Daniel Bryan s’exprime et défend sa femme Brie Bella sur les réseaux sociaux

2
Daniel Bryan défend Brie Bella.

Daniel Bryan est réputé pour être l’un des plus grands techniciens de l’histoire de la lutte professionnelle. Dans son arsenal, le lutteur originaire Aberdeen dans l’Etat de Washington possède une série de Yes Kick qu’il porte régulièrement à ses adversaires. La semaine dernière lors de l’épisode de Monday Night RAW, sa femme, Brie Bella, a exécuté la même série de coup pieds qui ont malheureusement blessé Liv Morgan. La membre de la Riott Squad a souffert d’une légère commotion cérébrale étant donné qu’elle était de retour hier soir dans le show rouge.

Sur Twitter, l’ancien général manager de Smackdown Live a tenu à défendre sa femme en postant plusieurs messages. Voici ce que Daniel Bryan a déclaré à ce sujet :

“Je suis très fier de voir à quel point ma femme est courageuse. Après avoir blessé accidentellement Liv Morgan la semaine dernière, la première personne que Brie a blessé, elle a reçu énormément d’attaques sur les réseaux sociaux. Presque tous les lutteurs ont blessé accidentellement quelqu’un, mais vous voyez très rarement ce genre de haine quand cela arrive. Par exemple en 2012, Randy Orton a eu une commotion cérébrale à cause de moi. Je lui ai donné un mauvais coup de chaise dans le dos et j’ai touché sa tête. En 2009, lors de notre dernier match ensemble, j’ai blessé Nigel McGuinness en effectuant un dive à l’extérieur du ring directement dans le public, sa tête a heurté le sol. Il y en a encore d’autres. Au sujet des Yes Kick, deux semaines en arrière, j’ai frappé accidentellement la tête d’Andrade ‘Cien’ Almas à cause d’une mauvaise communication de ma part. J’ai eu de la chance qu’il n’est pas eu de problème après ça. Malgré tout, je n’ai pas reçu autant de remarques négatives comme ce fut le cas pour Brie. Personne n’a jamais été aussi dur la concernant, pas même elle. Merci à toutes les personnes qui l’ont soutenu publiquement ou bien en privée. Nous souhaitons tous un bon rétablissement à Liv Morgan.#EndCyberbullying