sympathique pour démarrer ce show avec deux équipes qui se connaissent parfaitement bien, peut-être même trop bien. Le New Day et The Bar se sont affrontés des dizaines de fois que ce soit en live-event ou bien durant des shows télévisés. La qualité est toujours présente, mais l’innovation commence à s’essouffler avec le temps. Au final, ce combat aurait largement pu être proposé durant un épisode de Smackdown Live. Cependant, il faut bien se remettre dans le contexte, il s’agissait d’un opener. Il n’était pas nécessaire d’en attendre autant que le match entre Ziggler/McIntyre et Ambrose/Rollins à Hell in a Cell.

Note de ce match : 3 étoiles sur 5

Smackdown Women’s Championship Match
Charlotte bat Becky Lynch © (Par DQ)

Avis : De toute évidence, cet affrontement entre les deux jeunes femmes était moins bon que celui proposé le mois dernier lors de Hell in a Cell. Malgré tout, il suffit largement à faire le boulot c’est-à-dire continuer le développement du personnage de Becky Lynch. Les fans savent de quoi elles sont capables, alors autant insister la construction de leur rivalité tout en proposant un match correct. En revanche, plus le temps passe et plus la championne est acclamée alors que l’effet inverse devrait se produire. Une situation que semble gérer les officiels de la compagnie puisque la rivalité en question à l’air de capter l’attention des fans suivant Smackdown Live.

Note de ce match : 2.75 étoiles sur 5

Tag Team Match
John Cena & Bobby Lashley battent Elias & Kevin Owens

Avis : La présence de John Cena n’avait qu’un objectif, faire venir des fans pour voir le show. Une chose parfaitement compréhensible si l’objectif était de remplir un stade de 100 000 places. Pour ce qui était du in-ring du “Champ” inutile de revenir dessus étant donné que la raison a été évoquée hier sur Catch au Quotidien. Peut-on juger la qualité technique d’un combat alors que ce dernier n’était qu’un “Special Attraction” ? Ce serait un peu comment un attendre un 5 stars dans un kick-off. Pour finir, petite déception concernant le traitement de Kevin Owens et Elias, surtout après le dernier épisode de Monday Night RAW. 

Note de ce match : 1.75 étoiles sur 5

Tag Team Match
The IIconics battent Asuka & Naomi

Avis : Bien que Peyton Royce et Billie Kay soient originaires d’Australie, ça n’a pas empêché le public de “s’endormir” pendant leur match par équipe contre Asuka et Naomi. Est-ce qu’il fallait en attendre beaucoup de ce match ? Non. Une fois encore, la fédération a fait en sorte de placer des talents issues du pays organisateur pour faire venir le plus de monde possible. En ce qui concerne le in-ring pas grand chose à dire si ce n’est que Billie Kay a beaucoup de mal à vendre les coups, surtout lorsque doit chuter au sol.

Note de ce match : 1.5 étoiles

WWE Championship – No Disqualification Match
AJ Styles © bat Samoa Joe

Avis : À ce moment du show, il s’agissait du meilleur match de Super Show-Down. Comme nous vous l’avions déjà dit durant les reviews de Summerslam et Hell in a Cell, Samoa Joe et AJ Styles travaillent parfaitement bien ensemble. Dans le ring il n’y a rien à leur reprocher puisque l’opposition puissance brute/agilité fonctionne très bien entre ces deux lutteurs. Le gros point noir de ce match reste la défaite de Samoa Joe, par soumission. Booké comme un monstre limite psychopathe, le voir taper au sol est quand même très surprenant. Au final, il aura enchaîné trois défaites consécutives en Pay-Per-View pour mettre en avant AJ Styles et le titre de la WWE.

Note de ce match : 4 étoiles sur 5

6-Woman Tag Team Match
Ronda Rousey & The Bella Twins battent The Riott Squad

Avis : Encore un “Special Attraction” match avec une fois de plus deux équipes. L’association entre Ronda Rousey et les Bella est plus qu’étrange étant donné qu’on la présente comme “The baddest woman on the planet” et elle fait équipe avec des stars de télé réalité. La Riott Squad s’en sort plutôt bien au final puisque que la compagnie aurait pu mettre en place un squash pour donner de l’importance à Rousey et aux Bella. Une fin de match assez sympathique avec la double prise de soumission de la championne de RAW. 

Note de ce match : 2 étoiles sur 5

Cruiserweight Championship Match
Buddy Murphy bat Cedric Alexander ©

Avis : S’il y a bien un match que le public australien retiendra, c’est celui-ci. Un rythme incroyable du début jusqu’à la fin avec des prises parfaitement exécutées comme par exemple l’Avalanche Michinoku Driver de Cedric Alexander ou encore le Double Knee Drop de Murphy depuis la troisième corde. Un match parfait pour la division Cruiserweight qui montre bien qu’elle est toujours en vie dans les programmes de la WWE. Ce genre de performance ne peut-être que bénéfique pour 205 Live.

Note de ce match : 4.25 étoiles sur 5

6-Man Tag Team Match
The Shield bat The Dogs of War

Avis : Ce combat par équipe était plutôt bon dans l’ensemble aussi bien dans le ring qu’au niveau du développement de la storyline entre les six lutteurs. Le teasing du heel-turn de Dean Ambrose est arrivé au bon moment et la mise en scène était réussie. Pour faire encore mieux, une stipulation comme un “No Disqualification Match” aurait permis de pousser le brawl encore plus loin étant donné que les talents impliqués en étaient parfaitement capables. Malheureusement, un autre match aura eu cette “chance”.

Note de ce match : 3.25 étoiles sur 5

Singles Match – Aspirant numéro 1 au titre de la WWE
Daniel Bryan bat The Miz

Avis : Il n’y absolument rien à dire sur ce match étant donné qu’il n’y a presque pas eu de match. Les fans attendaient un grand affrontement pour déterminer le prochain adversaire d’AJ Styles, c’était loin d’être le cas. La rivalité Miz/Bryan décline de show en show alors que beaucoup la voyait comme la feud de 2018. Très bon départ à Summerslam avec un très bon match entre les deux hommes, suivi d’un match par équipe mixte à Hell in a Cell pour finir en “beauté” sur le match d’hier à Super Show-Down.

Note de ce match : Non noté

No Disqualification Match – Last Time Ever
Triple H bat The Undertaker

Avis : Une stipulation ajouté à la dernière minute pourquoi pas, mais celle-ci était bien trop prévisible. Un dernier face à face entre Triple H et l’Undertaker avec Shawn Michaels et Kane, cela ne pouvait pas rester un match simple. Pour le côté nostalgique, certains ont dû être ravi de voir ce combat, mais pour ceux voulant voir l’avenir de la fédération, le constat a dû être bien différent. Dans le ring c’était du classique entre les deux hommes avec plusieurs références aux derniers matchs qu’ils ont eu tous les deux à Wrestlemania 27 et Wrestlemania 28. Shawn Michaels vend les coups comme s’il avait 30 ans alors que c’est loin d’être le cas. Pour ce qui est de Kane, on avait l’impression qu’il était totalement invisible tant les caméras ne cessaient de faire des plans sur l’Undertaker et HBK.

Note de ce match : 2.5 étoiles sur 5

Bilan du show

Fallait-il en attendre beaucoup de Super Show-Down dès le départ ? Peut-être pas. Le principal objectif de la WWE était de mettre en avant les tops stars actuelles, les locaux ainsi que les anciennes gloires pour remplir le stade au maximum. Une sensation présente durant tous les show ce qui empêchait parfois de rentrer dans le match puisqu’il s’agissait plus d’exhibition qu’autre chose. Certains matchs ont sauvé la mise avec notamment le Styles/Joe ou bien le Murphy/Alexander qui eux sont plus restés dans l’aspect sportif du catch. Les combats dans lesquels nous avions l’Undertaker, John Cena, Triple H et Ronda Rousey ont plus insisté sur l’aspect divertissement. 

Note globale du show : 2.5 étoiles sur 5